Thomas Célerier : un futur grand limougeaud

Illustration

Thomas Célerier est un jeune homme de 17ans et pas moins de 2m03 issu de l'association Limoges CSP où il évoluait encore l'an dernier en cadets nation. Cette année, Thomas a intégré le Centre Fédéral de Basket-Ball (CFBB) autrement dit l'INSEP (que le CSP Elite a rencontré en NM1) et se prépare comme avant lui les Fred Weis, Fred Forté, Tony Parker, Boris Diaw à embrasser une carrière professionnelle dans les meilleurs conditions. C'est après la victoire de sa jeune équipe en déplacement à Salon de Provence que Thomas nous a accordé un entretien.

Le jeune homme timide se présente après une prestation limitée en temps (5 min) et une ligne de stats quasi-vierge. Son statut de "nouveau" dans l'équipe explique sûrement son manque d'assurance et son poste d'intérieur est loin d'être le plus aisé face aux vieux briscards de la N1. Toutefois Thomas nous a semblé bien intégré dans les systèmes et souvent en bonne position, la finition sera à n'en pas douter bientôt au rendez-vous.

Beaublanc.com : Thomas, comment se passe ton adaptation à l'INSEP et quelles sont selon toi les différences majeures avec Limoges ?
Thomas Célerier :
Je me sens bien dans l'équipe et la plus grosse différence est de toute évidence le niveau qui est bien plus élevé au CFBB qu'en championnat de France cadets. D'un point de vue personnel, je travaille les systèmes et les gestes fondamentaux car pour le moment nous n'avons pas entamé le programme de musculation. Je pense manquer encore d'agressivité mais j'ai le temps de travailler cela.

BBcom : Est-ce que le fait d'évoluer avec les meilleurs espoirs nationaux implique un changement d'ambiance et la compétition interne est-elle importante à l'INSEP ?
T.C. :
Non, c'est "tranquille" ! Nous nous entendons tous très bien.

BBcom : Comment la formation se passe-t-elle et en quoi est elle différente de celle du CSP ?
T.C. :
Tout d'abord, tout est plus structuré, nous vivons à l'INSEP 24h/24. Ensuite, le travail est plus individualisé en fonction de nos besoins personnels, et enfin nous sommes beaucoup plus encadrés et de nombreux intervenants nous aident à travailler les spécificités de nos postes respectifs.

BBcom : Il est un peu tôt pour te parler de cela, mais envisages-tu de revenir au CSP Elite pour entamer ta carrière professionnelle ?
T.C. :
Pourquoi pas ! Je suis originaire de Limoges et ce serait un très bon départ pour se lancer dans le basket pro !

Merci à Philippe Ory coach du CFBB pour son aimable autorisation et merci à Thomas pour sa disponibilité et encore désolé pour toutes les vannes provoquées par l'interview, les autres sont seulement jaloux :evil: au moins Beaublanc.com peut attester de la bonne ambiance au sein de l'équipe du CFBB !

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

Soyez le premier à commenter cet article !