Qui sont nos adversaires ? : Bourg-en-Bresse

Bonsoir à tous. Après la défaite en prolongation à Rouen mardi dernier, notre équipe préférée est désormais certaine de finir quatrième de la phase régulière. Mais pour autant, ce match n'est pas sans intérêt car le CSP se trouve en position d'arbitre pour la montée direct en ProA car en cas de victoire, ça sera Rouen qui montera directement. Comme vous l'avez compris, notre dernier adversaire avant les play-off est la Jeunesse Laïque de Bourg-en-Bresse.

Illustration


Cette rencontre va être une opposition de style entre la meilleure attaque et la meilleure défense (je vous laisse deviner à quelle équipe va chaque qualificatif).

Commençons comme il est de coutume depuis longtemps par étudier les caractéristiques offensives de chaque équipe. Bien sûr, la meilleure attaque est l'équipe de Bresse avec une moyenne de 85.7 points ce qui contraste avec les 71.9 points de Limoges (16e). Nos invités se basent sur une excellente adresse dans le jeu pour avoir un tel potentiel offensif : troisième adresse de près avec 55.0% et première adresse à 3 points avec 38.9%. C'est tout à l'opposé du CSP qui transforme 50.5% de ses shoots à 2 points et 31.6% de ses tirs au-delà des 6m25. Même sur la ligne des lancer-francs, les Burgiens sont plus adroit en convertissant 70.9% des tentatives contre 67.5% pour les Limougeauds. En plus des qualités aux tirs, les Brédobugexiens sont également les plus collectifs de ProB avec 18.1 offrandes ce qui est plus de 4 de mieux que les Limousins (13.8). Finissons ce paragraphe sur une bonne note car le CSP ne perd que 13.9 ballons alors que Bourg en égard 14.8.

Passons maintenant aux statistiques défensives des deux opposants et là les données s'inversent avec des cerclistes meilleure défense (69.1 points encaissés) et des Bressans quatorzièmes (77.5 points contre eux). Mais, chose rare, dans le détail les choses sont inverses aux habitudes avec des joueurs Haute-Viennois sont inférieurs à leurs adversaires aux rebonds vu qu'ils prennent 35.2 ballons contre 36.8 pour Bourg-en-Bresse mais qui volent plus de ballons (CSP 7.7, JLB 6.5). Pour clore l'étude défensive, les deux formations commettent autant de fautes (20.6 et 20.4) mais Bourg en provoque légèrement plus (20.9 contre 19.9).

Le problème qui va se poser à coach Cousin est que toute l'équipe de Bourg est performante vu qu'ils ont la meilleure évaluation collective de ProB avec 95.6 (à titre d'indication le CSP n'a que 77.0) et 6 joueurs marquant plus de 10 points par match. Cela prouve la qualité de l'effectif adverse et malgré cela un joueur sort du lot : le meneur de poche (1m78 ) américain Kareem Reid : 12.8 points, 8.6 passes (1er), 87.3% aux lancer-francs (1er), 17.3 d'évaluation (7e)

  • Autour du match
  • Commentaires (2)