Présaison CSP 2018/19

Kahudi que ce serait facile ?

Illustration

Limoges a remporté ce soir un match décisif en vue du classement final avant les Play-Offs (89-83) face à des manceaux accrocheurs et avides de victoires pour terminer dans les 8. Malgré les 83pts encaissés par une défense toujours perfectible, nous avons tout de même des raisons de nous réjouir. Analyse.

Le match

Après une émouvante minute d'applaudissement en mémoire de Fred Bolotny et une huée digne de ce nom pour Eito, le match commence mollement avec pas mal de déchet offensif des deux côtés du terrain. La faute aux défenses? Que neni, la faute à de grosses maladresses et surtout trop de tirs intérieurs ratés. Miel19 nous l'a martelé toute la soirée: quand on est grand et à un mètre du panier, on doit dunker! Evidemment, c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire mais sans les rebonds offensifs de Nobel et ses claquettes dunk, Limoges n'aurait pas pu creuser un premier écart sur une séquence de 3 minutes (avec un Plaisted de feu) en fin de QT1.

Et puis, patatra, incapables de tuer le match, toujours en raison de ces tirs intérieurs "faciles" ratés, Le mans recolle facilement avec un Antoine Eito qui aligne 2 tirs longue distance. Une minute avant la mi-temps, Ignerski donne l'avantage à son équipe sur lancer (28-29) et permettra au Mans non seulement de rentrer aux vestiaires avec un point d'avance mais surtout de se donner le droit d'espérer un succès; (MT: 30-31)

Au retour des vestiaires, la donne change et on tente davantage les tirs à 3 points pour faire sauter la zone mancelle. A cet exercice, Jamar Smith est plutôt bon et met très vite son équipe sur les bons rails dans des situations pas toujours faciles. Offensivement, la balle tourne bien et on recherche toujours le joueur démarqué, les 25 passes décisives du match illustrent bien cela. Le soucis est donc défensif avec un Kahudi qui, non content de mettre un contre à Plaisted, se permet de mettre la misère à toute la défense limougeaude et en particulier à Nobel Boungou Colo incapable de l'arrêter (ou de vouloir faire le nécessaire pour...). De près comme de loin, l'Homme a fait son show et avec la manière: la classe internationale. Malgré tout, les limougeauds auront réussi à reprendre la tête en fin de période sur un panier à 3 pts de Pooh Jeter dont on va reparler très vite.

C'est mené par un Pooh Jeter en grande forme que Limoges aborde le QT4. Alors que Ignerski égalise à 62-62, la balle circule très bien pour finir dans les mains de Gelabale, idéalement placé pour mettre 2 paniers à 3 points identiques sur deux possessions consécutives. Limoges refait un nouvel écart et même si Rodrigue Beaubois ne s'avoue pas vaincu, Limoges ne perd pas de ballons et parvient à trouver le joueur démarqué. Malgré tout, le MSB égalisera de nouveau par Beaubois (73-73, 34ème minute), l'Homme étant rentré sur le banc, étouffé par un Mike Gelabale très précieux ce soir. La suite est simple, Gelabale puis Moerman marquent à 3 points, et enterrent définitivement le match à 1 minute du buzzer final.

On a aimé

La victoire pour commencer, précieuse, surtout que derrière Le Havre a battu Nancy dans ce qui pourrait être un des duels du premier tour de P-O. Comme nous avons le Point Average sur le STB, c'est de bon augure en cas d'égalité (sait-on jamais!).

Les 25 passes décisives qui reflètent bien la force offensive collective de cette équipe, capable sur séquences de rendre folle n'importe quelle défense tant le danger est omniprésent.

Pour gagner, il faut également essayer de ne pas perdre la balle et justement, Limoges n'a perdu que 5 ballons ce soir, ce qui est un gros plus.

Les prestations de l'ensemble de l'effectif ce soir car, mise à part les vieux démons croqueurs de NBC (annoncé en Grèce par certains sites pour y finir la saison, affaire à suivre), l'ensemble des joueurs a fourni une belle copie à l'image d'un Jeter de haut vol (18pts à 6/9), un Jamar Smith (15 points à 5/6 à 3pts et 7 passes décisives dont 4 pour le seul Gelabale... Hasard?), un Mickaël Gelabale de grand standing (enfin!) avec 12pts à 4/5 sans oublier Adrien Moerman dont l'apport va au-delà des stats, les 6 rebonds autoritaires d'Ousmane Camara, le très bon passage de Plaisted et un Léo Westerman précieux malgré les 10 faméliques minutes passées sur le parquet.

On a moins aimé


La défense en chantier (83 points encaissés encore). D'accord, c'est justement en chantier mais on laisse systématiquement un ou deux joueurs adverses briller alors si c'est maîtrisé (ce qui n'est pas flagrant), de deux choses l'une: soit c'est calculé pour mieux se concentrer sur les 4 autres (peu probable), soit on fait exprès d'être nul pour mieux surprendre tout le monde sur une défense genre tranchées en P-O (et là, Philippe Hervé est le coach du siècle). Nous restons circonspects et espérons que cette défense sera prête pour les échéances à venir. Miel constate que l'aide et l'aide de l'aide n'existent pas (ou tout du moins pas assez) à Limoges. L'aide de l'aide est compliquée à mettre en place car chacun doit connaître TOUTES les rotations et enchaîner, en revanche l'aide est à la portée du premier venu, il faudra au moins resserrer ce boulon là.

Le manque de réussite sur les tirs intérieurs, Miel vous le dirait mieux que moi : Il faut dunker bordel ! C'est ce qui est le plus efficace !

La non maîtrise du rebond (24 à 37 dont 12 offensifs pour le MSB) qui illustre bien notre soucis à l'intérieur, malgré le retour de Plaisted.

Au bilan

La victoire est là, elle nous permet de consolider la 3ème place mais ce succès ne sert à rien si l'on perd un (voire 2) des 2 prochains matches face à 2 très mal classés: la JL Bourg et Boulogne sur Mer. Nous revenons dès samedi dans un rythme plus soutenu avec 2 matches par semaine, ce qui est bon pour le rythme mais moins pour l'acquisition des défenses mises en place par Philippe Hervé.

En attendant, je me permets de conclure en vous invitant à écouter l'émission Le Cercle sur Beaub FM89 chaque mardi de 18 à 19h. Des mecs sympas qui parlent CSP, de son actu, débriefent les matches et dont vous pourrez trouver les podcasts:ici!

  • Autour du match
  • Commentaires (23)