Présaison CSP 2018/19

Ici c'est Limoges !

Illustration

Le coup d'envoi des playoffs de ProA sera donné ce lundi soir et Limoges accueillera l'ASVEL (20h50, Canal+Sport) qui sera emmené par un Edwin Jackson au meilleur de sa forme. Tout au long des PO, l'objectif sera simple : VAINCRE, coûte que coûte, surtout dans un Beaublanc encore plus bouillant qu'à son habitude... Présentation.

Les leçons du match ASVEL-CSP joué il y a 2 semaines

On ne va pas vous présenter les joueurs de l'ASVEL dans cet article, nous l'avons fait il y a 15 jours (voir ici). Alors comment Limoges doit aborder ce match ?

À condition de durcir sa défense et de miser sur le collectif en attaque, le Limoges CSP est largement supérieur à cette équipe lyonnaise. Mais attention à ne pas croire qu'il sera facile d'en venir à bout pour autant.

Après avoir outrageusement dominé la première mi-temps, les cerclistes sont retombés dans leurs travers, avec un collectif en décomposition lors de la deuxième partie du match.
Une leçon à retenir : il ne faut pas laisser Villeurbanne prendre confiance en lui offrant des contre-attaques et des paniers faciles.
Difficile de croire que le même scénario pourra se reproduire en 1/4 de finale à Beaublanc, mais nous savons que le CSP peut être aussi intouchable que catastrophique, sans juste milieu.

On a pu prendre la mesure du secteur intérieur villeurbannais, relativement faible. Uche n'est plus le combattant qu'il était, il essaye d'enfoncer JK mais se retrouve devant un mur et si les arbitres laissent le duel se jouer, il ne peut pas passer. Il s'épuise rapidement offensivement et ça le pénalise défensivement. Joseph lui est vraiment à surveiller au poste haut, et il ne faudra pas négliger sa faculté à prendre des rebonds offensifs.

Le contexte

Si le CSP sort d'un gros match contre Paris, l'ASVEL n'est pas en reste avec une prestation qui a permis, outre la qualif en PO, de faire briller Edwin Jackson (44pts, 47 d'éval). Il a certainement été gavé de ballons par ses coéquipiers pour lui permettre de remporter le titre de meilleur marqueur du championnat devant Slaughter. Mais face à une équipe de Roanne allègrement diminuée, dur de rendre compte de la qualité réelle de cette performance. Toujours est-il qu'il faudra le surveiller comme du lait sur le feu.

Côté limougeaud, on a engrangé un maximum de confiance avec un match appliqué de tous les joueurs, qui se sont enfin passé le ballon pendant 40 minutes, avec une défense quasi-irréprochable (à part quelques oublis et les aides qui ne viennent toujours pas sur le pick-and-roll en tête de raquette). Si JMD parvient à contrôler cette situation avant la fin de saison, ça sera du tout bon pour un CSP qui aura tous les atouts sa possession pour fermer l'accès à son panier...

À titre individuel, Johan Petro, qui s'est fait opérer suite à sa fracture du nez, devrait pouvoir jouer avec un masque de protection. Cela ne devrait rien arranger à son application défensive douteuse depuis son arrivée. Malgré tout, s'il peut donner quelques minutes pour faire souffler JKE en cours de partie, son apport peut s'avérer précieux.

Une victoire pour être serein au match 2

Limoges n'a pas le droit de perdre à domicile en playoffs. L'avantage du terrain acquis grâce à cette seconde place doit être bonifié, Beaubanc doit être imprenable pour remporter ce championnat de ProA.

En cas de victoire lundi soir, le CSP pourra attendre sereinement le déplacement à l'Astroballe (dès mercredi), en espérant réaliser un coup à l'extérieur mais avec l'assurance d'un match d'appui en Limousin quelques jours plus tard, si besoin en était.

Dernières confrontations

ASVEL 70-73 Limoges (ProA - 2014)
Limoges 90-85 ASVEL (ProA - 2013)
Limoges 90-85 ASVEL (ProA - 2013)
Limoges 62 - 70 ASVEL (ProA - 2013)
ASVEL 79-56 Limoges (ProA - 2012)
Limoges 79 - 62 ASVEL (1/8e de finale de Coupe de France - 2012)
ASVEL 79-75 Limoges (ProA - 2011)
Limoges 87-69 ASVEL (ProA - 2011)

Analyse

Une nouvelle compétition commence cette semaine. Les matchs couperet offerts par les playoffs sont un vrai régal pour les supporters (d'autant plus qu'ils ont été privés d'un tel spectacle à Beaublanc depuis près de 15 ans).

C'est le moment pour les joueurs de montrer ce qu'ils savent faire, et de sortir leurs tripes pour donner le meilleur d'eux-mêmes. Chacun doit se surpasser pour le bien de l'équipe et écrire une ligne supplémentaire au palmarès du CSP (qui pourrait, au passage, en cas de victoire finale, laisser Pau derrière au nombre de titres de Champion de ProA).

Voilà : c'est le moment...

  • Autour du match
  • Commentaires (22)