Présaison CSP 2018/19

Dé-féta Salonique... au bon lait de Markovic

Illustration

Pour le match de ce soir, la question qui se posait était : Quel visage allions-nous voir du CSP? La tête basse de la seconde mi-temps contre Oldenburg ou les sourires de la victoire de Gravelines. En tout cas, c'était un match à jouer à fond si on voulait encore espérer quelque chose en Eurocup surtout après cette période de grande turbulence.

Le débrief du match :

1re mi-temps :

Après un début de match physique et emprunté de la part des deux équipes dans une ambiance à huis-clos bien loin de l'idée qu'on se fait du public grec, le jeu s'équilibre et le score, à la fin du premier quart-temps, est de 24/19. Le coach Jim Bilba fait tourner l'effectif et on voit même l'entrée en jeu de Mathieu Wojciechowski.
Pour le second quart-temps, les balles perdues s'accumulent et les grecs creusent un écart. (36/27 à la 15ème). Limoges est combatif mais les limougeauds sont maladroits à l'exception de Bo McCalebb qui montre ce qu'est un franchise player (12 points). A la fin de première mi-temps, l'écart est toujours de -11 (47/36).

2 ème mi-temps :

Le début de deuxième mi-temps est laborieux mais... Heiko sort de sa boîte et enchaîne les 3 points et les passes pour revenir au contact (54/51). Les limougeauds retrouvent du rythme mais les grecs arrivent à creuser à nouveau l'écart en fin de troisième quart-temps (73/59).
En début de 4ème quart-temps, le CSP perd à nouveau des ballons et les grecs en profitent. Les Limougeauds ne lâchent pas le match mais l'écart reste stable car le PAOK maîtrise son sujet. Défaite 88/75

Les tops :

- L'abnégation des joueurs limougeauds qui n'ont pas lâché tout au long du match.
- Bo McCalebb qui montre que c'est un super joueur même si, pour l'instant, le physique n'est pas encore là. Mais ce joueur va nous faire beaucoup de bien pour cette deuxième partie de saison.
- Le passage d'Heiko en début de seconde mi-temps qui a permis de ramener le CSP dans le sillage du PAOK.
- Big Sofo qui est un joueur atypique mais malgré tout efficace. En tout cas, quand on aime le combat physique sous les paniers, c'est un réel plaisir de voir ce joueur.
- Le PAOK qui a fait un bon match.
- Les commentaires de Lolo Sciarra pour les fans de la gouaille de ce Monsieur...

Les flops :

- le nombre de points encaissés qui ne permet pas d'espérer contre une équipe bien en place comme le PAOK ce soir.
- le jeu d'attaque et la maladresse des limougeauds.
- Le coaching de Bilba qui n'a pas permis de changer le cours du match.
- Les commentaires de Lolo Sciarra pour ceux qui ne supportent pas ce Monsieur...
- le public grec... enfin l'absence de public.

En conclusion :

Les spartiates du CSP n'ont pas été à la hauteur ce soir car le mal est encore là. Mais le niveau de l'Eurocup est trop élevé pour le CSP. Les questions demeurent : le changement de coach ? le mental des joueurs ? le jeu du CSP ?

NDLR : Toute l'équipe de Beaublanc.com est heureuse d'accueillir un "petit" nouveau en la personne de LeGrec19 qui ne pouvait rêver meilleurs débuts que cette analyse d'un CSP-PAOK (ou alors avec la victoire peut-être ?). Bienvenue.

  • Autour du match
  • Commentaires (32)