Présaison CSP 2018/19

Pour éviter les SIG-zag !

Illustration

Le dernier match de la seconde journée se déroulera devant les caméras de Sport+ lundi soir. Jouer en dernier met encore plus de pression sur le club qui reçoit. Strasbourg qui se déplace à nouveau pour cette rencontre va avoir comme seul objectif d'ouvrir son compteur de victoire après son faux départ face à Gravelines.
Dernière minute : Evtimov sera économisé mais Traoré fera son retour (Source F3). Présentation

L'adversaire

Commençons par décrypter le 5 majeur de la SIG.

Louis Campbell (meneur) 1,90m 33ans

Ce poste 1 de grande taille est capable de faire à peu près tout sur un terrain. Il n'a pas vraiment de grosses qualités même si dans sa jeunesse il était plus scoreur qu'aujourd'hui. Il n'a pas non plus de gros défauts. C'est le genre de joueur qui est constant sur toute une saison. Il n'a donc pas des stats hyper impressionnantes, mais il sera toujours présent sur toutes les rencontres. Alors attention à ce joueur, il peut être dangereux.

Jeff Greer (Ailier) 1,96m 33ans

Bien connu de notre championnat, Jeff est un des meilleurs contre-attaquants de la PRO A. Par contre il est beaucoup moins fiable sur les attaques placées. Il faut absolument le couper des ballons sur le jeu rapide sinon le CSP le payera cash.

Gerald Fitch (Arrière) 1,91m 30ans

Attention ce joueur est LA première arme offensive de la SIG. 18pts sur le premier match avec un gros pourcentage. Il ne force pas les shoots, est capable de faire jouer les autres et aussi de défendre fort sur l'homme. C'est la meilleure recrue de Strasbourg cette saison, cela ne fait aucun doute.

Ricardo Greer (Ailier fort) 1,96m 34ans

On ne présente plus Ricardo : il est a été MVP du championnat, c'est le couteau suisse de la SIG. Capable de prendre le match à son compte, de faire jouer ses coéquipiers, de prendre les rebonds et surtout d'être LE leader de l'équipe. Il deteste perdre, fera toujours l'effort qu'il faut pour gratter un ballon, sauver une touche ou prendre le rebond du match. Le CSP devra faire en sorte que Ricardo fasse un mauvais match pour avoir une chance de gagner. Autrement dit, s'il fait son match, Limoges sera certainement vaincu.

Alexis Ajinça (Pivot) 2,15m 24ans

On connait bien Alexis, ancien joueur NBA qui n'a pas beaucoup joué dans la grande ligue mais qui a certainement appris des choses. Le coach de Strasbourg compte énormément sur lui cette saison pour qu'il soit LE point de fixation de l'attaque de la SIG. Sur son premier match, il n'a pas été dominateur, mais il a quand même été important. Reste que nous n'avons pas de joueur à plus de 2,10m dans notre effectif, et le duel avec Vasco Evtimov sera à regarder avec attention. Alexis est très mobile mais il est aussi très mécanique. Il fait quasiment toujours les mêmes mouv, donc si Vasco l'a bien scouté, il devrait pouvoir le contrer assez facilement. A noter qu'il était le premier choix du staff limougeaud cet été mais qu'il a préféré l'offre alsacienne (financièrement équivalente) car il connaissait déjà le club et le coach (et qu'il ne pense pas du tout à gratter une place en EdF en étant auprès de Vincent COLLET...).

Et les autres

Hugo Invernizzi (approché par le CSP à l'inter-saison) est un joueur en devenir. Ce shooteur n'a que peu de minutes pour s'exprimer, mais il est quand même capable de mettre une brindille à 3pts. Axel Toupane prend souvent le relais de Campbell, il est plein d'énergie mais son tir n'est pas encore fiable. Aymeric Jeanneau, l'ancien de la SIG reste un bon joueur même si je n'ai jamais vraiment compris ce que les entraineurs lui trouvaient. Maxime Zianveni n'est plus le jumper qu'il était, mais il est encore capable de rendre de bons services. Nicolas De jong est GRAND (encore un 2,10m) mais il n'a pas la confiance de Vincent Collet.

Vincent Collet

On ne va pas présenter le coach de l'équipe de France, véritable disque dur humain qui retient toutes les actions d'un match dans l'ordre, mais il faut aussi prendre en compte le duel qu'il livrera face à Giannakis. Parce que ces 2 techniciens et stratèges auront certainement préparé des surprises pour cette rencontre.

Illustration Le duel du match Illustration

Evtimov / Ajinça ?

Alors que Limoges a principalement compté sur sa ligne extérieure à Nanterre, il sera intéressant de pouvoir apprécier le jeu du remplaçant de Chris Massie face à un pivot en devenir mais beaucoup moins expérimenté...

La forme des équipes

Défaits 82-73 dans le nord de Gravelines-Dunkerque (où Aldo Curti a joué 19 minutes et marqué 11 points), les Strasbourgeois n'ont pas entamé la saison de la meilleure des manières. Plus dur encore, ils doivent se déplacer une seconde fois d'affilée avant d'enfin jouer à la maison la semaine prochaine.
Ils chercheront donc à voir si Beaublanc est moins imprenable en ProA qu'en ProB, histoire de ne pas se retrouver en difficulté dès la 2e journée...

Les dernières confrontations

> Strasbourg 95-80 Limoges (2011, ProA)
> Limoges 61-66 Strasbourg (2010, ProA)
> Limoges 94-101 Strasbourg (2004, ProA)
> Strasbourg 80-66 Limoges (2003, ProA)
> Limoges 64-92 Strasbourg(2003, ProA)
> Strasbourg 82-68 Limoges (2003, ProA)
> Strasbourg 105-85 Limoges (2002, ProA)

Strasbourg, bête noire du CSP ? Malheureusement, la légende semble se confirmer depuis plus de 10 ans... Lors de la dernière confrontation face aux alsaciens, c'est même Fred Sarre qui avait déjoué les plans de Zare Markovski, sans se douter qu'il prendrait son relais sur le banc l'année suivante à l'étage inférieur...

L'analyse

Comment parler de cette première devant les caméras de Sport+ sans parler de l'émission LUNDI BASKET qui sera diffusée en direct depuis le parquet de Beaublanc avant le début de la rencontre ? Evidemment nous ne pouvions pas passer à côté de la présence de Laurie DELHOSTAL (notre photo) qui épluchera la seconde journée de ProA en compagnie de George EDDY à grand renfort de reportages (émission que les non-abonnés Sport+ pourront retrouver sur le site de la LNB -et Beaublanc.com- dès mercredi). Pour revenir à ce CSP-SIG, on pourra voir évoluer deux effectifs construits différemment et deux philosophies de coaching très éloignées, Vincent Collet s'appuyant largement sur des joueurs majeurs alors que Giannakis affectionne les nombreuses rotations et l'intensité en continu.

Illustration


Le prono

Limoges sera le favori de cette rencontre parce qu'il joue à domicile. Et avec son public et la pression de Beaublanc, les Strasbourgeois vont devoir sortir un gros match pour emporter la victoire. Le duel du poste 5 sera déterminant, si Limoges le gagne, la victoire sera au bout, sinon il faudra un match énorme des extérieurs pour remporter un second succès.

  • Autour du match
  • Commentaires (28)