Présaison CSP 2018/19

Cognac avait la gnac ! 85-87

Illustration

Limoges avait interdiction de perdre ce 16e de finale de CdF contre le voisin charentais, question de standing mais aussi question de dynamique avant de retrouver les joutes de ProB et le duel à distance avec Boulazac. Dans un match où on a longtemps cru que les locaux en surrégime allaient exploser, le CSP a eu un mal fou a se dépêtrer 85-87 de cognaçais en réussite et visiblement bien préparés à ce choc. Analyse.

Première info : Jean Michel MIPOKA qui devait profiter de la coupe pour retrouver doucement la compétition reste vissé au banc en survet' sans même s'échauffer. (voir notre interview vidéo sur notre chaine Youtube).
Question conditions, la salle des Vauzelles promet d'être chaude avec du public de chaque côté du terrain et un balcon qui encercle le tout, seul bémol le taraflex bleu en lieu et place de parquet indigne du club de NM1 qu'est maintenant le CBB. Au plafond trônent les deux bannières toutes neuves de champion de France de NM2 2011 et de vainqueur de la Coupe de France amateurs 2011. Et oui, il ne faudra pas l'oublier : cette équipe sait aller au bout d'une compétition !
Petite coquetterie : les joueurs semblent avoir définitivement adopté le look chaussettes noires / baskets noires (seul Raph fait péter les dernières Adidas… vertes !).

QT1 Traoré Show (8pts 4rbds 15 d'ev en 9 min) 23-30

Curieux cinq avancé par coach SARRE : Gomis, KMac, Raph, Massie et… Sambou TRAORE. Première action et déjà Massie et Traoré agressent le cercle, la soirée va être longue pour les intérieurs charentais et le public des Vauzelles a raison de donner de la voix sur le premier 3pts de GODIN puisqu'ils risquent de ne pas mener longtemps. Traoré impeccable et Raph par deux fois derrière l'arc portent très vite la marque à 6-13. Cognac revient par deux tirs à 3pts un peu désespérés mais qui font mouche : 12-13 et 5'50 à jouer… les blancs prennent même l'avantage sur une nouvelle banderille de BIGOTE. Curieuse impression de surrégime des cognaçais qui crééent l'exploit sur chaque attaque mais laissent des trous béants en défense permettant aux verts de rester facilement au niveau. Gomis climatise la salle à 3pts avant que SAOUNERA ne commette une offensive rendant la balle au CSP. Traoré lachant un nouveau flotteur en tête de zone et Phiphi MAUCOURANT convoque son 1er temps mort à 1'40 avec seulement 3pts de débours 21-24 mais Curti puis Gomis alourdissent l'addition à 6m75 et sèchent le CBB à 23-30 en quelques secondes.

QT2 Festival à 3pts de Cognac 43-46

Milbourne et Zerbo entrés à quelques secondes du terme du QT1 repartent dans cette deuxième période et visiblement Landon a faim de panier et galope mais c'est Zerbo qui profite du rebond et on passera sous silence le vialin marché de notre ailier sur sa 1ere action. Les locaux repartent sur les mêmes bases d'adresse avec un 3pts de MOUPEGNOU mais MILBOURNE calme la salle par sa facilité en tête de zone. Petit festival de fautes offensives de chaque côté puis on revient au jeu… de petits chevaux avec MILBOURNE pas content de ne pas voir obtenu une faute et qui sur la contre attaque chevauche littéralement BUVAL qui avait feinté le dunk. Traoré le remplace. Fréjus ZERBO commet une faute "bête" sur Duval en ne freinant pas derrière lui et laisse ainsi sa place à Massie. 32-36 et 5' au compteur. JoGo prouve en quelques dribbles et un shoot classieux qu'il y a un monde d'écart entre son niveau et la NM1 et est rapidement imité par KMac… Les cognaçais qui luttent pourtant de fort belle façon sont encore à 5 unités... ou seulement à 5 unités c'est selon ! TM charentais. Traoré continue son festival offensif mais Cognac reste en vie par son adresse à 3pts… contrairement à Kyle qui rate son 3e 3pts de suite… On se demande quand cette panne d'adresse va tourner mais ça risque de faire mal ! Caskill un vieil intérieur de NM1 fait l'amour à Massie au poste bas mais Traoré une nouvelle fois remet tout le monde d'accord. Limoges maladroit perd des balles et Cognac sait en profiter. La zone 3-2 qui a pas mal perturbé le CSP prend enfin l'eau de dessous par Gomis (comme quoi !) et le CSP vire en tête de justesse à la pause 43-46.

