Raph : "Si on veut faire des stats il ne faut pas venir au CSP"

Illustration

Captain Desroses nous a accordé une longue interview dans laquelle il fait le bilan de la saison d'abord sur le plan collectif puis sur le plan personnel. Il évoque la saison prochaine, ne pouvant être plus précis sans avoir discuté avec "Le Dragon" (à peine arrivé à Limoges au moment de cet entretien). Bonne lecture.

"Je l'ai mise de coté mais les souvenirs sont là."


BBcom : Pour commencer, comment ça va M. le champion de France ?
Raphaël Desroses (en riant) :
Ca va bien, on entame la 2e semaine de vacances, ça fait une semaine où j'ai totalement déconnecté et profite un peu de la saveur d'être champion et des festivités qu'il a pu y avoir à Limoges. Et demain décollage pour les Antilles pour découvrir ma terre d'origine on va dire. On va en Martinique pour le baptême du fils de quelqu'un que tu connais un petit peu : Aurélien Salmon et on part en vacances ensemble.

BBcom : Pour rester dans ce sujet, tu continues à prendre ton petit déjeuner avec ta médaille autour du cou ou tu as arrêté ?
RD :
Non, j'ai arrêté. C'est vrai, après le « planking » j'aurai pu faire le « medailling » (avec un grand éclat de rire). J'aurai du y penser plus tôt tiens, ça nous aurait fait quelques photos. Non là je ne l'ai pas emmenée en vacances ça va être calme. Je l'ai mise de côté mais les souvenirs sont là.

"La finale a été une apothéose"


BBcom : Quelle est ton analyse des playoffs en général et de la finale en particulier, qui était la marche sur laquelle vous trébuchiez inlassablement ?
RD :
Contrairement aux années précédentes où l'on commençait les playoffs sur les chapeaux de roues et où l'on « sweepait » les séries 2-0 à chaque fois et en arrivant un peu hors de rythme en finale à cause de ce laps de temps de 11 jours sans match à gérer, là on a eu des playoffs qui ont démarré de manière très laborieuse et on est monté en régime au fil des tours. Les quarts de finale ont été très durs et pas du tout spectaculaires, puis des demi-finales arrachées avec beaucoup plus de spectacle et la finale en apothéose avec un match assez offensif où tout le monde a pu apporter sa pierre à l'édifice.

BBcom : Vous visiez officiellement la montée en 2 ans, même si vous étiez beaucoup à dire que vous vouliez le titre dès cette année, et vous aviez 3 objectifs en interne : le 1ere place, champion de ProB et Coupe de France, vous avez réussi 2 sur 3 avec un 3e objectif où la marche était très haute non ?
RD :
Autant les autres objectifs, l'échec aurait été difficile à avaler, la Coupe de France c'est quelque chose que l'on prend toujours différemment. Si on a réussi en Coupe de France c'est que l'on a une mentalité qui colle vraiment à cette compétition ; on prend chaque tour en se disant que l'on peut le gagner sans réellement se projeter sur la finale. Quand on commence l'aventure de la coupe, on ne se dit pas « on va aller en finale et la gagner », on se dit « la coupe de France ce n'est que du bonus » donc tu y vas sans pression pour gagner et plus tu avances plus tu imagines aller loin. La chance que l'on a eue, même si parfois ça fait un peu peur, c'est de ne jouer quasiment que des ProA, ce qui signifiait recevoir à chaque fois et apportait à chaque fois une motivation intacte. On sait que quand on joue des divisions inférieures c'est des matchs où on a du mal à se mettre en route et c'est moins passionnant.

BBcom : C'est vrai que mis à part Chalon, l'équipe qui vous a le plus embêté c'est Cognac.
RD :
Oui, c'est des matches difficiles a gérer car on part dans leur salle, c'est pour eux un match de gala car on est une division au-dessus et ça joue bien au basket même s'il y a un degré physique moindre. Cognac avait gardé une grosse ossature de la remontée précédente et il y a une bonne alchimie dans leur équipe.

Illustration


"J'estime avoir donné ce que j'avais à donner."


