Présaison CSP 2018/19

Duel de dauphins

Limoges a l'occasion de passer son adversaire du jour au classement, et s'accrocher ainsi à Monaco en tête de la ProA. Qui l'aurait cru en début de saison, pendant l'épisode AJ English, ou pire, après le classico perdu ? Ce groupe vit bien, les efforts payent, et les résultats s'en ressentent ! Présentation de ce duel au sommet.

L'effectif :

Les meneurs :

Justin Cobbs était l'homme à tout faire de Gravelines la saison dernière. Il a signé au Mans pour en être le leader, faire jouer ses coéquipiers et mettre les shoots importants. Et c'est exactement ce qu'il fait depuis le début de saison. Joueur de 1c1 top niveau, il peut marquer contre n'importe qui. Fort à droite, à gauche, sur le drive, sur le jump shoot, pas un grand shooteur de loin, il préfère fixer et après il lit le jeu et cherche d'abord à faire des passes mais il peut marquer aussi dans toutes les positions.

Antoine Eito est un joueur qui cache ses lacunes par une hargne exacerbée, une grande gueule et en provocant le public dès qu'il a une occasion. Il se nourrit de çà, et il est bon quand il est dans cet état là. Sinon c'est un joueur lambda, peu adroit de loin, comme il est gaucher il arrive parfois à briller sur des tir en jump à 4m, le genre de mec que n'importe quel adversaire aimerait coincer dans un couloir et lui montrer qu'il n' arien à faire à ce niveau. Mais il trouve un contrat tous les an, alors c'est qu'il doit avoir le niveau.

Les extérieurs :

Pape Philippe Amagou est de retour depuis 2015 après son passage à limoges, Il a été formé dans la sarthe. Il a toujours été adroit de loin, mais pas toujours constant. Son premier pas n'est plus aussi dévastateur qu'à ses débuts, mais il reste un des plus gros provocateur de faute. Il peut aider à la mène si besoin, et il reste surtout un excellent défenseur surtout sur les petits gabarits. (blessé au dos, il ne devrait pas jouer)

Chris Lofton est arrivé début novembre. Pour le moment il a montré ses qualité de shooteur longue distance avec un joli 41%. Il va vite, tir très vite, ne se pose pas trop de question et il a la confiance de l'équipe depuis son arrivé. A voir sur la longueur mais il peut être une bonne surprise de notre championnat.

Mykal Riley était juste un fantôme la saison dernière à nanterre. Il avait beaucoup de problèmes perso, son hygiène de vie n'atit pas optimale et donc il n'était pas bon tout simplement. En signant dans la Sarthe, il s'est éloigné de ses problèmes et ses stats sont en constante évolution. Slasheur, il peut se créer son shoot, marqué de loin (pas sa principale force), pénétré, mais il est surtout un super contre attaquant, avec des grands bras il est un bon intercepteur, et un excellent rebondeur.

Terry Tarpey est un franco-américain. Son père avait joué au Mans pendant sa carrière. Bon shooteur, toujours bien placé au rebond, défenseur plus que correcte, un bon coéquipier, facile à coacher.

Les intérieurs :

D.J. Stephens est un phénomène physique. Une détente de folie, il peut rester en l'air pendant 8mns avant de redescendre (j'exagère à peine). Cette détente lui permet de prendre des shoot en jump avec un grand confort puisque qu'à cette hauteur il est juste incontrôlable. En contre attaque il est inarrêtable, il finit obligatoirement dans le cercle et avec une facilité digne des joueurs NBA. Il va participer au Slam Dunk Contest, et rien que son inscription me donne l'eau à la bouche tellement il devrait être au dessus. Un fabuleux basketteur avec tout ce qu'il faut pour jouer dans un club plus huppé.

Wilfried Yeguete est un guerrier. Attiré par le rebond, il se bat pour être toujours bien placé et pour remettre très vite dedans. C'est un plus un poste 4 par la taille mais un vrai poste 5 dans le jeu. Il ne shoot pas de loin, il est là pour jouer sur le pick and roll, les petits shoot à 3m et surtout les rebonds offensifs. il faut absolument le blocker pour qu'il ne puisse pas participer au rebond offensif sinon il va faire un carton.

Romeo Travis arrive de Strasbourg ou il a fait une bonne saison. Il a un bagage technique dos au panier de toute beauté et un timing sur le jeu à 2 hérité des système Alsacien. Bien tanké sur ses appuis, il est difficile à bouger, mar contre cela lui permet de provoquer ses adversaire au poste bas pour ses petit hook shot fiables. Il n'aime pas vraiment défendre, il faut le provoquer au maximum pour le mettre sur le banc.

Youssoupha Fall c'est 2m21 avec une envergure énorme. La saison passé Chalon avait été champion de France avec Fall, mais ce n'était pas le même. Mais dans le fonctionnement du jeu, Le Mans fait exactement pareil. Fall est là pour prendre les rebonds après les tirs, relancer le jeu après les rebonds défensifs. Sa jeunesse et son manque d'expérience lui coûte des minutes parce qu'il fait beaucoup de fautes bête. Alors les gros Limougeauds, il faudra le jouer, lais attention à ses longs segments, parce qu'il peut contrer très fort.

Le duel :

Comme Limoges ne possède pas de joueur au dessus des 2m10, je dirais que le secteur intérieur du CSP devra être très fort contre celui du Mans.

L'analyse :

Limoges est sur une bonne série en Pro A, il serait mal venu de casser cette dynamique avec une défaite, même contre Le Mans. Il est vrai que l'adversaire du soir a les moyens de nous embêter, et cela sur tous les secteurs. Mais avec un jeu collectif peut-être plus en place côté Limoges et une défense un peu plus constante, le CSP se doit de gagner cette rencontre.
Quand on joue contre un joueur immense par la taille, il faut le faire sortir de la raquette en étant adroit de loin. S'il sort, il ne participe plus au rebond et l'adversaire peut lui en prendre et marquer des paniers sur seconde chance. Il faut provoquer le changement sur des pick and roll et que Fall se retrouve sur un petit qui lui met un shoot longue distance sur la truffe.

Le public devra jouer son rôle, les joueurs Limougeauds devront être spectaculaires dès le début du match pour enflammer la salle et tous les joueurs qui viennent à Beaublanc le savent, quand le public de Limoges pousse, il y a souvent victoire au bout de la rencontre.

  • Autour du match
  • Commentaires (42)