Thévenon : "Elle était loin d'être faite celle là !"

Illustration IllustrationMickäel Vaillant a recueilli pour RTF la réaction du capitaine limougeaud auteur de la meilleure performance de la semaine en ProB (19pts 4rbds 8pds 5int 28 d'éval) qui lui a d'ailleurs valu un encart dans Basketnews titré "David est Goliath". Publication un peu tardive (désolé !) de l'analyse lucide d'une victoire arrachée contre Antibes au dernier moment. Bonne lecture !

RTF : Alors ce soir on a retrouvé "notre" David Thévenon, est-ce que tu es d'accord ? ?
David Thévenon :
Je pense qu'on a surtout retrouvé la cohésion avec le public de Beaublanc, qu'on retrouve David Thévenon ou pas c'est pas important, l'essentiel c'est qu'on gagne des matches tout simplement ! Sans faire de politiquement correct, je suis content si je sors un petit peu la tête de l'eau mais je suis très très loin d'être satisfait de mon match, je fais beaucoup trop d'erreurs ! Je suis surtout content d'avoir gagné parce qu'elle était loin d'être faite celle là !

RTF : Pour revenir un peu sur ton match, la 1ere mi-temps était un peu en demi-teinte mais on a vu un David Thévenon totalement différent en 2e période souvent à l'origine de très bons choix techniques avec Ragauskas et Dubos notamment qui ont permis de rester au score. Tu te sens bien revenu et est-ce qu'il te fallait simplement retrouver tes marques au palais des sports ?
DT :
Il fallait d'abord que je retrouve de la confiance car à cause de cette blessure à l'épaule je n'ai pas de très bonnes sensations, mais je pense qu'il ne faut pas faire une fixation sur moi. On a sept joueurs capables d'apporter beaucoup, aujourd'hui ça a été Fabien (Dubos) Dré (Ragauskas) et moi, avant ça a été Dennis (Latimore) et Jermaine (Bucknor). On a tellement de talents offensifs dans cette équipe qu'il ne faut pas se tromper : on a le talent offensif mais il faut d'abord qu'on défende ! On n'est pas de très gros défenseurs individuellement, il faut donc qu'on défende très très dur collectivement.

RTF : A la vue du match, on se dit que ce match à l'extérieur vous l'auriez perdu. Es-tu d'accord ?
DT :
Complètement ! Il faut qu'on passe un cap, un petit déclic comme la première année quand le club est reparti en N1, c'est LE petit déclic qui fait défaut. Il nous manque peu de chose : à Mulhouse c'est de notre faute, à Quimper on peut gagner le match, à Boulazac on peut gagner le match… On est à rien du tout, simplement il faut cette prise de conscience et de confiance, on a largement l'équipe pour faire de belles choses… il faut défendre !

RTF : Tu parlais des nombreux potentiels offensifs, pouvez-vous tous être performants simultanément ou est-ce qu'il y en a certains qui doivent ressortir à chaque match ?
DT :
Je ne pense pas qu'il y ait des joueurs qui soient là pour tirer la couverture à eux, moi y'a pas de problème ! Si je dois finir à 2 pts en continuant à faire des passes et qu'on gagne tous les matches je suis prêt à me sacrifier même si j'aime marquer des paniers !

RTF : Ce qui peut être positif pour la psychologie de l'équipe c'est que le prochain match est de nouveau à domicile face à Levallois et pourrait faire pencher le bilan à 4 victoires et 3 défaites. Est ce que ça pourrait être important pour aborder sereinement le déplacement à Nantes ?
DT :
De toutes façons on doit gagner contre Levallois même si c'est une équipe très très solide. A la maison on n'a pas le droit de perdre ! On doit aussi aller gagner à Nantes puisque c'est largement à notre portée. Nous ne devons pas nous enflammer sur cette victoire car elle a été acquise dans la douleur et on doit revenir toute la semaine travailler sérieusement. Passer à 4-3 serait très bien pour la confiance.

Merci à Illustration et à Mickael Vaillant pour l'interview.:bj:

  • Autour du match
  • Commentaires (1)