Présaison CSP 2018/19

Canard boiteux a peur de finir en rillettes...

Illustration
Depuis le début de la préparation, les mauvaise nouvelles s'enchainent. Culpepper, NBC, Payne, Camara, et maintenant Traore... ça commence à faire beaucoup de monde à l'infirmerie et même si Nobel est revenu, gagner des matchs avec aussi peu de joueurs reste un casse-tête. Philippe Hervé a tiré le signal d'alarme en demandant deux extérieurs et un poste 4 de toute urgence. En face, le MSB est plus complet, présentation.

Le Mans Sarthe Basket

Illustration

Tywain McKee

McKee est un meneur scoreur, qui aime aller au contact, shooter en fin de drive et fixer pour passer. Même si ce n'est pas vraiment sa tasse de thé, il peut jouer collectif quand il est bien drivé. Juste pour info, cette équipe possède 5 joueurs qui peuvent mener le jeu. Même s'il y a 2 jeunes dans le lot, le poste 1 est très fourni.

Pape Philippe Amagou

Le champion limougeaud est titulaire au poste 2. D'abord restant au CSP puis finalement transféré dans la Sarthe, il amène surtout sur le plan défensif. Il shoote peu donc il est difficile de voir si l'on va retrouver le Pape avec un impact offensif, mais ces dernières années, il a quand même perdu son adresse longue distance. Le duel avec l'inconstant Gatens sera peut-être un point important sur cette rencontre... ou pas.

Mickael Gelabale

Encore un champion limougeaud "rillettisé" à l'intersaison. Le couteau suisse de l'équipe de France est capable de jouer sur les poste 2, 3 et 4. Il est très adroit de loin surtout à 0°, il sait aussi très facilement trouver un shoot en post-up en étant hyper fiable. Pas simple de défendre sur lui, mais Nobel le connait par cœur et devrait être en mesure de limiter son impact.

Petr Cornelie

Ce grand poste 4 (2m11) est un prospect NBA sans aucun doute. Sa jeunesse lui permet d'être très actif des 2 côtés du terrain, mais il est très maladroit de près comme de loin. Il vaut 5pts et 6rbds par match. Peut-être le point faible de l'équipe du Mans. Ça tombe bien, le poste 4 n'est pas notre fort non plus, Boungou-Colo devra sûrement y donner des minutes.

Mouphtaou Yarou

Un poste 5 comme on les aime. Très fort dos au panier, très bon rebondeur (11 prises par match). Le duel contre Zerbo sera de toute beauté si le corps arbitral les laisse s'exprimer (ce qui n'aura probablement pas lieu, comme d'hab...).

Le banc

Au poste 1, Jason Westrol est un meneur plus organisateur. Sans être très adroit de loin, il peut déclencher et mettre dedans. Gédéon Pitard étant encore blessé, il est la doublure de McKee.
Lahaou Konaté arrive de 4 années de ProB. C'est le contre-attaquant idéal, rapide, très athlétique et excellent finisseur. Pas très fiable de loin, il reste quand même une arme offensive à ne pas négliger.
Le poste 3 remplaçant n'existe pas vraiment dans cette équipe. Mais comme Gelabale est quasiment irremplaçable, ce n'est pas très grave.
Sur le poste 4, Damion James est sur la sellette. il est hyper maladroit depuis le début de la saison, pas très en jambes non plus. Pourtant il possède une grosse expérience entre la D-league et la NBA, il est en attente de son premier match de référence.
Sur le poste 5, Le Mans possède une perle. Youssoupha Fall et ses 2m21 (!) seront bientôt une arme pour cette équipe, mais pour le moment il est en formation et il a juste pour objectif de progresser aux côtés du pivot titulaire. Il devrait se faire bouger par Zerbo, plus habitué au défi physique... mais un peu seul dans la raquette limougeaude !

Le duel

Objectivement, avec les absences du CSP, le duel entre Nobel et Mike Gelabale sera déterminant pour le gain de la rencontre.
Le vrai duel se situera peut-être plus sur une tablette et c'est donc la science d'Erman Kunter qui pourra user les hommes de Philippe Hervé qui va sans doute faire appel à des espoirs pour faire souffler les quelques pros encore valides.

Profitons de ces quelques lignes pour insister une nouvelle fois sur la VRAIE bonne idée de Philippe Hervé de changer la politique du CSP en matière de formation avec un RÉELLE intégration des espoirs au groupe pro. C'est cette pratique qui va peut-être nous permettre de tenir devant l'adversité. Une première en Limousin.

La forme des équipes

Bilan identique pour les deux formations 1V-1D, en ouverture Le Mans s'était imposé à Antarès 65-59 face au Paris-Levallois (qui galère en ce début de saison) puis a trébuché à Chalon de 18 pts. Limoges s'étant dépatouillé du Havre et ayant cédé face à la JSF.

Les dernières oppositions

ProA (05/05/2015) : Limoges 89 - 83 Le Mans
ProA (17/01/2015) : Le Mans 59 - 74 Limoges
ProA (22/03/2014) : Limoges 82 - 90 Le Mans
Leaders Cup (14/02/2014) : Limoges 91 - 98 Le Mans

L'analyse

Comment pronostiquer une victoire de Limoges avec les forces en présence ? Pas simple du tout, mais sait-on jamais, la victoire était proche contre Nanterre lundi soir ! Mais à cette allure, les joueurs vont s'épuiser et il faudra être lucide pendant toute la rencontre pour gagner en fin de match.
Si Léo Westermann continue sur sa lancée, que le rebond est maitrisé, que Nobel est adroit et que l'intensité défensive est élevée toute la rencontre, la victoire reste accessible...

  • Autour du match
  • Commentaires (31)