Un titre pour Pau

Illustration

Alors que M.Bergeaud se croit à un titre du CSP et pense pouvoir revenir à sa hauteur dès dimanche (ndlr : il se plante littéralement dans ses comptes, comme vous vous en doutez), nos amis palois font ce qu'ils peuvent pour ramener des titres dans le Béarn. Rigolo, en soi.

Illustration


Les faits

Vous l'avez découvert ce matin sur beaublanc.com, Teddy Gipson a été suspendu 6 mois pour avoir "gentiment prêté son urine à un copain".
MONSIEUR Claude Bergeaud, directeur général du club palois, a tenu à réagir. Bien lui en prit, il nous a permis de rigoler un peu à quelques jours de la finale. Morceaux choisis :

"Ce que j'ai envie de dire spontanément, c'est qu'on a la confirmation que c'est un super gars. Il a voulu montrer son altruisme, sa coopération, son envie d'aider un copain."

"On est a la fois désolés pour lui, mais je crois qu'aujourd'hui il peut être très fier de ses attitudes, de son comportement"

"Je crois que nous, on est fiers de lui, il peut être fier de son attitude... Parce que peu de joueurs américains sont aussi francs, aussi honnêtes"


Oui, parce qu'aider un coéquipier à se doper est un exemple de franchise et d'honnêteté. Non, Bergeaud le soutient, Gipson n'a rien à se reprocher : parole de palois !

La meilleure réponse à cette affaire sera bien sûr une victoire du CSP à Bercy, que Gipson soit présent ou non sur le parquet. Pau semble en tout cas bien parti pour faire appel de cette décision (comprenez "pour donner raison aux sportifs dopés", Gipson ayant avoué les faits...). Allez comprendre... Reste que Gipson devrait, selon la LNB, jouer cette finale puisque la suspension n'est pas étendue en France. Mais l'Américain aura-t-il la tête à tâter du ballon ?

  • Autour du match
  • Commentaires (18)