UNE FIN DE MATCH SURPR… NANTES !

Illustration

Dans un final haletant marqué par le manque d'expérience collective dans la gestion de part et d'autre, Limoges enregistre sa première victoire de la saison 85-82 et est la seule équipe à s'imposer à l'extérieur ce vendredi. Retour sur ce match de rentrée qui aurait pu être plus confortable mais qui aurait également pu être un traquenard !

Nantes évolue désormais à la salle MANGIN-BEAULIEU en lieu et place du palais des sports de Beaulieu et ses 5000 places cédées aux handballeurs et à leurs ambitions européennes. Le résultat ? Une salle à la capacité réduite de moitié mais qui est pleine et où une ambiance semble être née pour le plus grand bonheur des dirigeants nantais (même si avouons le, les tambours des Phénix et des Eagles y étaient pour beaucoup !).

Le CSP se présente quasi au complet puisque Jonathan HOYAUX est en tenue et que Thomas CORNELY a réintégré le groupe après les récents évènements tragiques dans son entourage (une grosse pensée pour lui de la part de toute l'équipe de BBcom qui le suit depuis l'an passé). Seul Kyle MacALARNEY demeure en civil aux côtés coaches SARRE et VAN BUTSELE.

Après un départ poussif et une attaque restée muette deux longues minutes, le CSP enclenche la démultipliée et passe de -4 à +8 en quelques actions. Massie, Gomis et un surprenant Mipoka dans l'adresse extérieure ne sont pas étrangers à cette avalanche de "switches" (NDLR : bruit du filet sur un panier parfait !). Nantes a du mal face à la machine offensive qu'est le CSP et bute sur une défense bien organisée malgré quelques erreurs en ligne de fond. Nantes galère désormais et restera dans cette situation pratiquement toute la rencontre ne devant son salut qu'au talent de ses américains Fields et Fergerson sur des exploits individuels et à une jolie partition à 3pts de Gayon et Bardet. Limoges maîtrise son sujet et on se dit qu'on va avoir droit à une victoire "pépère" avec ce petit matelas de 10-12pts...

Passons directement au 4e quart temps où la salle sans doute échaudée par les chants incessants des supporters limougeauds et heureuse de voir son équipe réagir se met à pousser, accompagnant les joueurs de Guillaume QUINTARD dans une euphorie leur permettant de rejoindre petit à petit le CSP. Après l'avance de 4pts au QT1, Nantes n'avait plus mené au score (et ne mènera pas rassurez-vous !) mais en se voyant revenir sous la barre des 10pts, puis des 6, puis à seulement une unité des limougeauds que coach SARRE maintenait sur le parquet sans convoquer de temps mort… l'hermine se sentait pousser des ailes (curieux hybride !). Les deux équipes se rendaient désormais coup pour coup et plutôt que de vous narrer une fin de match surprenante, quoi de mieux qu'une vidéo résumant les actions toutes plus incroyables les unes que les autres ? Au programme : mauvaises décisions de coaching, table de marque un peu lente à sonner, panier du milieu de terrain (Shuler sors de ce corps !), 3pts après sortie, faute de marquage, panier limougaud trop rapide alors qu'il fallait s'asseoir sur le ballon… bref un joli bazar mais une victoire du CSP qui rassure son public et lance sa saison de la meilleure des façons qui soit.


Beaublanc.com tient à remercier M. Jagorel et le club de Nantes pour leur accueil.

  • Autour du match
  • Commentaires (30)