Qui sont nos adversaires ? : Feurs

Derniere minute : En plus de la fracture de Pierrick Lazare que je signalais hier à la fin de mon analyse, Jacques Wampfler s'est blessé à la main en début de semaine et Camille Delhorbe n'a pas totalement guéri de sa luxation à l'auriculaire de la semaine dernière. :s (source : Le Populaire du Centre)

Bienvenue à tous pour cette nouvelle analyse d'avant match qui, comme la semaine dernière, nous emmène dans la Loire (nos joueurs préférés vont finir par connaître le chemin :p ). Et attention de ne pas retomber dans le même piège sous peine d'obliger Pierrick à rebattre son record de vitesse pour réciter une prière :ange:. De mon coté, j'espère me mettre au niveau de notre équipe préférée en faisant une analyse plus complète que la semaine dernière en n'oubliant pas de vous faire remarquer un joueur comme Robert Laslo qui a fait très mal au CSP :bang:.

Illustration

La première remarque sur l'équipe du Forez est qu'ils ont la plus mauvaise attaque du championnat avec seulement 71.1 points de marqués par match alors que, pour rappel, le CSP est la troisième équipe de ce classement avec 84.2 points.

Cette faiblesse offensive peut s'expliquer par le fait que Feurs est l'équipe la plus maladroite à 2 points avec seulement 50.6% de réussite, ce qui donnera sûrement beaucoup de rebonds défensif pour les limougeauds et peut-être un nouveau record pour Erroyl Bing:king:. Mais il faudra se méfier des Foréziens au-delà des 6m25 et surtout de Dragan Stipanovic qui depuis son arrivée début février est à 29/57 à 3 points. Le jeu ligérien est collectif au vu de leur 16.1 passes décisives par match (les limougeauds 17.5) mais par contre ils perdent énormément de ballons, 17.3 par match. Pour finir sur les caractéristiques offensives des voisins de St-Chamond, il faut remarquer qu'ils ne provoquent pas beaucoup de fautes, 17.3 par match, et qu'ils sont moyens aux lancers-francs avec seulement 67.4% de réussite.

Passons maintenant aux points forts de Feurs en étudiant leurs arguments défensifs. Premier point, Feurs est la cinquième défense du classement avec 76.1 points encaissés (pour rappel, le CSP est la première défense du championnat avec 71.5 points encaissés :bj: ). Cette qualité défensive est basée sur les interceptions, en effet, les Ligériens sont les seconds meilleurs intercepteurs de Nationale 1 avec 10.9 vols par match (les Limougeauds ne sont que treizièmes avec 8.4 ballons subtilisés).

La défense limougeaude devra surveiller comme le lait sur le feu deux joueurs en particulier : l'ailier Dragan Stipanovic et l'intérieur Zachary Gourde qui tournent respectivement à 19.8 et 16.5 points de moyenne et qui ont comme évaluation moyenne 15.4 et 16.1.

Ce match n'aura sûrement pas la même physionomie que le match aller vu qu'Aymeric Benchimol, Fernando Tonnela et Marin Prskalo avaient joué avec le CSP et que, du côté de Feurs, Mamedy Diawara, Julien Giraud et surtout Rajko Bijerovic (21 points, 19 d'éval au match aller, remplacé depuis pas Dragan Stipanovic) étaient là. Espérons que les joueurs d'ex-Yougoslavie, Bijerovic et Stipanovic, ne se sont pas passés le mot pour faire des misères au CSP lors de leur remplacement.

Le cinq majeur de Feurs devrait être mené par Benjamin Tillon qui aura l'appui d'Emmanuel Soeria-Ouamba et de Dragan Stipanovic comme ailiers et dessous on trouvera Zachary Gourde et Oliviers Vivies.

Dernière minute :( : Selon le Populaire du Centre, Pierrick Lazare souffre d'une fracture de fatigue du quatrième métatarse (orteil) et sera donc plus qu'incertain pour ce match.

  • Autour du match
  • Commentaires (0)