Présaison CSP 2018/19

Le retour en pro A validé ! CSP 70 - Nanterre 68

Illustration

Le CSP a réussi son retour en pro A. En s'imposant à Nanterre, cette équipe de Limoges montre qu'elle ne sera pas facile à manœuvrer tout au long de la saison. Analyse ...

Démarrage plus que poussif

Pour son premier match de la saison, tout le monde scrutait le 5 que Le Dragon allait proposer.
Ce fut… Wanamaker, Tsamis, Desroses, Mipoka et Walker.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce ne fut pas une réussite. La défense du CSP n'y était pas. Walker provoquait quelques courants d'air dans la raquette et soit l'intérieur se promenait, soit une aide arrivait et du coup l'extérieur se retrouvait seul. Ce trou d'air se remarqua avec 18-8 pour Nanterre en 8 minutes de jeu. Si le CSP avait déjà pris un éclat lors du match des champions avant de revenir, là on était en championnat et contre Nanterre… qui n'est pas Chalon.

Le retour !

Giannakis choisit alors de mettre la muraille en défense en faisant rentrer Zerbo ce qui allait changer pas mal de choses. Il en profita pour mettre un 5 "Made in ProB" (c'est à dire avec des joueurs évoluant ensemble la saison dernière) : Kmac, Jo Gomis, Nobel et donc Zerbo (seul Tsamis complétant le 5 en renfort).
Du coup, le CSP revient rapidement, provoque des temps morts de Nanterre et passe même devant.
Durant ces 15 premières minutes, le CSP menait sans Vasco Opa Evtimov ni Bavcic ce qui était plus inquiétant. Et ce dernier rentra… au poste de pivot à la place de Zerbo auteur d'un excellent passage malgré l'absence de stats ronflantes.
Giannakis joue alors avec Bavcic + 4 petits (Desrose, KMac , Jo Go et Wanamaker) mais ce 5 ne réussit pas au CSP qui voit Nanterre recoller et passer devant avant que le chassé croisé ne se mette en place avec un Jo Gomis particulièrement bien inspiré.

A la mi temps, 39 - 38 pour le CSP

Limoges a utilisé 10 joueurs (entre 6 et 14 minutes de jeu) alors que Nanterre n'a utilisé vraiment que 7 joueurs dont 2 à 17 et 18 minutes. Cette notion de rotation serait peut être importante en fin de partie, quand on sait l'intensité mise sur un match.
Et à noter aussi les 14 fautes collectives du CSP contre 9 à Nanterre. Il va falloir s'y habituer cette saison car le Dragon préfère surement voir arrêter des occasions nettes et faire faute plutôt que d'encaisser 2 points facilement. C'était le cas en amical avec des matchs à rallonge, ce sera aussi le cas ce soir (prévoyez donc 2 bonnes heures pour un match avec le CSP et des entrainements aux lancers pour l'adversaire la semaine précédente). Jo Go, KMac et Frejus auront été les principaux artisans de ce retour du CSP lors du 2ème quart temps.

Le chassé croisé et la petite échappée

Le retour sur le parquet marqua la reprise du chassé croisé avec Nobel ayant repris son poste de 4, Bavcic continuant au poste 5. Sauf qu'après des débuts difficiles, ce dernier prit confiance tout doucement et permit même au CSP de creuser un tout petit écart avec panier + faute, qui faisait passer le CSP à +7 avec lancer à suivre. Nanterre fut donc amené à demander son premier temps mort.
Et le CSP continua doucement son travail de sape avec au passage Kmac changeant de spécialité avec un tir par derrière la planche !
A 10 minutes de la fin, le CSP menait de 10 points, 60 à 50 à Beaublanc … euh pardon à Nanterre mais disons... que l'on entendait QUE les limougeauds !

Le festival des arbitres et l'arrêt buffet du CSP

Quand Donnadieu s'énerve, une petite réprimande. Quand, le Dragon s'énerve après l'arbitre, ce dernier est heureux car il peut enfin lui mettre une technique et l'inscrire sur son petit CV dès son retour au vestiaire (c'est la classe non ?). Donc 2 lancers pour Nanterre et balle à Nanterre. Pwah !
Puis, cette fois, une jolie antisportive (aussi virulente qu'un contre au volley sur un smash adverse) et donc 2 lancers, balle à Nanterre (pwah !) qui amène à un tir à 3 points de Corosine... qui remet le couvert juste derrière.
Bilan, 62 partout, 5 minutes de jeu à jouer et aucune faute de Nanterre dans ce quart temps : énorme !

Le final

Pour ce final, Jo Gomis, Nobel, Kmac, Mipoka et Frejus. Cette fois, le 5 de l'an dernier était de retour et Kmac se sentait bien dans cette configuration. Mais le manque de taille (hormis Frejus Zerbo) donnait des rebonds offensifs à Nanterre. Bavcic revint en 5 avec Tsamis et Wanamaker, mais l'aspect du match ne changeait pas. La fraicheur des cerclistes ne les empêchait pas de perdre des balles et Nanterre tenait toujours. Kmac remit le CSP devant 69 à 68 à 31 secondes de la fin avec un sans faute aux tirs.
Puis 11 secondes à jouer, 1 sur 2 aux lancers pour Kmac (oui il a raté un lancer (!) et ce n'était pas le moment) et 70 à 68 pour le CSP, balle à Nanterre. Le choix tactique des 2 équipes serait déterminant : faire faute et garder la dernière possession ou laisser le dernier tir à Nanterre avec le risque de prendre 3 points. Ce fut ce choix qui fut fait, Nanterre rata le tir, Nobel prit le rebond et VICTOIIIIIIIIIIIRE : 70 à 68 à l'extérieur à Nanterre !

Conclusion

A la différence de la préparation où le CSP perdait de peu, en championnat, il gagne de peu. Giannakis l'avait dit, l'important ce sont les matchs "qui comptent". Celui là comptait. C'est donc un excellent départ du CSP car tout le monde ne viendra pas gagner à Nanterre et ce sera toujours une victoire importante dans l'optique du maintien.
Dans les bémols, la non participation de Walker en 2ème période après son passage catastrophe du début de match. Toujours trop d'irrégularités pour ce jeune joueur, et la suite s'annonce quand même difficile pour lui. A suivre...
Les choses à noter : le trio arrière Jo Gomis, Kmac, Wanamakera marqué le match de son talent. Zerbo s'affirme dessous (malgré encore quelques rebonds échappés ou des fautes évitables) et Bavcic a joué 16 minutes pour 7 d'évaluation ce qui est plutôt pas mal pour un joueur en perte de confiance et un peu hors de forme.
Maintenant, il faut confirmer lundi prochain à domicile contre la SIG pour commencer, déjà, à prendre de l'avance sur nos adversaires.

  • Autour du match
  • Commentaires (52)