Présaison CSP 2018/19

Limoges 1 - Le Havre 0

Illustration

Limoges a eu toutes les peines du monde à se défaire d'une équipe du Havre décidément bien poil à gratter, et ce malgré une belle envie affichée par les cerclistes. Mais l'important est acquis : le CSP mène 1 - 0 dans son quart de finale, avant le match retour en Normandie, dimanche soir. Retour sur la victoire du CSP 78 à 75.

Dans un Beaublanc enfin en mode playoffs, le CSP démarre idéalement, avec beaucoup d'intensité défensive, un jeu d'attaque efficace... mais seulement pendant 3 minutes (9/2, 3'). Et même si JPB se régale sur King en zone offensive, Le Havre revient petit à petit et parvient même à terminer le quart-temps en tête, grâce à Greer et Pope, qui profitent des quelques erreurs défensives limougeaudes : 19/20, 10'.

Le début du 2ème quart-temps est le plus mauvais passage du CSP dans le match de ce soir. La faute à un cinq limité offensivement, qui peine à trouver des solutions (Amagou - Westermann - Gelabale - Camara - Zerbo). Le Havre parvient même à creuser un petit écart de 3 points (21/24, 12'). Mais la rentrée d'Adrien Moerman, au four et au moulin, bien épaulé par Zerbo et Gelabale, permet au CSP de recoller à 28/29 à 4 minutes de la mi-temps. Philippe Hervé tente alors Camara au poste 5, et on peut dire que c'est plutôt concluant, puisqu'avec son activité, ajoutée à la vista de Pooh Jeter au buzzer, Limoges retourne aux vestiaires avec 3 points d'avance : 39/36, 20'.

En début de 3ème quart-temps, Jamar Smith et JPB tentent de creuser l'écart suite aux bonnes défenses successives du CSP, mais Le Havre tient le coup quand même, à cause des nombreuses deuxièmes chances laissées par des limougeauds volontaires mais parfois tête en l'air. NBC, peu en vue jusqu'alors, sort enfin de sa boîte et fait exploser la défense du Havre, avec 3 gros dunks consécutifs, qui font se lever Beaublanc. Limoges prend enfin le large 61/53, 29'. Mais les deux dernières possessions vendangées permettent encore une fois aux normands de rester dans le coup à la fin du 3ème quart-temps : 61/55, 30'.

A l'approche du money time Limoges a retrouvé de l'intensité, et provoque une belle réussite : rebonds offensifs, interceptions, shoots... tout y passe, avec notamment un Ousmane Camara très intéressant sur ce match. L'écart remonte à 8 points d'avance (66/58, 34'), et on se dit que cette fois, c'est bon... C'était sans compter sur le réveil du meilleur shooteur du Havre, Hugo Invernizzi, bien aidé il est vrai par une défense limougeaude trop permissive avec lui. Et comme Limoges perd son adresse au plus mauvais moment, Le Havre recolle, encore et toujours, 68/66, 36'. D'un coup tout devient plus crispé : les shoots, les passes, Beaublanc... On est bien en mode playoffs! NBC revient enfin en jeu à 3 minutes de la fin, mais il n'apporte plus grand chose ; JPB devient le héros du soir en prenant un rebond offensif, en scorant derrière, et en faisant un contre hyper important à une minute de la fin du match... Limoges est toujours devant 72/70. La fin du match sera crispante, entre les grosses frayeurs (balles perdues, lancers ratés, et ce diable d'Invernizzi), et le sang froid de Pooh Jeter, auteur des 4 derniers lancers du CSP dans les toutes dernières secondes. Score final et ouf de soulagement : 78/75!

Premier bilan

Limoges avait clairement les moyens de tuer le match quand il a pris quasiment 10 points d'avance, mais - et c'est un problème récurrent cette saison - ce CSP là est incapable de garder le score, la faute à quelques relâchements coupables en défense, couplés avec des mauvais choix offensifs. Du coup on reste un peu sur notre faim, parce qu'on sait que cette équipe peut (doit?) passer au moins 10 points au Havre ce soir. Alors oui, Limoges mène 1 à 0, et c'est bien là l'essentiel. Mais le CSP perd encore une fois la bataille du rebond (39 à 37), le CSP laisse encore le principal danger extérieur adverse prendre feu (Invernizzi 5/6 à 3 points, 18 points), le CSP a été très moche à 3 points, le CSP a enfin trop subi le faux rythme du Havre, et s'est fait endormir par moment.

Mais il y a quand même des points positifs qui ressortent : 8 balles perdues, c'est bien ; 21 passes décisives, ça veut dire que le jeu d'attaque tourne correctement ; on a pu voir des séquences défensives très intéressantes, il faudrait qu'elles le soient sur toute la durée d'un match pour aller loin en playoffs ; un secteur intérieur enfin dominateur en attaque, avec un très bon duo JPB/Camara (presque 30 points à eux deux).

Coups de cœur et coups de gueule

Concernant les joueurs, mention spéciale une fois n'est pas coutume à JP Batista, MVP du match car décisif dans les dernières secondes, et ce des deux côtés du terrain : il termine à 17 points et 19 d'éval. Ousmane Camara a eu une rentrée difficile, mais son décalage au poste 5 lui a permit de retrouver son adresse, sa confiance, et il a enchainé les actions de qualité, parfois emporté par sa fougue. Pooh Jeter a été très précieux dans la dernière minute, froid comme une lame sur la ligne des lancers, afin de conserver le score pour Limoges.

Adrien Moerman, tout juste honoré du titre de MVP de la Ligue, est encore une fois en mode double double, 13 points et 11 rebonds. Par contre, petit bémol, non pas contre lui, mais contre le corps arbitral : il n'a pas du tout été arbitré comme le MVP, menacé de prendre une technique par deux fois alors qu'il tentait de s'exprimer avec l'arbitre...

Enfin, deux faits de jeu curieux, où on voit que Le Havre a voulu perturber le CSP : le vomito time de Cox juste avant la mi-temps (simulé ou pas?), obligé de sortir avant de tirer ses 3 lancers, et remplacé par... Invernizzi, le joueur le plus adroit (suivez mon regard...). Et le carnaval normand dans les dernières secondes du match, alors que Limoges avait des lancers cruciaux à shooter : le staff du Havre a du faire rentrer et sortir 5 ou 6 joueurs sous le nez des arbitres, un peu dépassés il faut bien dire, alors que les lancers étaient à tirer pour Limoges. La comédie a duré une bonne minute, mais au CSP, Pooh Jeter était in the zone! 4/4 dans les dernières secondes!

Limoges 1, Le Havre 0, match retour en Normandie ce dimanche à 20h30 pour une place en demi finale!

  • Autour du match
  • Commentaires (42)