Poitiers - Limoges : analyse

Limoges n'a pas démérité à Poitiers, mais les indisponibilités cumulées de Bing et de Delhorbe ainsi que l'exploitation de celles-ci par des Poitevins sur-motivés aura eu raison du CSP...

Le CSP aura finalement méné au début du match, lorsqu'il avait encore 2 intérieurs sur le parquet. Une fois ceux-ci trop pénalisés par les fautes, le match est devenu trop déséquilibré. Première conséquence de ces fautes, 2 quart temps joués presque en entier avec un seul intérieur sur le terrain, le deuxième étant Wampfler...

Deuxième conséquence, l'utilisation de la défense de zone pour éviter à l'intérieur présent sur le terrain de prendre des fautes. Résultat des courses, Poitiers a dominé les 3 premiers QT au rebond, et le PB86 s'est vu offrir de très belles positions de shoots à 3 points qu'il a su convertir avec efficacité (8/17 au final).

C'en était trop pour un CSP qui se sera battu jusqu'au bout ou presque (-8 à 1 minute de la fin, -14 au final...). Avec un brin d'adresse en plus, Limoges aurait peut-être pu inquiéter Poitiers.

Finalement il n'y a pas de grands enseignements à retirer de ce match... La meilleure équipe a gagné, mais un Limoges au complet aurait très certainement pu s'imposer chez le leader. Il va maintenant falloir trouver un pivot Bosman pour rééquilibrer le jeu, sans cela, le CSP jouera sans marge les prochains matches...

  • Autour du match
  • Commentaires (2)