BBcom : Sur un plan beaucoup plus personnel comment juges-tu ta saison ?
RD :
Je dirais assez bien. Collectivement c'était bien. Individuellement j'ai eu ce trou pendant l'hiver qui ne m'a pas fait plaisir car on veut toujours apporter le plus possible. Puis en fin de saison je me suis un peu fait mal au genou à un entrainement et ça m'a un peu pénalisé jusqu'au 2e match d'Evreux. Après ça a été beaucoup mieux et ça s'est ressenti dans mes performances. Si j'avais pu gommer ces 2 passages là, la saison aurait été parfaite. Au final je suis fier car j'estime avoir donné ce que j'avais à donner. Quand je rentre sur un terrain c'est pour faire de mon mieux. Des fois, comme durant ces périodes, ce n'est pas beaucoup mais on essaie. De plus cette année je pense avoir passé un cap dans le vestiaire. J'ai essayé de m'impliquer beaucoup plus, pas dans la vie de groupe où c'est quelque chose qui se fait naturellement, mais essayer de montrer l'exemple, de faire partie de ces cadres qui essaient de mettre l'équipe sur de bonnes voies et je pense avoir réussi à passer un cap à ce niveau là.

BBcom : Sur ce plan là, avec un JoGo à coté ça aide en plus à gérer tout ca.
RD :
Je dirai que Jo, même si avec sa carrière et son expérience c'est venu naturellement, a grandi aussi dans ce rôle là. Même s'il montrait beaucoup l'exemple, je pense qu'il a appris beaucoup à partager son expérience et que lui aussi a évolué sur ce plan là toute l'année. Si l'on prend le Jo Gomis du 1er mois et celui du dernier trimestre de compétition, ce n'est pas le même en terme de leadership. Avant c'était un leader par l'exemple, ce qu'il a toujours été, et je pense qu'il a forcé sa nature pour prendre beaucoup plus la parole quand il fallait le faire.

"L'implication que j'ai eu a été remarquée."


BBcom : Est-ce que tu as eu le temps de faire un tour sur Beaublanc.com pour voir la revue de saison que l'on a fait sur toi ?
RD :
J'ai jeté un œil il y a 30 minutes car il y avait des liens sur ma page Facebook. Je n'ai pas retenu par cœur mais apparemment l'implication que j'ai eu a été remarquée. Après je ne suis pas parfait dans ce rôle de leader, on apprend tous les jours et j'ai appris tout le long de cette année. C'est vrai que quand on est au Limoges CSP autour de soi on n'a que des bons joueurs. Il y a forcément plus de talents qu'ailleurs, et des fois plus d'égos. Donc de réussir à prendre ce rôle dans une équipe comme ça, c'est encore plus valorisant car on a 10 bons joueurs à ses cotés. Après, sur ma saison, je ne sais plus ce qui a été dit...

BBcom : Il y a eu des comparaisons, c'est ta meilleure saison à Limoges.
RD :
Oui, c'est un peu normal. La première saison je suis arrivé un peu en cours de route, c'est un peu dur de prendre le bus en marche car la place est dure à se faire quand tu n'as pas été prévu en début de saison surtout que je revenais d'une saison où j'avais été blessé donc il avait fallu que je retrouve le physique et j'étais monté crescendo durant la saison. La 2e année c'est la ProA donc un niveau plus élevé, j'avais réussi à progresser d'une saison à l'autre en changeant de division et partant de loin aussi de par le contexte de la première année. Puis là, la ProB, forcément comme c'est un niveau en dessous avec la stabilité en plus, je ne suis pas étonné de faire une meilleure saison d'un point de vue individuel. Après ce qu'il y a de difficile c'est la concurrence interne. Je le répète souvent, quand on est dans de grosses équipes le plus dur, entre guillemets, ce n'est pas d'être plus fort que le gars d'en face mais de faire sa place sur le terrain car les mecs à côté sont de bons joueurs aussi. Quand on prend notre équipe, si on met notre banc à 25-30 minutes de moyenne, ca fait un 5 cohérent et si les mecs prennent confiance ils n'auraient pas à rougir face à des équipes de milieu de tableau. Forcément quand tu as une équipe comme ca, c'est facile de faire une bonne saison même si on sait que les stats ne seront pas aussi valorisantes que si on avait été la pièce maîtresse d'une équipe de 2e partie de tableau.

