Présaison CSP 2018/19

Comme une âme en Payne

Illustration

Le public limougeaud a de la chance, le prochain match est de nouveau à Beaublanc. Après une grosse victoire contre Nanterre avec un Wood ressuscité et un Camara des grands soirs, on est en droit d'espérer que tout va mieux à Limoges. C'est à la lumière d'un duel avec un ex-aequo, le pétillant CCRB (3V-3D), que le CSP va nous montrer si cette belle défense n'était qu'un feu de paille ou si on a enfin des raisons d'y croire. Présentation.

L'adversaire :

Châlons-Reims arrive avec le même nombre de victoires et de défaites que le CSP. Ils ont réalisé de belles performances depuis le début de saison, ils sont allés gagner à Cholet et à Villeurbanne, ce qui n'arrivera pas à beaucoup d'équipe. Certes ils ont pris une grosse valise contre Monaco mais d'autres en prendront aussi. Ils ont perdu de 10pts à Paris samedi dernier, en étant dominés toute la rencontre.

Illustration

L'équipe :

Les meneurs :

Jermaine Anderson est un meneur avec une grosse expérience en Europe mais pas en France. C'est un gestionnaire et un distributeur de passes décisives. Il n'a pas de points forts, il est surtout bon passeur et son jeu est basé sur la fixation passe et le respect des systèmes. Il partage à part égale son poste avec Choquet. Il ne va pas révolutionner la ProA, mais reste un joueur qui a le niveau de notre championnat.

Edouard Choquet arrive de Villeurbanne. Tout nouveau champion de France, il a préféré partir pour avoir plus de responsabilités et de temps de jeu. Le Limougeaud de naissance a commencé sa carrière à Limoges en NM1 puis il a continué à progresser en Pro B avant d'avoir sa chance en Pro A la saison dernière. Il est arrivé à convaincre qui'l avait le niveau. Il progresse parce qu'il travaille beaucoup. On l'a vu au stage 20%Up à Cheops à l'été 2015 pour travailler ses lacunes au shoot longue distance. Et on peut voir que ses statistiques sont en nette progression. Il fait un début de saison plus qu'encourageant et devrait être une bonne recrue pour le CCRB.

Les extérieurs :

Miha Vasl est Slovène, il a toujours joué dans son pays. C'est un vrai shooteur : 40% à 3pts sur sa carrière. Mais attention il n'est pas que çà, il peut finir les contre-attaques, percuter pour finir dans le cercle. Et en plus, c'est un métronome aux LF.

Mark Payne est un couteau suisse. Il peut jouer 2, 3 et 4. Même si nous Limougeauds savons qu’il n'est pas très bon au poste 4 et sous pression. A Limoges il n'a jamais été dans son assiette, il n'a jamais été vraiment lui-même. Depuis son retour à Châlons-Reims, il est redevenu le joueur qu'il était il y a deux saisons. Il passe 34 min en moyenne sur le terrain, ce qui souligne l'importance qu'il a dans le collectif Chalonnais.

Alex Young est américain, il a rempilé pour une saison. Il a fait un très bon exercice l'année dernière avec 14,4pts, 4,5rbds par match. Il est un peu en dessous depuis la reprise avec 10pts et 1rbd. Il reste un fort joueur gaucher, smasheur, rapide balle en main et excellent en contre-attaque. 1m98 de puissance et d'explosivité.

Les intérieurs :

Luka Antic est le fils du Coach. Mais attention Antic n'est pas du genre à donner des minutes à la famille comme çà juste pour se faire plaisir. Luka est encore jeune, il n'est pas encore au niveau pour tenir le poste 4 en tant que Titulaire. Il essaye de gagner du temps de jeu derrière Smith.

Steven Smith n'a pas braiment de concurrent à son poste. Il joue plus de 34min par match. Il arrive de Pau qui lui avait fait une proposition de prolongation de contrat mais il n'a pas donné suite. Poste 4 moderne, avec un shoot à 3pts très fiable (58% depuis le début de la saison). Il sait aussi se rendre utile au rebond (6,5 prises) et à la passe. On peut retenir qu'il a connu la NBA il y a 10ans aux Philadelphia 76ers , et l'Euroleague avec le Panathinaikos.

Nicolas De Jong est un poste 5 qui possède un tir longue distance même si'l s'en sert peu. Il possède la double nationalité Française et Hollandaise. Cela lui a permis de jouer l'Euro 2015. Il vaut 10pts et 2,5rbds cette saison. Avec sa taille, on serait en droit de croire qu'il est efficace au rebond, mais il n'a jamais vraiment été un gobeur référencé.

Tyler Cain est un poste 5 petit mais lourd. Sa détente est faible, mais il possède beaucoup de puissance pour jouer au sol. Son jeu dos au panier est performant et sa faculté a toujours être bien placé dans la raquette lui permet de mettre des paniers à fort pourcentage. Très fort rebondeur des 2 côtés du terrain, bon défenseur, Dijon voulait le garder mais il a préféré le Champagne au Bourgogne.

Le duel :

Si on arrive à gagner le duel du poste 4, c'est à dire Camara /Smith, ce sera une très bonne chose pour Limoges. Smith est un vrai scoreur alors que Camara est le meilleur marqueur Français cette saison mais c'est plus une surprise qu'autre chose.

Le duel au poste 3 sera aussi à suivre de près. Bufford a réalisé son premier match moyen (en attaque) contre Nanterre, et Young a été nul contre Paris. Mais un joueur de ce type passe rarement deux fois de suite à côté d'un match.

L'analyse :

Après sa victoire samedi dernier, on ne peut pas dire que les feux sont au vert pour le CSP, mais on sait maintenant que notre équipe peut défendre fort et tenir une des meilleures attaques à 64pts. Chalon Reims n'a pas la puissance de feu de Nanterre, mais possède des arguments pour contrarier ceux de Limoges. Il faut continuer à défendre très fort, contester les déplacements de l'adversaire pour ralentir les joueurs et casser les timings de shoots. Si en plus on peut mettre dedans de loin et avoir un Wood des grands soirs ce sera parfait. Mais il va falloir gérer les temps de jeu, parce que depuis deux matches, le coach ne se sert que de 7 joueurs et ça ne durera pas longtemps à ce rythme là.

PS : Quelques informations intéressantes à retenir de l'émission "Buzzer" sur SFR sport 2 :

La première est que le CSP avait été en contact avancés avec Jean-Denys Choulet : il aurait adoré venir à Limoges pour la passion du public et pour prouver qu'il avait le niveau en ProA (il était au Liban à l'époque). Et soyez-en certain, avec le jeu proposé par Choulet, on aurait aussi apprécié ! Sans parler de ses talents de recruteur, mais encore une fois, est-ce que le président l'aurait laissé faire ? Rien n'est moins sûr.

Vous le savez sûrement déjà, Vincent Collet est de retour à Strasbourg et a gagné ce week-end certes contre Antibes (privé de Blue son meilleur joueur), et également contre Ostende en "Champions League".

Enfin, on retiendra les propos de Stephen Brun sur le président de la SIG, qui reflètent l'état d'esprit du basket Français. Pour une fois qu'un journaliste consultant se mouille et dit ce qu'il pense, il fallait le souligner. Retrouvez ci-dessous l'(excellente) émission BUZZER de SFR 2 disponible en replay sur Dailymotion tous les jeudi.

  • Autour du match
  • Commentaires (14)