Pau encore ça : -11

Illustration

Limoges n'avait pas beaucoup de temps pour préparer ce classico après le changement de coach. La défense du CSP a essayé de contenir PAU mais le collectif Palois a eu la "PAU" de Limoges même si tous les joueurs qui sont rentrés ont marqué. Dobbels, prévoyant, avait dit que son équipe n'était pas au complet et qu'Elonou était hors de forme, ça ne s'est pas vraiment vu sur ce match. Analyse

Une première mi-temps équilibrée

Le premier quart temps est Palois, le CSP est statique en attaque, on arrive à défendre mais le côté offensif est brouillon.
Pas de nouveau système en place, pas d'intensité et des shooteurs exterieurs toujours muets.
Massie est très bien pris, Elonou, Rimac ne lui laissent aucun répit et et quand ils ont besoin, les prises à 2 des ailiers font forcer Massie ou provoquent des pertes de balles. 11 à 4 pour PAU. Après un temps mort de Limoges, 5 à 0 pour le CSP mais Banks perd le ballon dans l'attaque suivante et les palois sévissent directement. Massie est contré par Elonou (un évènement cette saison !) Banks fait faute sur Elonou qui met ses 2LF menant la marque à 15 - 11 pour les locaux. Bennett rentre un gros shoot à 3pts pour finir le quart temps, 20 à 14 pour les Palois. Rien à redire sur cette période, Limoges est trop fébrile et encore une chance que le rebond offensif redonne des possessions supplémentaires sinon l'écart serait encore plus grand.

Le second acte commence par un 3pts de Desroses raté, Taylor survitaminé par les caméras de Sport+ provoque une faute et rentre ses 2LF. Desroses bien dans le rythme et très actif pénètre dans la raquette et marque 2pts avec la faute. 22 à 17 pour PAU. Petit instant spécial top-ten : Wright percute et finit en moulinette, superbe panier très technique. 3pts de Guinn à 0°, dedans. Interception de Guinn et passe décisive de Wright pour Desroses. limoges vient de mettre un 14 à 2 à Pau ! Le jeu est à la fois sérieux et simple mais rien ne semble acquis. 24- 22.
Rimac se réveille et met un 2pts, à partir de ce moment, les deux équipes se rendent coup pour coup.
En fin de période, PAU maîtrise mieux ses actions offensives pour clore la première mi-temps sur un léger avantage 39 à 35.

Limoges croque, Pau gère

Le ballon est pour Pau en début de troisième quart temps, Taylor marque un jump shoot à 2pts laors que RT Guinn recommence à 0° à 3pts et c'est de nouveau c'est dedans. L'américain peut apprécié par Girard semble avoir plus de tickets shoots sous les ordres de Markovski. Sur l'action suivante, Rimac met un joli flotteur dans la raquette. En réponse, Wright pénètre dans la peinture, rate son panier mais prend son rebond, il transfère à Biggs qui met un beau 3pts ramenant le CSP à une possession des béarnais 43 à 41. Taylor perd le ballon, Massie part en dribble en contre attaque en mode "je dribble comme un meneur" et fait une passe décisive à Banks qui marque avec la faute. Il réussit son LF. Souchu contre Rimac, grosse faute de Maravic sur Wright qui sort suite à la douloureuse béquille reçue en pleine cuisse. Sur la remise en jeu Banks perd un nouveau ballon. Rimac va au panier rate mais mendy prend le rebond offensif et marque, contrairement au CSP, l'élan béarnais exploite ses 2e chances. Après une grosse défense paloise, Limoges perd le ballon sur 24sec. Mendy passe par la porte de derrière et smashe le ballon faisant lever les 8000 spectateurs du palais des sports. Suite à un échec de Banks à 2pts, Mendy remet le couvert pour la plus grande joie du public : 49 à 44. Temps mort de Limoges. Pau marque à 2pts sur une claquette mais le panier est refusé par les arbitres pour une violation des 24 sec justifiée par les ralentis... ouf ! Le CSP perd encore un ballon. Rimac fait une passe décisives pour Joseph et 2pts ! Ce diable de Yougo aura fait beaucoup de mal ce soir en terme de gestion face à un CSP qui a justement pêché dans ce domaine. Limoges n'y arrive plus, PAU prend le dessus et Mendy fait le show. On assiste impuissant à un 10 à 0 pour PAU en écho au 14-2 du CSP au cours de la première mi-temps, qui nous laisse sur un décevant 59 à 47 à la fin du troisième quart.