BBcom ; C'est ce que j'avais dit à Joseph quand je l'ai interviewé, si on prend les 5-6 joueurs majeurs, c'est plus un 5 de ProA que de ProB et beaucoup d'équipe de ProB aimeraient avoir notre banc dans leur cinq !
RD :
C'est clair, si on prend l'exemple de Jean-Michel qui a déjà un peu roulé sa bosse, quand il était à St-Vallier, c'était un joueur de 5 de départ et pas un bouche-trou, il méritait amplement sa place. Là il est dans un rôle de remplaçant, ce qui est dur à assumer. J'ai connu ça quand je suis arrivé ici, j'avais plus roulé ma bosse que Jean-Mi mais quand on arrive dans une équipe comme ça avec le statut de remplaçant, c'est dur à gérer. Des mecs qui étaient remplaçants en ProA arrivent à être remplaçants en ProB. Aldo, c'est un joueur dont on ne mesure pas la valeur par les stats, mais quand on voit sa valeur au quotidien, mise à part la période où il a été blessé durant laquelle il a été dans le dur car il n'avait plus son physique et donc son jeu en a été influencé. Aldo demain, ce qu'il a fait en ProB, il peut le faire un ProA tous les jours. Nous dans notre équipe on avait des mecs comme Aldo, qui était en Euroligue il y a quelques temps, qui est un vrai joueur de basket et qui ne fait pas de stats. Si on veut faire ses stats, il ne faut pas venir à Limoges. Pareil pour JoGo, pour les votes de MVP, on peut parler de stats encore une fois mais ce ne sont pas les stats qui reflètent le niveau de Jo sur un terrain. Les statistiques qu'il fait c'est avec la concurrence qu'il y a au sein de l'équipe, c'est avec des défenses concentrées sur lui à chaque match, donc il y a des choses à mettre en perspective quand on est dans une grosse équipe.

"Ma priorité n'était pas de parler transfert mais d'aller chercher ce titre."


BBcom : Maintenant parlons de la saison prochaine, il y a eu des rumeurs comme quoi tu étais en contact avec Rouen, vérité ou connerie ?
RD :
Il y a eu 2 étapes dans tout ça ; d'abord quand on m'a posé la question sur France Bleu Limousin sur mon avenir, je n'aime pas la langue de bois, quand il n'y a pas de coach, je n'arrive pas a dire "je suis là" ou "je ne suis pas là " quand on ne connaît pas le projet du coach, que l'on n'a pas rencontré la personne, qu'on ne sait pas s'il compte sur nous ou pas, c'est difficile de se projeter. Donc moi quand on m'a posé la question il y a 2-3 mois, je ne pouvais pas dire que je serai sûr à 100% d'être au Limoges CSP la saison prochaine car on sait comment ça se passe dans ce milieu. Ce n'était pas une demande de départ quand j'ai dit ça, c'est juste que je ne pouvais pas me projeter plus que cela, on avait tous signé pour un projet, il y a eu du changement dans ce projet donc forcément on ne peut pas avoir de garantie et se dire que l'année prochaine on est là. Après dans ce business on a des agents et le boulot de l'agent c'est d'anticiper toutes les situations. Donc le mien a fait sont boulot, et après, oui, il y a eu des contacts avec Rouen, ils ont eu mon agent au téléphone, il y a d'autres clubs qui se sont intéressés. Après ça n'a pas été plus loin que ca, moi j'avais une saison à jouer à ce moment là, ma priorité n'était pas de parler transfert mais d'aller chercher ce titre, chose qui a été faite donc tout est parfait. Moi je n'ai pas approfondi ces pistes plus que ça car ma priorité a toujours été le Limoges CSP. Je suis dans ce club depuis maintenant quelques années. Tant qu'il n'y a pas de projet de coach établi, je ne peux pas dire "je fais partie du projet". Voilà, j'espère avoir éclairci la situation. (NDLR : Entretien réalisé AVANT les entretiens individuels avec Giannakis, le club a depuis confirmé la présence de Raphaël en 2012-2013)

BBcom : Maintenant que le coach est connu, tu restes ou tu ne restes pas ?
RD :
Maintenant je n'ai pas encore parlé de projet avec lui, je suis rentré en région parisienne en vacances, on va y voir beaucoup plus clair dans les jours à venir, il y a eu la conférence de presse hier, maintenant on va savoir le projet, les ambitions pour chaque joueur, le club, quelle équipe il va y avoir, donc c'est un peu frais. Mais on commence à voir dans quel sens va le club.