Cognac survit clairement même si le score pourrait laisser penser que Limoges peine, les locaux reposent sur une adresse exceptionnelle (60% à 3pts entamé par un 5/5) et Phiphi MAUCOURANT a bien appris ses leçons à Beaublanc puisqu'il alterne des défenses bien senties avec ses faibles moyens en particulier à l'intérieur pour s'adapter aux rotations cerclistes. La zone met une grosse pression sur les snipers limougeauds qui réalisent tout de même un joli 5/11. En toute logique, Limoges devrait monter d'intensité en défense pour aller vendanger le Cognac mais le différentiel de fautes (12 à 7) nous rappelle que l'arbitrage n'est pas de niveau ProB.

QT3 ICI… C'EST COGNAC ! 66-63

Presse tout terrain limougeaude pour repartir… on dirait que Coach SARRE est de notre avis ! Limoges se créé de multiples occasions mais la maladresse est le symbole de ce début de quart temps. Seul TRAORE (en état de grâce ce soir !) intercepte et part au dunk ! Cognac devient stérile à 3pts et lentement le CSP creuse 47-52 et 6'10 à jouer avant que Traoré ne distribue un bon brin des familles à Caskill… qui en rate ses deux lancers. Massie inscrit son 2e panier poste bas. Buval admirablement décalé par Godin trouve un dunk qui enflamme la salle mais Gomis trouve la faille à 3pts… imité dans la foulée par BIGOTE. L'arrière cognaçais on fire part ensuite au dunk mais trouve un Traoré sur ressorts qui éjecte proprement (assez rare pour être signalé) le ballon. Fred SARRE choisit de faire entrer Milbourne et Hoyaux à la place de Raph et Sambou. Sur une no-look pass sublime de BIGOTE, BUVAL apporte le layup qui permet aux locaux de repasser pour la première fois en tête 58-57 mettant le feu aux Vauzelles et provoquant le TM du technicien limougeaud. 2'25 au compteur. Pause payante car Milbourne ajuste dans l'aile mais BUVAL pose un sky hook sur Massie. Heureusement Jo HOYAUX trouve la mire à 3pts bien décalé par Gomis. Cognac reprend la tête mais MAUCOURANT sort BIGOTE au profit de GODIN… curieux choix tant son arrière étincelait. KACZMAROW aligne à 3pts (ils ont quoi ce soir à Cognac ???) portant l'avance des locaux à 66-63 et déclenchant des "ICI… C'EST COGNAC" dans les gradins ! Buval balance 2 parpaings aux LF après une faute de Milbourne et le dernier acte va se jouer avec un retard à combler !

