Playoffs 2019

La der des der contre Nanterre

Illustration

La saison se termine mardi soir à domicile pour les joueurs du CSP, dans un Beaublanc qui sera encore plein comme un oeuf, bien que le match soit sans enjeu pour les locaux. On peut dire qu'on aime vraiment le basket, à Limoges ! Mais après une défaite somme toute méritée à Boulazac, les limougeauds devront faire preuve de beaucoup plus de combativité s'ils veulent finir sur une note positive. Parce qu'en face, ils retrouveront une équipe de Nanterre déterminée à sauver sa place dans le top 8. Et même s'ils ont perdu leurs deux derniers matchs, les banlieusards parisiens ont réalisé une fin de saison de haute volée.

Les meneurs :

L'américain Chris Warren est peut-être petit par la taille (1m76), mais il est grand par le talent. C'est un vrai meneur de jeu -plus shooteur que passeur- qui a du basket plein les mains et qui sait aussi défendre. Avaleur d'espace, il peut shooter de loin avec une adresse correcte (38,6% à 3Pts).
Il est secondé par Trenton Meacham, américain lui aussi. Ce dernier avait pris sa retraite de joueur à la fin de la saison dernière après un passage plus que remarqué chez les voisins parisiens. Mais il est revenu sur sa décision pour aider Nanterre à se maintenir en PRO A, défi qu'il a relevé avec brio : 12pts, 3pds et 12 d'évaluation par match cette saison. Il joue souvent en poste 2 à côté de Warren pour faire profiter son équipe de son adresse extérieure (44,6% au tir primés).

Les arrières :

Xavier Corosine, le double vainqueur du concours à 3pts du All Star Games, est un peu maladroit cette saison au regard de ce qu'il est capable de faire (36% à 3pts). Mais les défenseurs d'en face sont prévenus et sont donc beaucoup plus vigilants.
Il est secondé par David Lighty qui est plus un poste 3 mais qui donne un bon coup de main au poste 2. Adroit de loin, il est aussi très rapide balle en main et il sait provoquer les fautes comme personne. Un Wanamaker en plus constant.

Les ailiers :

David Lighty est le titulaire du poste, sur lequel il est secondé par Marc Judith. Ce dernier est un beau bébé de 1m93, très physique et qui joue très dur. Son temps de jeu n'est pas très important, mais il constitue une rotation de qualité.

Les ailiers forts :

Chris Oliver est un 4 moderne, capable de tirer de loin, de participer aux rebonds et même d'être un point de fixation dans la raquette : 10pts, 4,6rbd par match pour cet américain déjà vu la saison dernière à Strasbourg. Stephen Brun est son backup. Capable de prendre feu derrière la ligne des 3pts, c'est un joueur old school. Il préfèrera toujours shooter de loin que d'aller se frotter dans la raquette. Il participe quand même au rebond mais en se limitant le plus souvent au côté défensif. Commentateur sur Sport + en remplacement de Jacques Monclar, sa reconversion est toute trouvée parce qu'il est assez bon dans cet exercice et on voit qu'il possède une bonne culture basket.

Les pivots

L'ancien limougeaud Johan Passave-Ducteil fait une saison de toute beauté. Il est constant (9pts, 4,5rbd par match), mais surtout -ce qui ne se voit pas dans les stats- il est très bon pour poser de bons écrans pour ses shooteurs et pour maîtriser les "box out" (écrans de retard pour les non initiés), afin de prendre les rebonds défensifs en sécurité. Franchement, si j'étais à la place du staff limougeaud, je lui proposerais un bon contrat pour la saison prochaine en lieu et place de notre Zerbo régional.
Pour compléter cette raquette, un colombien au doux nom de Juan Palacios est arrivé au mois de janvier quand Chris Massie a décidé de partir. C'est un peu le même joueur que Johan. Il ne cherche pas les tirs de loin, il préfère prendre des rebonds offensifs et défendre sur le grand adverse.

Les duels :

Logiquement, Plaisted doit dominer Johan et Juan, mais comme il ne jouera pas 40 mn, on risque de souffrir quand il sera sur le banc. De son côté, Brockman devra contenir les deux artilleurs que sont Brun et Oliver. Il lui faudra faire l'effort de sortir à 3pts sinon ça se paiera cash.
Mais le duel du match sera sur le poste 2, où Nanterre possède une collection de gâchettes alors que le CSP ne dispose que d'un seul tireur d'élite fiable en la personne de Kmac. Ah, si PG pouvait juste jeter un oeil sur les systèmes de son alter ego pour libérer les shooteurs, ça pourrait lui donner des idées pour la saison prochaine !

L'analyse

Dans ma présentation du match contre Boulazac, j'avais lancé l'idée que, pour Limoges, le maintien du BBD en proA valait mieux que celui de Nancy, en particulier pour des raisons financières. Mais maintenant que l'on a bien aidé le BBD à atteindre cet objectif en se faisant ridiculiser en Dordogne, c'est le moment de revenir avec une grosse envie de faire plaisir au meilleur public de France qui n'a pas eu que des bons matchs à Beaublanc cette saison, loin s'en faut. Certains supporters annoncent même qu'ils ne se réabonneront pas pour la saison prochaine, au vu du spectacle proposé cette saison. Alors messieurs les joueurs, sortez vous les doigts du c.. et montrez-nous que vous avez compris ce que voulait votre coach en nous offrant un vrai match de PRO A, avec certes une défense de fer mais surtout une attaque bien huilée. Comme, par exemple, la première mi-temps que vous avez jouée contre l'ASVEL, mais sur 40mn cette fois !

  • Autour du match
  • Commentaires (25)