Raph DESROSES : "Du jamais vu dans ma carrière"

Illustration

En exclusivité pour Beaublanc.com, Raphaël DESROSES a bien voulu répondre à nos questions pendant la trêve de la semaine des As que Limoges consacre à la mise en place de la "patte" Markovski. Entre les entraînements intenses et les oppositions multiples l'ailier limougeaud nous parle du nouveau rythme de travail et nous donne sa vision de la saison écoulée... et à venir.

BBcom : Pour commencer, merci de nous répondre au cœur de cette semaine de travail/reconstruction. Je pense que tu seras d'accord pour dire que la première moitié de saison est loin des attentes du club et des supporters, quelles sont pour toi les raisons de ce faible nombre de victoire ?
Illustration C'est clair que la saison a été décevante jusqu'à présent, on a manqué un peu de stabilité entre les arrivées de joueurs et les blessures d'une part. Mais le plus regrettable c'est d'avoir laissé filer des matches que l'on devait prendre a domicile à cause de trous d'air qu'on a trop souvent pendant les matches qui nous ont souvent coûté la victoire comme contre Toulon, Strasbourg et Vichy car avec ne serait-ce que ces 3 victoires de plus ça changerait notre saison.

BBcom : De l'avis de tous les observateurs tu fais une solide saison en ProA, comment juges-tu ton propre début de saison ?
Illustration C'est pas mal sans être extraordinaire non plus, mais je regrette qu'on ne soit pas plus haut au classement car ça la valoriserait, là il y a toujours le côté "mais c'est dans une équipe qui perd". Je fais la même chose depuis la pré-saison et je constate que selon les victoires ou les défaites on dit que c'est bien ou insuffisant et au final on cherche toujours quelqu'un à mon poste depuis le mois d'août donc ça veut bien dire que je fais une saison correcte mais qu'il n'y a pas de quoi s'emballer non plus.

BBcom : Le club vient de changer d'entraineur, quels sont les conséquences sur les entrainements (nombre, durée, intensité) ? Il y a la légende de la méthode yougoslave très rude, est-ce réellement le cas ? (on a lu sur le Facebook de Zack qu'il se croyait revenu à la fac et qu'il avait besoin de glace pour ses articulations)
Illustration Il y a surtout une plus grande intensité, un plus grand nombre d'entrainements et un souci du détail surtout dans les placements sur le terrain. Sans être pour autant dans le "bête et méchant" du type montée d'escalier pendant 1h. Après, c'est clair que les courbatures sont revenues visiter mes petites jambes !!!

Illustration

BBcom : Les "petites défenses" mitonnées par Girard sur de courtes séquences semblent avoir été abandonnées pour plus d'indiv dans l'ensemble. Comment est ce que ça passe auprès du groupe ?
Illustration L'ajustement n'est pas évident et on l'a vu contre Pau car ce sont les principes de défenses qui sont différents plus que le choix de la défense en elle même. Je découvre par exemple un type de rotation en défense que je n'avais jamais vu de ma carrière et pourtant j'ai voyagé ! Donc il faut s'adapter au plus vite et c'est à ça que nous sert la mini-trêve.

BBcom : Parlons un peu du match à Pau, que vous a-t-il manqué pour l'emporter car vous étiez même devant à certains moments dans le 4e QT ?
Illustration Sans parler du temps pour préparer le match avec le nouveau coach, disons qu'encore une fois on revient à -3 et on a un de ces fameux trous où on prend une série de points en 2min qui nous enterre en fin de match !

BBcom : On a entendu un "this is shit" pendant les temps morts sur Sport+, c'est comment une remontée de bretelles macédonienne à l'entrainement ?
Illustration Ca augmente ton niveau de concentration car tu ne veux pas te faire afficher une 2eme fois ! (rire)

BBcom : On a parlé d'Europe et de Play-offs en début de saison, on en est aujourd'hui très loin... le maintien est le mot qui revient sur toutes les lèvres et dans toute la presse. Comment le vivez-vous au niveau de l'équipe ? Vous étiez dominants en pré-saison, on se doute qu'il y a une forme de frustration dans tout ça ?!
Illustration C'est frustrant comme pour toute équipe de fin de classement et encore plus a Limoges où on veut tout très vite, mais il faut arrêter de regarder le classement et commencer à gagner des matches en les prenant un par un. Quand on voit où était Pau au match aller personne n'aurait prédit qu'ils sortiraient Cholet à la semaine des as et qu'ils y seraient en méritant leur place. On sait donc que tout est possible, à nous de forcer le destin !

Merci à Raphaël d'avoir répondu à nos question, toute l'équipe de Beaublanc.com (et quelques milliers de supporters) lui souhaite ainsi qu'à ses coéquipier de réussir la mission maintien qui passe par une grosse victoire contre Poitiers et quelques exploits en phase retour.

  • Autour du match
  • Commentaires (9)