Présaison CSP 2018/19

La lie du CSP rejugée à Bordeaux

Illustration

Alors que demain, mardi, le Limoges CSP Elite recevra Saint-Quentin pour le compte de la 4e journée de ProB, c'est sur un tout autre terrain que sera évoqué le nom du Limoges CSP. En effet le procès fleuve, mettant en cause Didier Rose (agent de joueur) et les anciens dirigeants de la SAOS Limoges CSP repassera devant une cour d'appel après l'arrêt de la cour de cassation de Limoges mais cette fois ci à Bordeaux.
Nous n'allons pas nous étaler sur cette histoire qui réveille nombre de vieux démons du CSP mais pour mémoire il était question d'abus de biens sociaux, d'extorsion de signature, de violation du secret médical et bien d'autres réjouissances qui ont valu au CSP les ennuis judiciaires (mérités) dont il a eu beaucoup de mal à se relever et qui a terni l'histoire d'amour entre le club et certains de ses joueurs qui ont écrit sur le parquet les plus beaux chapitres de son épopée.
Ultime paradoxe de ce procès vieux de dix ans : il sera jugé en une après-midi sèche (à Bordeaux !). Espérons que cette procédure sera le dernier de ces remous qui donnent encore la nausée aux fidèles supporters qui ont vu leur club instrumentalisé par certains à leur bénéfice personnel.

Plus de détails dans l'article du Populaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

Soyez le premier à commenter cet article !