"Être à 100% à la reprise pour être à 150% le mois d'après"


BBcom : Quelle a été ta réaction quand tu as entendu le nom du coach ?
RD :
Avec nos agents on entend des choses, par le club ça n'a pas filtré. A Limoges, la façon de faire n'est pas de mettre les joueurs dans la confidence. Donc nous on n'est pas au courant en avance, on n'en savait pas plus que ce qui était dans les journaux, on savait qu'il y avait les 3 coaches français et la rumeur du coach étranger. Maintenant quand on voit le pédigrée du bonhomme, on sait que c'est un grand coach, qui a prouvé son talent, qui a réussi des choses dans le basket qu'aucun d'entre nous n'a réussi en tant que joueur, c'est clair que ça force le respect et la curiosité.

BBcom : Pour l'année prochaine, tu as entendu le conseil qu'a donné ton président lors de la fête place Haute-Vienne : commencez à vous reposer pour la reprise des entraînements.
RD :
Oui, d'un coté ça fait toujours un peu peur d'entendre ce genre de chose là. Je fais partie des joueurs qui essaient toujours de s'entretenir pendant l'été pour reprendre un peu en avance. L'habitude c'est d'arriver à 80% de mes capacités, là on va essayer d'être à 100% à la reprise pour être à 150% le mois d'après. Souffrir pour souffrir personne n'aime ça mais quand après ça ramène des titres on sait pourquoi on fait ça et ça passe toujours mieux.

Merci à notre capitaine Raph pour sa disponibilité juste avant de partir en vacances pour se reposer et surtout pour revenir à bloc pour encaisser les entrainements de Panagiotis GIANNAKIS.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

27 commentaires

avatar

# 27 - yans87

17/07 - 15h32

@ZePanda bien d'accord avec toi et le monde des bisounours c la PROB, là on passe au chose sérieuse !!!

avatar

# 26 - maher

17/07 - 14h16

Source : Catch-and-shoot
Limoges - Poitiers le 1° septembre à Limoges.

avatar

# 25 - ZePanda

17/07 - 14h14

Rhalala ça va aller là ...
Je ne vous comprends pas. Vous rallez sans savoir les joueurs qui vont arriver ...
Vous les traitez de mercenaires sans ames sans avoir la moindre idée de qui ils vont être, c'est dingue quand même !!!
Des joueurs proches du publics ça arrivent petit à petit en cours de saison. Parce que faut pas se leurrer on a tendance à sentir les joueurs proches de nous quand les résultats sont là (y a qu'à voir l'évolution générale des propos sur certains joueurs au cours de la saison).
Va falloir me donner votre définition de mercenaires parce que ce que je déduis de vos propos c'est que tout nouveau joueur est un mercenaire (sauf ceux qui sont arrivés l'été dernier ??) ...
Vous restez bloqués sur l'idée de continuité voulu l'an dernier mais le problème c'est que l'un des principaux architecte de l'équipe 2011-2012 a choisit de quitter le navire et l'a annoncé en cours de saison donc d'entrée on en a pris un coup dans le museau ... Rien de surprenant qu'un nouveau coach veuille construire son équipe comme il le veut. C'est déjà super que l'on ne reparte pas de zéro !!
Après il y a des joueurs qui sont partis, ça va là aussi, faut passer à autre chose. Je les remercie pour le travail qu'ils ont fourni cette année et je leur souhaite bonne continuation pour la suite, mais ce qui m'intéresse vraiement c'est le CSP et son futur effectif. Pour l'instant on a pas d'infos mais tout viendra en temps et en heure. Et ce lancer dans une "wish list" ça sert à rien.