QT4 De justesse 85-87

Hoyaux défend superbement sur LEMA et offre à Gomis une bonne balle transmise via KMac à Massie 66-65. 2 LF de LEMA et Cognac pousse. S'en suit un panier de grande classe de Milbourne sous pression avec sa patte gauche. Godin en remet une couche à 6m75 mais Massie limite la casse en travaillant sur de dessous. LEMA profite d'un joli premier pas pour aller claquer un dunk dans le traffic. JoGo étale une nouvelle fois son talent et ramène le CSP à 73-74 en flotteur puis à 3pts. TM de Phiphi dont les ouailles tournent toujours à plus de 60% autour de l'arc à cet instant ! Hoyaux allume de loin et réveille les deux Eagles perchés au balcon ! Limoges hausse le ton en défense et gagne des ballons et les paniers faciles qui vont avec. 73-79. Belle relation MASSIE-MILOURNE et nouvelle jolie main gauche de l'américain mais le charentais est tenace et c'est BUVAL qui claque un nouveau dunk sur HOYAUX. Sortie de Jonathan qui a fait un excellent passage en défense à la mène et au tir. Dunk de Massie suivi d'une grosse faute de Curti sur BUVAL. Le CSP a haussé lintensité défensive et le taquet reçu par Godin en prenant Massie ET Desroses sur le pif montre à la fois l'engagement et le fair play des joueurs qui relèvent et s'inquiète du malheureux cognaçais pris en hot dog. Buval rentre miraculeusement un lancer et BIGOTE enfonce le clou sur le rebond off. 81-83 et KMac demeure vierge à 3pts malgré une belle circulation de balle en sa faveur. GODIN créé l'exploit en pénétration en résistant au pressing de Gomis et en trouvant la cible 83-83… les Vauzelles rugissent ! 2'17 à jouer et Fred SARRE convoque une cellule de crise. Limoges travaille patiemment, rate, prend le rebond offensif mais Milbourne perd la balle. Cognac tente deux tirs ponctués par les hurlements de la salle mais c'est KMAC qui assure sagement dans l'aile. Gros rebond défensif de MASSIE mais MILBOURNE se fait bâcher (illégalement mais bon…) 83-85 40 secondes à jouer balle à Cognac et TM local. BIGOTE rentre un tir clutch en tête de zone… Cognac qui n'a qu'une seule faute au compteur mange le chrono en retardant l'attaque limougeaude au maximum. Après un pied le CSP a le ballon du match avec 12,3 secondes à jouer. Combinaison efficace pour Massie qui assure 85-87, 5, 1 seconde au chrono et Temps mort pour MAUCOURANT… alors ? La gagne ou la prolongation ? Facile : CASKILL bouffe la feuille… l'action en vidéo ci dessous !

Victoire ultra étriquée du CSP sans gloire mais dans un tel contexte piégeux et face à une équipe en état de grâce, assurer d'une façon ou d'une autre était l'essentiel. L'implication défensive n'est plus à la hauteur de ce qu'on a vu dans le premier tiers de la saison et il va falloir retrouver de l'entrain si on veut refaire notre retard sur Boulazac et assurer une fin de saison sereine.

QUE RETENIR ?

Le fanny de KMac suffisamment rare pour être souligné… on peut même se demander si ça lui était déjà arrivé ?! (Après vérification auprès de l'intéressé… oui, mais pas souvent et il n'est ni fan du sol bleu ni des ballons molten utilisés en coupe).
85 points encaissés… est-ce bien sérieux ? D'un autre côté, honnêtement, les locaux auraient pu shooter des vestiaires au QT4 ils les auraient mis quand même !
Enorme match de Traoré et enfin une belle entrée d'Hoyaux qui semble avoir trouvé son rôle dans cette rotation.
Massie sort encore 30 d'éval mais honnêtement il laisse une impression de nonchalance et quand on le voit jouer on a envie de le secouer pour qu'il en donne plus… mais à la consultation de la feuille de stats on voit 30… Et bien il devrait sortir 40 !!! Vu la facilité qu'il a à atteindre ce niveau il faut qu'il élève son niveau comme toute l'équipe !
Pour le reste, disons que c'était une belle soirée de basket en Charente et que le public très sport a applaudi copieusement la sortie des joueurs, heureux et fiers d'avoir fait trembler le colosse… de ProB : niveau auquel les pensionnaires des Vauzelles aspirent à goûter dans un avenir proche !

  • Autour du match
  • Commentaires (6)