Présaison CSP 2018/19

Habemus matcham

Illustration

Limoges, qui s'est rassuré dans sa difficile course au maintien en ProA en battant le SLUC, enchaîne à domicile avec un 3e match à Beaublanc en une semaine. Il faudra cette fois avoir les épaules solides pour affronter l'Elan Chalon de Blake Schilb à l'occasion de ce match en retard de la 18e journée.

Le contexte

Le CSP a réalisé un bon match vendredi contre Nancy : il fallait une victoire à Beaublanc pour relancer le club et ses supporters, voilà qui est fait. Même si tout n'a pas été parfait, on a senti une envie de bien faire et un groupe un peu plus soudé que lors des derniers matchs. Cette victoire est importante, certes, mais il reste qu'elle n'est pas suffisante pour assurer le maintien. Alors Le Champion de France en titre qui se déplace chez nous avec pour objectif de remonter vers la première place après une défaite à Orléans, ce n'est pas l'adversaire le plus facile dans l'optique d'engranger une nouvelle victoire.

A noter quand même que les Chalonnais auront eu un jour de récupération de moins puisqu'ils ont joué samedi soir, et qu'ils enchaînent les déplacements alors que Limoges reste à domicile. Ces éléments suffiront-ils au CSP pour profiter de ce match "joker" (il s'agit du match en retard initialement prévu début février) et se hisser seul à la 11e place du classement ?

L'adversaire

Chalon n'est plus la même équipe que la saison dernière. Elle ne domine pas le championnat comme elle avait pu le faire, certains de ses cadres n'ont plus le même impact et le coach doit pianoter depuis quelques temps avec son effectif pour tenir compte des multiples blessures de ses joueurs.

Les meneurs

Le poste est bien fourni, mais avec aucune constance. Marcus Denmon est arrivé des Spurs pour se former, mais il s'est blessé très tôt dans la saison et a beaucoup manqué à son équipe. Très fort en un contre un, c'est l'agresseur typique avec son jeu orienté NBA. Depuis son retour il vaut 11pts, 2,5rbds et 1,7pds. A surveiller.
Kevin Houston est aussi là pour mener le jeu. Il seconde Marcus, et joue aussi au poste 2. Très maladroit depuis son arrivée, son seul apport est sa défense sur l'homme. Il vaut normalement beaucoup mieux que ses stats actuelles.
Steed Tchicamboud est out depuis un mois mais il devrait refouler les parquets à partir de demain soir. En manque de rythme, il ne devrait pas peser sur le match. Mais attention quand même : tous les joueurs savent qu'il ne part qu'à droite mais il le fait tellement bien qu'il peut être un poison pour nos Limougeauds.

Les arrières

Nicolas Lang est le poste 2 de l'équipe. Il fait une petite saison en étant bien moins adroit que la saison dernière : il vaut 7pts par match avec un pourcentage limite mauvais (27,6% à 3pts). Notre Kmac doit normalement lui donner une leçon de tir sur ce match.

Les ailiers

Le MVP de l'année dernière est toujours là. Blake Schilb a gouté à l'Euroleague et il a pu constater qu'il y avait encore une marche entre la ProA et les meilleures équipes d'Europe. Depuis qu'il ne joue plus qu'un match par semaine, il est bien meilleur et plus constant. Ce joueur est tout simplement capable de tout. Très fort en un contre un, adroit de loin, super fort sur le post up : que du bon ! Donc c'est LE joueur à arrêter absolument. Jordan Aboudou, quant à lui, est un athlète complet, surtout là pour faire soufller Blake avec pour principal rôle d'arrêter le meilleur attaquant adverse.

Les ailiers forts

Ilian Evtimov est revenu de blessure et par la grande porte. 40mns de jeu et 22pts à la clé. Même si son équipe a perdu, son retour fait du bien sur le poste 4. Ses paniers longue distance manquaient cruellement pour étirer les défenses adverses.
Capela n'a plus la confiance de Greg Beugnot. Il ne joue plus ou presque. Pourtant en début de saison il a montré des choses assez positives, mais pas assez de constance au yeux de son coach.

Les pivots

Sur le poste 5 il y a du lourd. Shelden Williams est un pivot avec un gros pédigrée. Joueur NBA de renom, il a porté son équipe en Euroleague mais il n'a pas pu lui faire passer le cap à lui tout seul. C'est un pensionnaire des raquettes qui ne tire jamais à 3pts mais qui est là pour pilonner les intérieurs adverses, pour prendre des rebonds des deux côtés du terrain et pour défendre sur les grands d'en face. Ses stats ne sont pas mirobolantes, mais constantes (12pts, 7,6rbd)
JBAM est toujours dans la place. Depuis trois matchs il joue très peu. Blessure ? Perte de confiance ? On ne sait pas. Ce joueur est techniquement frustre, mais c'est un guerrier qui fera toujours tout pour ses coéquipiers.

La forme des équipes

Limoges D V D D V
Chalon/SaôneV V D V D

Les dernières confrontations

Chalon 83-77 Limoges (ProA, 2012)
Chalon 76-78 Limoges (Match des champions, 2012)
Chalon 83-75 Limoges (Finale de Coupe de France, 2012)
Limoges 71-79 Chalon (Finale de Coupe de France, 2011)
Limoges 93-62 Chalon (2011, ProA)
Chalon 81-60 Limoges (2010, ProA)
Limoges 86-83 Chalon (2009, 1/8 de finale de Coupe de France)
Limoges 82-85 Chalon (2004, ProA)
Chalon 75-74 Limoges (2004, ProA)
Chalon 89-82 Limoges (2003, ProA)
Limoges 86-68 Chalon (2002, ProA)

L'analyse

Chalon doit absolument gagner ce match en retard pour recoller au peloton de tête. De son côté, si le CSP gagne, il sera en bonne voie pour le maintien. La pression est donc sur les deux équipes mais pour des raisons bien différentes. Alors, sur qui pèsera-t-elle le plus fort ?

Les duels seront nombreux, mais celui qui va avoir lieu dans la peinture promet d'être particulièrement chaud ! Il est clair que Trent devra être bien meilleur en défense que vendredi soir, car pour ce match il va avoir affaire à un sacré client en la personne de S. Williams. D'ailleurs à mon humble avis, il vaudrait mieux faire défendre Brockman sur Williams, car il est plus mobile et surtout il peut le contester physiquement. Mais cela implique que Nobel défende alors sur Evtimov, et comme le bougre apprécie les shoots longue distance, il faudra face à lui un poste 4 très mobile.

Le chien de garde réservé à Blake the Blade devra lui aussi faire un match défensif de très haut niveau. Mais qui est capable de l'arrêter ? En début de saison, c'est Raph qui avait eu ce rôle mais comme il n'est plus là, Brad devrait s'y coller.

Une victoire de Limoges lui permettrait de se réconcilier définitivement (?) avec ses supporters et de croire enfin sérieusement au maintien.

  • Autour du match
  • Commentaires (49)