Nanterre enterré

Illustration

Ce soir Limoges rencontrait Nanterre, dauphins de Vichy au classement et victorieux au match aller de 2 malheureux points que Limoges a su reprendre ce soir à l'équipe Francilienne en l'emportant 86-70.

En début de rencontre, Le coach Limougeaud aligne son 5 désormais habituel : Robinson, Thévenon, Wampfler, Dubos et Dennis. Dubos ouvre les hostilités aux lancers. Robinson le suit et rapidement Limoges pose son empreinte sur le début de match (7-2 , 2° min). Toutefois, les Nanterriens ne l'entendent pas de cette oreille et reviennent rapidement, passant même en tête sous l'impulsion de Schmieder (9-10, 4° min). Ragauskas et Robinson commencent à artiller à 3 points, mais encore une fois Nanterre recolle dans la foulée. En fin de quart temps, Gouez, Dubos et Robinson marquent chacun leur tour en quelques instants et permettent au score de s'envoler après dix minutes de jeu (30-21, QT1).

Limoges peine à continuer sur sa lancée en début de deuxième quart temps. Gouez, malgré un lancer et un panier, ne semble pas être complètement dans son match en défense, et Nanterre revient (32-30, 12° min). C'est alors que Ragauskas se mit à mitrailler littéralement les malheureux banlieusards. En 4 minutes, 11 points et une interception font craquer Nanterre, obligé de prendre deux temps morts consécutifs (47-38, 17° min). Les Nanterriens rattrapent légèrement les limougeauds sur la fin du quart-temps en ajoutant six points à leur patrimoine, et ce, malgré une très bonne défense limougeaude (47-44 , 2QT). On notera surtout quelques légers cafouillages du côté de l' arbitrage sur cette fin de période, largement appuyés par Beaublanc qui conspue généreusement les hommes en noirs. Sur cette première mi-temps, limoges a su s'appuyer sur un Ragauskas tonitruant avant de relâcher la pression en toute fin de période.

Au retour des vestiaires, Nanterre démarre plutôt bien en revenant à un point de limoges sous l'impulsion de Schmieder (52-51 , 23°). Les limougeauds réagissent immédiatement grâce notamment à deux tirs de Robinson dont un primé avant que celui-ci ne quitte le terrain déjà sanctionné par sa quatrième faute (57-56 , 26°) . Limoges poursuit son échappée avec un magnifique trois points de la part du très présent Ragauskas. Wampfler et consorts mènent Limoges à une fin de quart-temps plutôt radieuse puisque ils infligent à Nanterre un 12-2 dans le temps restant (69-58 , 3QT°). Après une entame difficile, les limougeauds ont su frapper un grand coup et prendre une belle option sur la victoire.

Les Nanterriens montrent leur volonté d'en découdre en ce début de quatrième période, malheureusement sans succès puisqu'ils sont vite asphyxiés par les limougeauds qui s'évertuent à conserver l'écart qui les sépare de leurs adversaires. Wampfler se fait aussi efficace en attaque qu'en défense (73-63 , 33°). Dubos l'appuie dans sa démonstration et permet à limoges d'inscrire quatre points de plus, enterrant quasi - définitivement les espoirs de Nanterre. Ils tentent de remédier une dernière fois au plongeon en prenant une dernier temps mort. Les Nanterriens cherchent à jouer le plus rapidement possible à trois points, mais limoges ne laisse traîner aucun rebond défensif. Limoges déroule tranquillement en fin de match en profitant des lancers gracieusement offert par Nanterre au bout du rouleau. Limoges s'offre même le luxe de faire rentrer Voisin et Durand. La rencontre se clôture sur le score de 86-70 .

Nanterre, certainement fatigués de leurs exploits cette semaine en se qualifiant pour la finale de la coupe de France, n'ont pas pu tenir le rythme face aux limougeauds bien reposés de leur rencontre contre Angers. Après avoir fait brièvement illusion durant le premier quart-temps, ils ont commencé à faiblir sous la pression imposée par Ragauskas. La partie était donc exclusivement limougeaude ce soir avec notamment une très belle performance de Ragauskas (6 sur 11 à 3 pts, 22 pts, 18 d'éval), Robinson qu'on a connu plus en vue s'en sort avec une belle éval malgré une prestation moyenne (20 pts, 5 passes décisives). On signalera également les prestations de Wampfler, Dubos et Dennis ainsi que l'absence de Nash. Côté Nanterrien s'est surtout Bradford (22 pts, 12 rebonds et 62 % de réussite aux tirs, 25 d'éval) et Schmieder (16 pts, 13 d'éval) qui ont marqué les esprits. Reste maintenant à Limoges à confirmer une nouvelle fois cette victoire à domicile en allant chercher une nouvelle fois la victoire contre l'équipe Rouennaise mercredi prochain.

  • Autour du match
  • Commentaires (8)