avatar

# 24 - Cyr87

17/07 - 12h12

Je suis aussi d'accord avec vos analyses : nous avons je crois envie d'une équipe proche de nous (les supporters ou fans...) qui nous parle, qui nous rappelle à chaque match de la prochaine saison que ces gars présents sur le parquet sont ceux qui ont ramené un nouveau trophée et ont assuré le retour du CSP en PRO A ! Pourquoi aller chercher ailleurs ce que l'on a entre les mains ? Une bien belle équipe, avec de vrais talents dont la revue d'effectif nous a permis d'en apprécier toutes les personnalités !

a+

avatar

# 23 - viajero2

17/07 - 11h51

Je partage à 100% les derniers propos tenus.. et préfère également une équipe soit disant plus faible et ça reste à prouver, l'entraineur est là pour les faire progresser, qu'une équipe de stars sans âme..
Je préfère de loin cette équipe qui a obtenu son passeport pour la pro A à celle d'il y a deux ans .. d'ailleurs l'accession a été beaucoup plus limite
Quant à l'équipe de Pro A en 2010, on a déja tout dit..

avatar

# 22 - A-Polo

17/07 - 9h16

Le xoach a ses exigences et sa feuille de route, le joueur a les siennes, reste la place au consensus quels que soient nos souhaits.
Oui je préfère un joueur qui joue en premier pour l'équipe et le club comme Raph, mais il nous faut un équilibre sur les différents postes que les joueurs doivent accepter en début de saison.
Après selon la tournure des évènements, il est évident que la situation individuelle peut évoluer et qu'un joueur se sente floué par rapport à ce qu'il attendait lors de la composition de l'équipe.
Mais c'est la loi du sport, les meilleurs au meilleur moment. C'est au coach de faire preuve de psychologie afin de maintenir le bon équilibre de l'équipe.
j'espère que l'on ne retrouvera pas de joueur dans la situation de Jonathan l'an passé : signer un joueur pour qu'il ne joue pas, je n'ai toujours pas compris, d'autant plus que lorsqu'il a eu du temps de jeu, ila fait son job.
Je comprends que Raph ne veuille pas se retrouver ainsi.

avatar

# 21 - phislamajama

17/07 - 8h23

totalement d'accord avec toi

avatar

# 20 - Capucine

16/07 - 21h14

Et si Raph tentait cette ITW pour bousculer les annonces ? Pour faire réagir les supporters ? Ce serait vraiment décevant de ne pas retrouver ceux qui nous ont permis d'être là, les champions de France Pro B .... Un super coach, des supers joueurs ... sans âme, sans reconnaissance.... juste pour briller .... Je préfère faire un milieu de tableau avec NOTRE équipe que prem's avec des inconnus, des mercenaires. Tentons de faire confiance, encore quelques jours....:s

avatar

# 19 - phislamajama

16/07 - 19h34

les annonces de forté ne sont jamais anodines, je suis quasi-certain que le n°3 est déja connu, sinon il n'offrirais pas un "descriptif" aussi précis du joueur recherché. A mon avis dans 2 ou 3 jours les premières signatures seront annoncées.
Cependant, on se dirige vers un cinq majeur avec 4 jnfl et 4 nouveaux joueurs, ce qui à mon avis est une erreur. Garder 60% de l'effectif mais avec surtout des joueurs qui jouent 10 minutes pas match ( zerbo, mipoka...) cela n'a que peut d'impact.

avatar

# 18 - viajero2

16/07 - 15h39

J'ai bien peur que notre csp version 2012/13 soit remagné à plus de 50% ce qui ne va pas dans le sens de la continuité.. Si Raph part, Massie non convaincu par l'offre qui lui a été faite, suite au départ de Jonathan, Landon, Aldo et le jeune Thomas..
Le tout conjugué ne me plait pas plus que ça si forts soient les joueurs qui vont débarquer ... On aurait du faire l'effort de garder Aldo et Raph, voire Massie ca me paraissait le minimum pour être dans la continuité..
Le retour de Mohammed .. oui c'est sur c'est un joueur qui aime le CSP c'est le moins qu'on puisse dire .. Mais alors pourquoi ne pas l'avoir gardé du début .. est ce un ailier qui amène de la puissance physique..? de la défense..? Je ne suis pas certain ..
A suivre..

