Présaison CSP 2018/19

Forté : Je serais très fier d'accrocher un fanion noir à Beaublanc !

Illustration Illustration C'est un Fred Forté survolté (et bavard) qui a répondu samedi soir aux questions de Laurent Mandon sur le match, le reste de la saison et l'avenir du club… Bonne lecture à tous !

RTF : Je suis avec le président Frédéric Forté (coupé)… oui on est en direct…

FF : Alors juste un petit mot (ton très enthousiaste), ça demande confirmation mais d'après Stéphane Ostrowsky qui était nos yeux et nos oreilles à Golfe-Juan Poitiers aurait perdu de 3 poitns. Excellente nouvelle pour nous, on est donc premiers pour commencer l'année !

RTF : Premier à égalité avec Poitiers…

FF : Oui mais comme ils viendront le 18 mars et que d'ici là beaucoup d'eau aura quand même coulé sous les ponts on peut voir 2006 sous un bon auspice !

RTF : Qu'est ce qui pourrait maintenant arrêter Limoges dans sa dynamique de victoires ?

FF : Rien, pas grand-chose, ce qui peut nous arrêter c'est d'être trop confiants mais je ne pense pas qu'on va tomber dans la suffisance, que ce soit par rapport à la saison de l'année dernière où on a cravaché très dur pour revenir de l'enfer, que ce soit par rapport à ce début de saison où malgré tout avec un effectif important, tout n'a pas été parfait, on l'a encore vu sur le match de ce soir où le début a été un peu laborieux ou on commence par presque 10-0 il y a eu 9-0 (précision RTF : 3min30 avant les 1ers points de Limoges)… oui donc ça a été très très difficile ce qui prouve bien qu'il y a des différences entre les matches de préparation et les matches officiels. Il y a forcément plus de pression ; et les matches de préparation, sans les minimiser, on s'est retrouvé dans la peau de l'outsider ce qui ne nous était pas arrivé depuis des mois et des mois donc le match à Vichy et le match à Orléans étaient d'excellents tests pour nous. Les gars étaient surmotivés et on a fait de très bons matches, et quand on revient aux matches officiels avec la pression du résultat évidemment l'envie et l'ambition qui est la notre de retrouver le plus rapidement possible la ProB, on voit qu'on balbutie un petit peu, il y a un petit peu de frustration, il faut des entrées successives de joueurs et là notre grosse force, on le voit c'est notre banc avec par exemple la signature de Ville Kaunisto jusqu'à la fin de la saison. A force de faire tourner l'effectif, on épuise l'adversaire et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, nous on gagne et les autres perdent… on va attendre les résultats de Bordeaux, de St Vallier, de Bayonne, un peu de tout le monde mais c'est vrai qu'aujourd'hui on est premiers et qu'à partir de ce soir, si on ne perd plus un seul match jusqu'à la fin de la saison : on montera !

RTF : Je suppose que quand on est président on regarde les calendriers de Bordeaux et de Poitiers ?

FF : Oui bien sur, c'est vrai qu'on a un calendrier plutôt favorable, on a perdu trois matches jusqu'à présent. Poitiers qui était à l'époque complètement en confiance et qui a une belle équipe de toutes façons et nous qui étions extrêmement diminués. Quand on regarde les matches à Bordeaux et Bayonne, qui sont juste derrière nous, et pourtant nous avons gagné là-bas. Par contre on a perdu un match je pense un petit peu stupidement au Portel et à Challans également… Le principal c'est de ne pas perdre de vue l'objectif qui est la montée et il faut donc être à une des deux premières places à le fin de la saison pour ne pas revivre la grosse déception que l'on a pu vivre l'année dernière au mois de mai mais si on pouvait être à la première… franchement !...

RTF : On revoit quand même ses objectifs et on se dit pourquoi ne pas mettre un fanion à la fin de l'année là-haut ?

FF : Ca a toujours été l'objectif ! On ne revoit pas nos objectifs, ils sont fixés en début de saison et il ne faut jamais les changer quel que soit le cours de la saison. L'année dernière à la même époque nous étions reléguables, il ne faut pas l'oublier et l'objectif c'était malgré tout d'être dans les quatre premiers et pour quoi pas de jouer la montée… Tout le monde doutait et moi le premier, je l'avoue, au mois de janvier il y a eu des moments difficiles et on se dit qu'il faut prendre la température de la N1 et que c'est pas facile ! Cette année l'objectif est de monter en espérant quand même finir premier puisque j'avoue que je serais très fier de pouvoir accrocher un nouveau fanion noir à côté des verts et des jaunes. En attendant il faut tout le monde comprenne que nous avons un objectif commun avec tout le club : x'est la montée et que les problèmes personnels d'égo et de compagnie, je ne veux pas en entendre parler ! Pour nous, le club ce serait une joie immense et par rapport à tous ceux qui nous ont suivi, je pense à nos supporters, nos abonnés, ceux qui nous suivent en déplacement, ceux qui viennent à la salle encore ce soir il y avait entre 3000 et 3500 spectateurs, tous nos partenaires privés, les collectivités, a mairie qui nous a toujours soutenu, pour toutes ces personnes là on se doit de remonter et on se doir de finir 1er !

RTF : Une question extra sportive, quand est-ce que l'on revoit une mascotte à Beaublanc ?

FF : C'est une excellente question, objectivement depuis l'année dernière on y réfléchit, on avait arrêté Boully pour une simple et bonne raison c'est que le costume de Boully était complètement détruit puisqu'il datait de 92 je crois et qu'il n'avait jamais été modifié, jamais changé et ne serait-ce même en rigolant je dirais jamais lavé ! Donc ça devenait insupportable et on ne trouvait plus personne pour enfiler le costume de Boully.

RTF : C'est plus une question d'odeur alors ?

FF : (rires) C'était plus une question d'odeur qu'une vraie volonté. Maintenant on y réfléchit depuis l'année dernière, on avait fait un sondage auprès du public en fin de saison, justement pour savoir s'il était toujours intéressé par la mascotte et on a eu un très fort retour ! Donc aujourd'hui on réfléchit à une mascotte mais il faut trouver une idée, soit on repart sur un concept de taureau (NDLR : Boully était un bœuf président !) soit on repart sur une nouvelle idée… On y réfléchit fortement mais objetcivement sur le début de la saison ce n'était pas la priorité tout comme ça ne l'était pas quand on l'a mis de côté l'année dernière. Si on continue à gagner et que nos adversaires commencent perdre on va pouvoir se poser la question différemment mais sincèrement on cherche à trouver un emblème, quelque chose qui puisse représenter évidemment la ville, la région, le département, qui puisse représenter également le basket, quelque chose qui serait aussi pour nous plus sympa et plus convivial que Boully qui ne pouvait par exemple pas monter dans les tribunes à cause de sa tenue. On va finir de définir nos critères sur cette saison 2005-2006 et après on va vraiment s'y attaquer mais une belle mascotte je pense que ce serait sympa !

RTF : Ce serait sympa pour le match contre Poitiers ?

FF : Ah c'est malheureusement impossible… en tous cas merci à vous tous !

Illustration Pour les nostalgiques et les plus jeunes : Boully (Merci à csp87 pour la photo)

  • Autour du match
  • Commentaires (0)