Présaison CSP 2018/19

Le point sur la N1

La saison finie, vient le temps de faire le point sur la N1 pour la saison prochaine. Qui monte, qui descend ? Où vont Diamory Sylla et Camille Delhorbe ? Dans quelques instants vous saurez tout !

Une fois n'est pas coutume, le classement de N1 a connu un changement majeur après les derniers matches : Challans a joué avec un entraîneur non-titulaire du Brevet d'Etat 2° degré, et s'est donc vu infliger une pénalité de deux points. Les conséquences ont failli être dramatique, puisque de la sixième place, les vendéens sont devenus 12°, et donc barragistes.

La N1 a la particularité de se renouveler massivement chaque année, avec jusqu'à 8 nouvelles équipes chaque année.

Pour la montée, on savait déjà depuis quelques temps que Poitiers et surtout Limoges, accéderont à la pro B.
Les deux derniers du classement 2006 de pro B sont Charleville-Mézières et Antibes. Cependant, la santé financière de l'équipe de Golbey-Epinal, nouvelle patrie de Baptiste Cransac, a poussé ses dirigeants à demander leur rétrogradation, après avoir durement arraché leur maintient sur le terrain (premier non-relégable).
C'est donc Charleville-Mézières et Golbey-Epinal qui rejoindront la N1 "par le haut".

Dans le bas du tableau, l'excellente prestation de Valence-Condom face au cSp lors du dernier match n'a rien pu faire contre leur relégation que l'on savait depuis plusieurs journées inéluctable. L'équipe de la Drôme sera accompagnée en Nationale 2 par Feurs, ainsi que Poissy et Blois, 2 promus qui n'auront pu se faire leur place au soleil dans ce championnat plein de surprises.
Les places désormais vacantes seront occupées par les premiers de chaque poule de Nationale 2, à savoir Fos, Lille, Trappes, et enfin Toulouges, dont le passage en N2 n'aura donc été qu'un aller-retour.

Vient ensuite la question des barragistes : Saint-Chamond, théoriquement concerné, a évité cette corvée grâce à la mésaventure des Challandais. C'est donc Challans et Salon-Lancon qui ont affronté à domicile les meilleurs seconds de N2, Boulogne et Le Puy. La logique a été pleinement respectée (malgré l'absence des joueurs étrangers côté Challandais), et les deux actuels pensionnaires de N1 ont acquis le droit de ne pas descendre.
Boulogne cependant, mets toutes les chances de son côté pour accéder à la N1 dès la prochaine saison, puisqu'ils ont officialisé cette semaine le transfert du désormais ex-Limougeaud DIAMORY SYLLA. Diamory, nous ne t'oublierons pas, grâce à toi nous sommes passé à seulement un cheveu de l'accession en pro B l'année dernière, et tu es pour beaucoup dans notre accession cette année. Nous te souhaitons le meilleur pour la suite de ta carrière, en espérant te revoir un jour à Beaublanc, où tu sera toujours le bienvenu !

D'autres rebondissement pour la composition de la N1 sont encore à attendre... la situation financière de Golfe-Juan Valauris, apparemment critique, pourrait pousser le club vers la N2. Dans ce cas, c'est Feurs, premier relégable, qui pousserait un ouf de soulagement, et resterait miraculeusement en N1.

Résumons : L'année prochaine en N1 :
Saint-Vallier : certainement archi-favori, ils compenseront le départ de Wright par l'arrivée de CAMILLE DELHORBE et Brocheray de Bordeaux. Camille, tu es arrivé excellent shooteur, un an t'aura suffit pour gagner tes gallons de grand défenseur, et l'amour de tout un public. C'est la mort dans l'âme que nous te regardons partir, ta hargne et ta joie de vivre laisseront un vide à Beaublanc.
Bordeaux
Golbey Epinal
Charleville-Mézières
Denek-Bat Bayonne Urcuit
Le Portel
Vanves
Liévin
Golfe-Juan Valauris ou Feurs
Longwy-Rehon
Saint-Chamond
Challans
Salon-Lancon
Fos
Lille
Trappes
Toulouges
et bien sur, le Centre Fédéral, seule équipe à l'abri des remous de la N1.

Nous souhaitons bonne chance à toutes ces équipes, et à Diamory et Camille, qui même s'ils ne seront plus des nôtres l'année prochaine, resteront dans nos mémoire comme les hommes du renouveau, qui auront su faire honneur à se nouveau maillot blanc et noir. Salut les cerclistes.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

Soyez le premier à commenter cet article !