Victoire à l'arrachée

Illustration

Le choc au sommet de la ProB a tenu toutes ses promesses. Devant un Beaublanc plein à craquer et les caméras de France 3, Limoges a souffert pour tenter de récupérer le fauteuil de leader. En ne gagnant que d'un tout petit point, le goal-average reste à l'avantage des Boulazacois, mais la victoire est là : 75-74.

Résumé du match

Limoges domine le premier quart 26-20 grâce à un KMac en état de grâce (4/5 à 3pts). La défense et l'adresse de près sont en revanche très approximatif.

Le deuxième quart voit Boulazac revenir à la hauteur de l'évènement tandis que Limoges se crispe. "Faut jouer !" réclame coach Sarre pendant un temps mort. Les blancs gardent une avance symbolique à la pause sur un shoot au buzzer de Gomis. Mi-temps : 41-39.
Pour Fred Sarre, les Périgourdins sont bien en place, Limoges pêche sur jeu rapide et laisse trop de paniers faciles.

Au retour des vestiaires, la tension monte encore d'un cran sur le terrain comme en tribune, Limoges passe un 13-1 à son hôte de l'après midi et clos l'épisode en situation plus confortable. QT3 : 60-53.

Boulazac n'abdique pas et grignote son retard dans la dernière manche, prenant même 3 points d'avance à 100 secondes du terme. A grands coups de tripes, Traore arrache enfin l'avantage décisif à 2 secondes. Ces limougeauds nous ont fait très peur et Boulazac conserve l'avantage au point-average, mais la victoire est là !

Analyse

Après tout, le fil du match importe peu. L'important était avant tout de gagner pour revenir à égalité de points et c'est chose faite. Si malgré tout le pointaverage reste du côté du Périgord, Boulazac ne s'échappe pas tout seul vers la ProA.

Au niveau du jeu et de la gestion du match, on se satisfait de la hargne collective affichée (en témoignent les interceptions rageuses de Raph Desroses ou Aldo Curti), mais était-il utile de se mettre encore dans le rouge en fin de match ? Limoges a comme à son habitude mis plusieurs éclats à son hôte du jour avant de se faire remonter dans les minutes qui suivent...
Une autre question que l'on se pose est le peu de temps de jeu attribué à Jonathan Hoyaux (3 minutes au total !) alors que JM Mipoka passe à côté aujourd'hui... Jo aurait pu se montrer précieux en fin de match et peut-être, qui sait, donner au CSP les 3 points de plus dont il avait besoin pour prendre le fauteuil de leader.

Un mot évidemment sur l'ambiance magique du palais des sports de Beaublanc, qui a largement couvert les trompettes des supporters...hmm non, du "public" périgourdin (au passage incapable de sortir un "chant" autre que "Boulazac ! Boulazac !"... Bref, on était quand même contents de vous recevoir ;-)

On n'a plus désormais qu'à attendre un nouveau faux-pas de Boulazac pour chiper la première place en espérant ne plus la quitter jusqu'à la fin de la saison.

Les stats

Mentions :
- à Massie et ses 17 rebonds, 5 passes décisives (généralement pas des moindres !) malgré un 3/10 au shoot... dû notamment à l'arbitrage particulier dont il a "bénéficié"...
- à ces fameux arbitres encore pas au niveau ce soir...
- à Kyle McAlarney et ses munitions imparables en 1er QT (4/5, 5/7 en fin de match), le gratifiant d'un excellent 19 d'éval.
- à Jo Gomis qui signe aussi une belle perf (20 points à 7/10, 16 d'éval).
- au magnifique public limougeaud, vert, vert, encore vert et qui a su donner sacrément de la voix !

Merci Limoges !!

  • Autour du match
  • Commentaires (35)