Nouvelle défaite à domicile contre Saint Etienne : 82-92.

Le CSP a concédé sa 3ème défaite en 6 matchs à domicile au cours d'un match de basket très pauvre (euh non d'un cinq contre cinq car pour du basket il fallait aller aux Soeurs de la Rivière pour voir le LABC). Il s'incline de 10 points sans jamais avoir inquiété Saint Etienne. Ce n'est pas la crise mais si le mois de Décembre se termine avec cette qualité de jeu, ca pourrait faire 2 défaites supplémentaires et là .....

Illustration


Voici le résumé quart temps

1er quart temps : Mouillard, Harrington, Mohammed, Emerson, Passave-Ducteil

Après l'entre deux perdu, deux rebonds défensifs oubliés et trois tirs à 3 points (en 1' !!!), un tir à 2 points de Harrington et un tir de Mohammed manqués, 2 balles perdues, le CSP a complètement raté son entame de match pour se retrouver mené 5-0 au bout de 4 minutes de jeu. Sans le 0/4 de Saint Etienne à 3 points, l'écart aurait déjà pu être fait.
Ce fut le moment de lancer le match pour Limoges en faisant rentrer Tensorer à la place de Harrington et le jeu se fixa à l'intérieur avec des rebonds offensifs en prime. Résultat : 6-7 pour Saint Etienne.
Puis de nouveau, la panne d'adresse (0/2 aux LF 0/2 aux tirs pour Mohammed et 0/1 pour Idbihi). Après 7 minutes de jeu, le score de 6-9 entraina le premier temps mort du CSP. Suite à ce temps mort, Tensorer trouvait enfin la mire à 3 points (1/7 pour le CSP à ce moment du match) pour revenir à 9-9. Et le CSP commenca enfin à alterner intérieur/extérieur pour mener 19-15 à la fin de ce premier quart.

2nd quart temps : Mouillard, Tensorer, Mohammed, Salmon, Idbihi

Le second quart temps démarra comme le premier à savoir balles perdues (2 pour Renaux qui avait remplacé Tensorer apres 2' dans ce quart) , tirs manqués et une bouillie de jeu. Résultat un "petit" 13-0 pour les visiteurs et encore, comme à Quimper, un passage à vide. Saint Etienne menait donc 28-19 après 14 minutes de jeu. Et, c'est un bon Vincent Mouillard et un Mohammed courageux (après une évaluation négative à la fin du premier quart) qui remirent le CSP dans les bons rails en recollant d'abord à 26-28 puis à 34-31 pour le CSP avec l'aide d'un Mathieu Tensorer sobre et efficace et rapidement revenu en jeu à la place de Renaux. La fin du quart temps fut de nouveau brouillonne et le score de parité 39-39 à la mi temps était logique : entre les trous d'air Limougeauds, les balles perdues Limougeaudes (10 balles perdues à la mi temps !!), le manque d'adresse stéphanois (10/28 au total). Beaublanc n'assistait pas à un grand match.
A noter :
- les 3 fautes de Passave-Ducteil et de Harrington (0 points pour lui !) en respectivement 5 et 7 minutes de jeu et les 13 points d'un Mohammed très volontaire et altruiste (6 fautes provoquées et 5 passes) mais plutot maladroit avec 4/13 aux tirs.
- le temps de jeu accordé à Mouillard (20 minutes /20 possibles), Mohammed (19/20) et Emerson (très propre et solide) (19/20)
- 20 lancers accordés à Saint Etienne contre 6 pour le CSP.

3eme quart temps : Mouillard, Harrington, Mohammed, Emerson, Idbihi

Et ce fut comme au 1er quart et 2nd quart temps avec un 8-0 pour Saint Etienne (à croire que ni le coach ni les joueurs n'ont préparé ces débuts de quart temps). 1 début de quart temps raté, ça peut arriver, 2 c'est déjà limite mais 3, c'est plutôt honteux et il faudrait peut etre travailler un minimum pour corriger ce défaut.
Et c'est encore Mouillard sur une passe de Mohammed qui stoppait l'hémorragie. Mohammed continuait à régaler Harrington à 3 points pour ses premiers points et le CSP revenait à 45-47.
Puis, devinez quoi ? Encore un trou d'air (le n ième de la partie) et Saint Etienne (Joldersma avec 2 trois points) faisait le plus gros écart de la partie en menant 46-55 devant un Beaublanc oscillant entre consternation et énervement et devant un Olivier Cousin agacé qui posait son premier temps mort à la 25ème. Ce temps mort remis un peu de plomb aux Limougeauds qui recollèrent à 61-61 à la 29ème avant de d'encaisser 5 points pour se retrouver derrière 61-66 à la fin du 3ème quart temps. Beaublanc revoyait la copie du match du Portel à savoir ... et bien justement pas grand chose coté CSP. Il restait à savoir si l'issue allait encore être identique ou non mais vu la qualité de jeu, on pouvait se poser des questions.

4eme quart temps : Mouillard, Harrington, Tensorer, Emerson, Salmon
C'est Saint Etienne qui repartait mieux mais cette fois seulement avec un 2-4 avant que le "meneur" Mohammed revienne sur le terrain serve (8ème passe) l'"arrière" Mouillard pour son 14ème point (4-6 à 3 points) et que tout se remette très doucement en route 68-70. Puis un festival de ratés d'Harrington, la 4ème faute d'Emerson replongeait Beaublanc dans la torpeur (70-80) et tout ça à 4 minutes 30 de la fin. Puis 76-82 à 2 minutes de la fin. Beaublanc mit une légère pression mais en face, c'était une équipe en confiance. Un ultime temps mort de Cousin ne changea rien et le CSP s'enfonça encore un peu plus (76-85). Le reste ne fut que la suite logique du match : à savoir un collectif inexistant, des tirs ratés et ne mérite meme pas ces lignes.

Score final : 82-92 pour Saint Etienne sous les sifflets de Beaublanc

En clair, le CSP est au complet (hormis D'Almeida mais vu la performance de Mouillard, c'est un moindre mal), le CSP continue de très mal jouer (presque autant de tirs à 3 points -32- qu'à 2 -34-) et on se demande si les dernières victoires ne sont pas des coups de chance.
Au vu du match de ce soir, on peut déjà avoir très très peur avant le match à Poitiers et on peut déjà craindre une grosse punition. Ce soir, avant la pro A, avant la seconde place, il faut d'abord parler équipe puis basket (ce sport qui se joue à 5 contre 5 avec des extérieurs, des intérieurs et qui nécessite des passes) et éventuellement playoff car sinon Beaublanc va gronder très très fort.

Les seuls joueurs irréprochables (mais vu le score y'en at-il ?) ce soir sont Emerson (14 points à 6/9 et 13 rebonds) et Mouillard (17 points) qui a fait ce qu'il a pu pendant 40 minutes. Mohammed a été volontaire mais extremement maladroit et Harrington, malgré ses 18 points, n'a pas pesé sur le match et a semblé jouer un peu trop perso.

Les marqueurs coté CSP : Harrington 18 points, Mohammed 16 points (à 5-19!) et 8 passes , Emerson 14 points , 13 rebonds , Passave-Ducteil 4 points, Mouillard 17 points, Idhibi 3points, Tensorer 6 points, Oyono 2 points, Renaux, Salmon 2

  • Autour du match
  • Commentaires (10)