Qui sont nos adversaires ? : Nantes

Bonsoir à tous. Après la belle et large victoire dans son antre de Beaublanc, le CSP doit confirmer en s'imposant à l'extérieur pour rassurer ses supporters et retrouver une place plus en accord avec ses ambitions et son statut. La première étape pour devenir le roi de la ProB comme annoncé par tout le monde lors de la pré-saison est d'aller s'offrir une fourrure royale en battant l'Hermine Nantes Atlantique Pro.

Illustration


Ce match opposera notre équipe préférée à un adversaire ayant le même nombre de point au classement mais qui n'a pas encore perdu chez lui depuis le début de saison. Et pour cela, les Limousins ne pourront pas compter sur un grand soutient du public vu que le match est en semaine et loin de leur base. Ce dernier détail rassurera d'autant plus tous ses partisans.

Histoire de corser les affaires, nos hôtes sont les plus gros marqueurs de la division avec 84.6 points par match alors qu'en comparaison, les cerclistes scorent «que» 79.2 points en étant pourtant la quatrième attaque du championnat. Cette différence trouve une partie de son explication au niveau de l'adresse de près car les Nantais réussissent 54.0% de leur tentatives alors que les Limougeauds sont tout juste au dessus de la moyenne avec 50.7%. Par contre au delà des 6m25, les Haute-Viennois reprennent les devants en convertissant 38.0% de leur tentatives (second de ProB) mais les joueurs des Pays de la Loire ne sont pas loin avec 36.5% (4e). Lorsque les arbitres sifflent une faute, l'Hermine réussit 73.8% des essais ce qui est plus que les 68.8% des locataires de Beaublanc. Pour finir, les Bretons historiques sont plus collectifs que les Limousins avec respectivement 17.2 et 15.9 passes décisives.

L'Hermine est une équipe entièrement tournée vers l'offensive ce qui est confirmé quand on sait qu'ils sont la dernière défense de la division en encaissant 83.5 points !!! En comparaison, le CSP n'est que huitième mais ne laisse marquer à ses adversaires 76.1 points. Malgré cela, la bataille va être rude sous le cercle car les deux opposants sont quasiment au même niveau concernant les rebonds (Nantes 32.7 prises, Limoges 32.5 gobages). Comme souvent, notre adversaire est plus filou que nous en chapardant 17.2 ballons pendant que nos joueurs en détournent 8.6. Mais cela ce compense a peu près avec les balles perdues vu que les cerclistes en perdent que 13.6 (2e) contre 17.2 pour les Nantais.

Mais le plus inquiétant est que nous allons rencontrer le meilleur joueur de ProB depuis ce début de saison : l'intérieur américain Freeman Rashaun dont voici ses statistiques qui sont pour le moins impressionnantes :
21.4 points (1er), 60.5% à 2 points, 10.7 rebonds (1er) dont 4.1 offensifs (1er) et 6.6 défensifs (2e), 23.5 d'évaluation (1er). Cependant il fait 3.73 fautes par match (3e) et perd 3.91 ballons (2e).
A part ça, il faudra aussi garder un œil sur l'autre américain Ken Tutt : 17.4 points (6e), 3.3 passes, 15.0 d'évaluation.

  • Autour du match
  • Commentaires (4)