avatar

# 17 - yans87

16/07 - 9h18

Raphaël sur le départ ?????
Et Tjrs rien côté recrut, commence à être inquiétant car va falloir trouver vite....
À quand la reprise de l entraînement et du championnat?????

avatar

# 16 - yans87

16/07 - 9h11

Raphaël sur le départ ?????
Et Tjrs rien côté recrut, commence à être inquiétant car va falloir trouver vite....
À quand la reprise de l entraînement et du championnat?????

avatar

# 15 - Capucine

15/07 - 21h13

Oui, tu as raison @A-Polo. D'autant que Raphaël a joué un rôle essentiel dans la construction de l'équipe, dans l'intégration des nouveaux joueurs et dans l'esprit qui a dominé cette saison. Malgré son passage à vide, il se battait sur tous les fronts même si la réussite n'était pas au rendez-vous à chaque fois. En fait, Raphaël et sa petite famille se sont fondus dans la ville, ont fusionné avec le public, avec Limoges et il était le porte-parole le plus crédible des joueurs du CSP, avec Jo bien sûr mais sur un autre registre. Jo Gomis est vraiment le grand frère sérieux, exemplaire alors que Raphaël a plus de fragilités, toujours prêt à mettre de l'ambiance, avec un grand coeur aussi. C'est important qu'il reste avec nous. J'aimerais qu'il s'installe aussi à Limoges, qu'il trouve sa place pour poursuivre sa vie à Limoges. C'est agréable de savoir que ces très grands joueurs aient envie de rester, de s'investir, de construire leur vie à Limoges. Ils contribuent à nourrir notre culture du basket de haut niveau et leur expertise nous est précieuse. Raphaël, nous avons besoin de ta bonne humeur, de ton enthousiasme, de ta complicité avec les supporters au delà de ta carrière de joueur.....

avatar

# 14 - A-Polo

15/07 - 19h04

L'article concerne Raph et non les décisions de la LNB. Alors soyez respectueux du joueur pour tout ce qu'il a apporté au CSP et qu'il apportera encore j'espère : sa volonté et sa hargne pour entrainer ses équipiers, le respect du maillot même quand il a été au creux de la vague, sa disponibilité pour les supporters et les remerciements qu'il nous a adressé.
Excellent état d'esprit, qu'il fasse tâche d'huile pour la prochaine saison

avatar

# 13 - O7

15/07 - 12h58

@ Thierry RUPERT : nous sommes tous avec toi

avatar

# 12 - Capucine

15/07 - 12h37

En fait, la Ligue se plie à ce qui se vit dans la majorité des salles avec sono à fond, salles quasi-vides, ambiances molles, .... Ils ne connaissent pas les ambiances comme celle que nous vivons à Beaublanc ! Il suffit de voir les mines éberluées des personnes qui viennent une à 2 fois par an pour comprendre que nous sommes dans une situation exceptionnelle. Et, comme toujours, plutôt que d'encourager cet engouement qui fait naître des vocations, la Ligue tire vers le bas, sans aucune ambition. Peu importe, nous trouverons des codes pour continuer à maintenir le niveau sonore, l'imagination est aussi une de nos marques de fabrique. Ils sont tristes comme des bonnets de nuit.... ça nous est égal, car tant qu'ils ne nous bâillonneront pas à l'entrée, nous resterons le meilleur public de France, pour cette année. Pour l'Europe, on n'est pas pressé, on vise le maintien cette saison.....

avatar

# 11 - expertballistique

14/07 - 14h47

ok pour les klaxons,cornes de brumes...mais les mégaphones pas d accord!ils sont importants pour lancer les chants!

avatar

# 10 - yans87

14/07 - 14h26

Euh vous exagérez un p...:bigeek
Il ne disent pas de ne plus faire de bruit mais de ne plus utiler certain subterfuge pour faire du bruit surtout quand la salle est à moitiée pleine.
Comme à une époque les fanfares mais si ça avait son charme.
C quand même mieux d'entendre des chants, des applaudissement, des sifflets et nous on a pas besoin d'objet pour faire du bruit; NON :!:!:!

