Présaison CSP 2018/19

Nanterre pour la Der'

Nous voilà au dernier match de la saison régulière. Il y a quelques mois, on n'aurait pas donné un euro sur la qualification en playoffs tant notre CSP n'y était plus. Puis la magie de Beaublanc a opéré et ils ont réussi à gagner quelques gros matches. La malédiction à l'extérieure a été vaincue et c'est Nanterre qui se présente à Beaublanc avec un petit passif qui remonte à la Leaders Cup pour pimenter la soirée dont le seul enjeu sera le classement et donc l'adversaire en 1/4. Présentation

Donc ce soir on pourrait croire que tout est fait mais non, il faut absolument gagner cette rencontre pour peut-être avoir la chance de recevoir en quart de finale. Limoges ayant le goal-average sur Dijon, si les Bourguignons perdent à Strasbourg (ce qui est probable), une victoire du CSP les propulserait 4ème devant Dijon.

L'effectif :

Vous pourrez retrouvez l'avant-match ici

Et si vous voulez relire l'analyse du match c'est par là.

3 nouvelles recrues sont arrivées depuis le match aller.

Myles Hesson est arrivée mi décembre. Bien connu de notre championnat puisqu'il a joué à Dijon et Gravelines, il avait été découvert en Allemagne où il a acquis une excellente réputation. Poste 3 complet, pas un leader dans l'âme c'est souvent ce qu'il lui a été reproché. Il fait ses stats, joue pour l'équipe, mais ne fait pas de gros match quand c'est vraiment nécessaire. On va se méfier du bonhomme quand même...

Kevin Jones a un CV NBA surtout à Cleveland. Il y a fait plusieurs fois fait des piges mais il n'a pas réussi à avoir un contrat garanti. Il est parti aux Philippines, puis Cholet l'avait repéré et pris pour une saison. Il valait 13pts et 7rbds, plus ou moins ses stats aujourd'hui à Nanterre. Grand, du haut de ses 2m06, il a un jeu à la Kevin Durant en moins adroit et moins athlétique (heureusement !). On va donc le surveiller de près.

Justin Edwards arrive de Corée du sud, ce poste 2 est un excellent shooteur de loin 40% à 3pts. Il a sorti un bon match contre Levallois, 21pts malgré un 0/3 à longue distance, mais comme il sait aussi courir et percuter, il a mis ses points sur contre attaque et sur pénétration.

Le duel :

Sans aucune hésitation, c'est Howard vs Jones. Ces deux joueurs ont un jeu semblable, plus dans l'adresse pour le Limougeaud et plus dans la provocation pour le Nanterrien.

L'analyse :

Olivier Bourgain a fait une petite vidéo sur Facebook pour motiver le public Limougeaud à venir faire du bruit dans l'antre de Beaublanc et pour "régler" un différend avec Nanterre qui avait battu le CSP sur le fil chez Mickey avec une attitude de pleureuse plus que limite et avec qui l'arbitrage avait été particulièrement clément... Après tout, Pascal Donnadieu n'est-il pas devenu assistant de V. Collet en équipe de France et donc premier dans la ligne de succession potentielle au poste de sélectionneur... c'est à dire employé de la FFBB... enfin on dit ça, on dit rien... on constate, c'est tout.

C'est déjà un match qui ouvre les playoffs, le CSP n'a pas le choix, il faut remporter cette rencontre pour assurer le premier tour à la maison. Et quand on voit les résultats à l'extérieur, on peut se dire que cette rencontre est juste vitale pour la suite de la saison. Limoges dominera sans doute les débats dessous, reste à contenir les extérieurs franciliens. Il faudra faire douter cette équipe, leur mettre une pression d'enfer et montrer que malgré une saison compliquée le CSP est loin d'en avoir terminé avec 2017-2018 !

Les espoirs

Les jeunes pousses limougeaudes ont eux un match capital à disputer face aux nanterriens : une victoire les qualifierait tout simplement pour le Trophée du Futur (playoffs des centres de formation). Alors nous souhaitons plein de bonnes choses à Coach Mary, aux deux Tim et à leurs compères... et comme c'est de circonstance dans ces cas là, on leur dit le mot de Cambronne : Béral !

  • Autour du match
  • Commentaires (6)