En début de QT4, Massie ouvre enfin son compteur dans la peinture. Le CSP a beaucoup de ballons pour revenir mais les gâche la plupart du temps. Mais Limoges n'est pas mort. RT Guinn décoche un missile en catch & shoot, puis Banks slalome dans la défense Paloise et marque. Desroses enfonce le clou à 3pts. 60 à 56, le CSP reprend des couleurs et même si le jeu est loin d'être totalement satisfaisant, on note un changement d'attitude. L'expérimenté Sciarra sort alors de sa tanière et redonne un peu d'air aux siens à 3pts. Banks commence alors à prendre feu : Il shoote à 3pts en déséquilibre et marque entre deux Palois, Xane intercepte un ballon et sert Desroses qui marque. Mendy continue à faire mal au CSP et au cercle en passant ligne de fond. Banks perd encore un ballon. Sur l'action suivante, Guinn est à la rue en défense et Rimac en profite. Pau est entrain de gagner le match à cet instant précis. Limoges craque, physiquement peut être, moralement surement ! Pau gère le chrono et enfonce le clou et c'est fini. Le CSP est battu, les Palois ont été plus collectif, plus concentré et surtout mentalement plus fort que les Limougeauds. Score final 84 à 75.

Quel bilan de ce premier match de l'ère Markovski ?

12 LF contre 23 pour PAU, Limoges n'est pas du tout agressif sur le panier (alors qu'une fois n'est pas coûtume, soulignons-le l'arbitrage a été invisible et donc très bon. Un peu permissif en début de match le trio en gris a su resserrer les boulons en fin de rencontre). 5 réussites pour 28 shoot à 3pts, ce n'est pas assez ou c'est beaucoup trop de shoots extérieurs. Banks fait son meilleur match statistique cette saison mais ses 23pts cachent 9 balles perdues mais aussi beaucoup de retard en défense. Attention ne tirons pas sur l'ambulance, il a enfin fait un match plein offensivement puisqu'il est à 50% à 2 et 3pts. Connaissant l'importance du mental pour un shooteur comme lui, cette excursion paloise doit être considérée comme un grand pas en avant même s'il est loin d'atteindre ce que l'on attend pleinement de lui. Massie a été éteint offensivement même s'il a été un gros point de fixation mais avec un 4/11 à 2pts, ce n'est pas du tout ce à quoi il nous a habitués. On l'a toutefois vu très appliqué et exécutant rigoureusement chaque consigne du nouveau coach et compensant son manque de réussite ou d'occasions par une distribution du jeu très intéressante.

Desroses a fait un excellent match, meilleur évaluation de l'équipe avec 16, il a su alterner les shoots longues distances et les pénétrations. Guinn finit le match avec une feuille de stat pas si mal que ça. 16pts avec 5/8 à 2pts et 4/6 à 3pts. Par contre il ne prend aucun rebond, pour un poste 4 ce n'est absolument pas normal et défensivement il est souvent en retard. Markovski semble vouloir le responsabiliser... à lui de saisir cette opportunité, lui qui est passé à deux doigts du licenciement il y a quelques mois.

Pau a fait le match qu'ils devaient faire, pas plus mais ils ont surtout dérouté Limoges par leur collectif et par leur agressivité offensive. Maintenant le coach du CSP a du travail pour remettre en place une attaque hésitante, statique et pas très inspirée la plupart du temps. Il reste des points positifs sur ce match. Banks est de retour, il reste à confirmer contre Vichy à Tulle la semaine prochaine en amical. Ralph aura regagné la Belgique et nous lui souhaitons bonne chance... tout en restant à l'affût du nom de son remplaçant !

Alors au travail et que la coupure des AS soit bénéfique à l'équipe car les prochains matches s'annoncent brûlants sur le plan du maintien. Limoges est seul avant dernier du classement après la victoire de Poitiers contre Nancy et nos voisins ne lâcheront pas leur petite avance comme ça...

  • Autour du match
  • Commentaires (57)