avatar

# 9 - Killerjeff

14/07 - 13h07

Je pense au contraire de Miel, qu'il faut que tous les supporters respectent ces nouvelles consignes à la lettres, qu'aucun supporter n'émettent un bruit (et même interdiction de tousser ou d'éternuer). Quand ils verront à quel point le match deviendra chiant dans une ambiance de huis clos ils reviendront en arrière.

avatar

# 8 - miel19

14/07 - 13h02

On payera les amendes à Limoges. On ne va pas aller supporter notre club sans fare de bruit. Qu'il vienne à Beaublanc on saura le recevoir sans bruit....

avatar

# 7 - camaron

14/07 - 9h35

tout ce qui fait du bruit !?!..........mais le public ça fait du bruit non ?......allez les gars circuler y'a rien à voir ici c'est une salle pour muets ( biensur je n'ai rien contre les muets, je me sers de cet exemple pour montrer la totale idiotie de cette mesure : z'ont qu'a aller pondre cette directive dans les salles grecques, vont êtr' reçu la ligue :D )

avatar

# 6 - pat17260

14/07 - 9h29

Plus débile tu meurt, c'est bien une réforme à la con !!!! il veut la mort du basket !!! La que le foot est en perte de vitesse (merci l'équipe de france) et bien au lieu d'en profiter et de récupérer des licenciés,d'avoir des match avec de l'ambiance etc... on assistera à des "entairements" tristesse dans beaucoup de salle...

avatar

# 5 - Csp for ever

13/07 - 19h52

scénario,

grosse réunion le 13 juillet au siège de la ligue, le président un peu simplet doit apporter rapidement des news fraiches à la presse pour ne pas rester sur les affaires de suspension, il prévient ses grands collaborateurs que sans idées nouvelles dans les plus bref délai des sanctions seront prises pouvant aller jusqu'au licenciement.

objectif: sortir la pro A de l'anonymat. comment se démarquer de tous ces petits championnats européens que sont les championnats grecs, espagnols, italiens.... afin de reconquérir l'europe?

Mr perspicace: Les qataris évidément. MAIS problème pas d'événement basket chez eux avant 50 ans donc ils s'en tape de la balle orange.

Mr polemploi: Concurrencer les plus chaudes ambiances des salles européennes ( chants grecs, serbes, espagnol...). MAIS bien sur Innovons et Supprimons tous les objets qui pourraient aider nos grands supporters français à organiser des bribes de chant pour nous différencier d'elles.

Autour d'une coupe de champagne le président se réjouit:
excellente idée on a bien avancé les gars aujourd'hui, pour 2014 2015, LA PROA en haut de l'affiche.

mr polemploi a l'église: Faites que les bleus soit champion olympique !

avatar

# 4 - noirdesir

13/07 - 19h17

Pauvre BERAL, a t-il postuler pour devenir responsable de roland garros ??? a t-on le droit de se lever et de chanter ???? bravo les réformes de la lnb et cela dure depuis 20 ans !!!! finis les mégaphones des eagles, les klaxons des phénix et les cornes de brunes qui gènent tellement le public, certaines salles vont devenir silencieuses....

avatar

# 3 - Youff

13/07 - 18h08

"Boulazac ! pwet pwet pwet ! Boulazac ! pwet pwet pwet !"
devient donc...
"Boulazac ! (..............) Boulazac ! (..............)"

Hmm... C'est pas ce que la LNB a fait de pire, finalement :lol: on va entendre les mouches voler au Palio !

avatar

# 2 - noirdesir

13/07 - 17h31

tout ce qui fait du bruit est désormais interdit dans les salles de basket !!! ( 760 euros d'amende), trop forte la Ligue pour pondre de telles absurdités mais chut je fais déjà trop de bruit, silence ils dorment là haut !!!!!

avatar

# 1 - Csp for ever

13/07 - 16h40

raph un homme de valeur !

j'aime sa lucidité quand il parle des stats, on sent qu'il a la bonne vision des choses, il arrive à relativiser.
j'aime également quand il dit qu'il prend ses responsabilités dans le vestiaires, c'était (et ça sera) une des grande force de léquipe !!