Présaison CSP 2018/19

Baltes mais pas baltringues

Le Top16 à portée du CSP à l'orée de la phase retour ? C'est une réalité ! S'ils revenaient de Lituanie avec une 3e victoire, les Limougeauds prendraient le bon wagon tiré par un Loko motivé. Présentation de Vilnius. Attention : contrairement à ce qui a été annoncé notamment par SFR et le CSP, le match est à 19h (heure française).

Si les Espoirs défendront les couleurs limousines à 17h, c'est avec une petite heure de décalage que les Pros joueront ce match capital. Vous l'aurez compris, à 18h, il faudra vous dédoubler pour suivre les deux rencontres !

L'effectif :

Meneurs :

JIMMY BARON : (1m91) a remporté l'Eurocup 2013 avec le Lokomotiv Kuban, a participé au All Star Game 2010 en Turquie. Très bon passeur, agressif vers le cercle, pas maladroit de loin, un bon joueur américain avec tous les fondamentaux qui vont bien. Il sort d'un match très moyen dans la défaite contre l'Albin Berlin. Mais attention, un bon joueur ne passe pas 2 fois au travers...

BEN MADGEN : (1m93) Australien d'origine, a joué le NBL All Star Game 2013, meilleur marqueur NBL 2012-13 (18,2 points par match) et Belge en 2016 (19,6 points par match), donc vous l'aurez compris, il peut prendre feu quand il veut. Très adroit de loin, c'est un joueur de série. il n'est en revanche pas un meneur très passeur.

MARC CARTER : (1m91) Américain, il a visité toute l'Europe (l'Allemagne, Chypre, la Grèce et la Lituanie). Il arrive de l'AEK Athènes où il a passé une saison compliquée. Il est venu en Lituanie pour se relancer et gagner du temps de jeu. Mais pour le moment, il a perdu son adresse de loin... En plein doute depuis le début de saison, il n'apporte pas ce qu'il devrait. Un peu le AJ English lituanien !

Extérieurs :

MARGIRIS NORMANTAS : (1m94) joue peu. Formé en Lituanie, où il joue depuis le début de sa carrière. A dominé en équipe nationale de jeunes. Il est connu pour son adresse de loin et sa capacité à défendre fort.

CHRIS KRAMER : (1,91m) shooteur américain de grand talent. Hyper adroit, surtout ne pas lui laisser 1m d'avance, sinon c'est dedans. Shoote peu mais toujours dans le bon timing. Bon défenseur, il peu aussi aider à la mène si besoin.

ROKAS GIEDRAITIS : (2m00) un physique plus qu'intéressant, un bras d'une régularité énorme pour son âge. Un poste 3 (voire 4) qui est vraiment en pleine progression depuis 2 saisons. Il faut absolument surveiller ce joueur parce qu'il pourrait rendre la rencontre très compliquée.

MINDAUGAS LUKAUSKIS (1m98), l'ancien de l'équipe. il a remporté la Coupe ULEB 2005 avec Lietuvos rytas Vilnius, l'EuroCup 2008-09 et le Championnat national lituanien avec Lietuvos rytas Vilnius, la Coupe nationale lituanienne 2009 et 2016, et la Semaine des As 2010 avec l'Asvel. Enfin bref, un CV long comme le bras. Il a toujours été adroit de loin, rebondeur plus que correct, il peut jouer 4 sans aucun problème avec son jeu dos au panier et son petit shoot à 4m.

Intérieurs :

ROBERT CARTER : (2m06), poste 4 moderne, il possède un shoot longue distance, rebondeur moyen, plus axé sur l'attaque que la défense. Un peu un Mam Jaiteh, mais moins contreur et surtout plus enclin à passer du dunk.

ARTURAS JOMANTAS : (2m00) poste 3-4. C'est un poste 3 qui joue surtout le jeu rapide. Quand il est 4, il cherche plus le jeu sur le pick and roll et les tirs dans la zone intermédiaire.

MARTYNAS ECHODAS : (2m04) jeune Lituanien qui domine dans sa catégorie d'âge. Fort attaquant chez les jeunes, en grosse progression depuis le début de saison. Il a tapé dans l’œil de son coach qui lui donne beaucoup de temps de jeu. Fort sur le rebond offensif, toujours bien placé, il peut mettre dedans sur des tirs à 4m.

LOUKAS MAVROKEFALIDIS : (2m10) le "grand" que ne possède pas le CSP. Il possède tout ce que doit avoir un poste 5 d'Eurocup. Avec son jeu dos au panier, il provoque beaucoup de fautes et comme en plus il est hyper adroit au LF c'est "money in the bank". Et cerise sur le gâteau, il peut rentrer quelques paniers à 3pts quand il est ouvert. Il est en fin de carrière, mais on l'a vu dans des grands clubs comme la Virtus Roma, Valencia CB, l'Olympiacos Piraeus, Maroussi, le Spartak Saint-Pétersbourg, le FC Barcelone, le Panathinaikos Athènes, l'AEK Athènes... et il a même craqué en allant en Chine prendre un gros contrat.

TRAVIS PETERSON : (2m08) poste 5, qui joue plus 4 vu que MAVROKEFALIDIS prend beaucoup de temps de jeu. Plus adroit de loin que de près, il manque de finition sur les petits tirs. Il se fait souvent bousculer par les postes 5 d'en face. Fait souvent des fautes en essayant de résister. A provoquer !

Le duel :

Beaucoup de duels seront importants sur ce match. Celui de Mam JAITEH contre MAVROKEFALIDIS sera très important. Il faudra réussir à faire sortir le géant lituanien de la raquette.
Par rapport au match de Cholet, il faudra aussi couper les possibilités de tirs longues distances car il y a 2 gros shooteurs de loin fiables et efficaces.

L'analyse :

C'est un vrai test pour le CSP. Les Lituaniens n'ont qu'une victoire au compteur, acquise contre le Partizan. Leur défense en prend 90 en moyenne (comme Limoges). Si on n'arrive pas à défendre mieux que sur les dernières rencontres, on n'y arrivera pas. C'est défensivement que l'on gagne à l'extérieur, sinon il faut être très adroit... mais l'adresse reste variable et le CSP ne sera pas à 60% à 3pts tous les soirs. Pour optimiser ses chances d'avoir de l'adresse, il faut être en rythme et pour cela, il faut... bien défendre !

C'est absolument vital de penser à fermer la raquette, maîtriser son rebond et courir pour avoir des paniers sur transition. Après, si l'adresse est avec nous, tant mieux. Continuer à croire que l'on va gagner toute la saison en se basant sur l'attaque serait un pari très trop risqué !

  • Autour du match
  • Commentaires (16)