Nanterre 72 - CSP 75 : Victoire importante !

Illustration

Le CSP s'impose de 3 points à Nanterre au terme d'un match de 10 minutes (oui car comme le résultat était plus important que tout , on oubliera les 30 premières). Et celle là ...... elle fait du bien même si tout n'est pas parfait ! Analyse rapide d'une soirée qui remonte un peu le moral...

Le contexte

Enchaîner rapidement avec un nouveau match après une purge est sûrement le moyen de ne pas gamberger, d'autant qu'après le peu d'efforts déployés à Berlin, la condition physique était logiquement au rendez-vous. N'oublions pas que le club est équipé de bains froids et autres machines miracles aidant à la récupération musculaire, ce qui est une excellente chose quand on a un calendrier comme celui du CSP ces mois-ci.

Ce soir, nous attendions une réaction: pour eux, pour nous, pour prendre une revanche sur Nanterre suite au match des Champions et enfin, parce que battre Riley, ça fait toujours plaisir...

Le match

Sûrement pas le meilleur de la saison mais quelle réaction des limougeauds qui ont pris un premier éclat (qui aurait pu lui être fatal) dans le premier quart soldé sur le score de 22 à 11 suivi d'une jolie réaction dans le deuxième quart avec un précieux Trent Plaisted (J'ai le droit de parler de stats sans me faire taxer de mec qui ne se fit qu'aux stats ?... Bref Plaisted, ce soir, c'est 5/6 au shoot et 3/3 aux LF soit 13 points en 16 min et 2 rebonds offensifs).

Ainsi, le score à la mi-temps est de 41 - 37 et tous les espoirs étaient permis. Sauf que la JSF n'était pas en haut de tableau pour rien et était bien décidé à enfoncer la tête des limougeauds 6 pieds sous leur parquet, remportant le 3ème quart sur le score de 22-17, augmentant l'écart à 9 points, avec un Batista aux fraises, avouons-le.

A ce moment-là, peu d'entre nous donnaient cher de la peau des cerclistes et pourtant, il se passe parfois des réactions d'hommes, des réactions d'équipe qui transcendent un collectif dans le rouge et l'aide à remonter la pente possession après possession pour revenir au score 68-68 à 2 minutes du terme si je me souviens bien. Ces petits trucs qui font que ce sport est si beau et que tant que le buzzer final n'a pas sonné, rien n'est acquis. Au grand damne des Nanterriens ce soir, Limoges a renversé la vapeur et a arraché la victoire sans réellement trembler au final car c'était bien Schuler (qui a failli faire accoucher ma femme prématurément il y a quelques années à Beaublanc, toujours au buzzer...) qui avait la pression quand il a jeté sa dernière brique longue distance et surtout ratée. Limoges l'emporte donc à la rage en passant un 21-9 à l'équipe de Donnadieu dans le dernier quart. Chapeau car peu d'équipes viendront le faire ici.

On a aimé

La victoire et la réaction des joueurs évidemment, de surcroît à l'extérieur et à Nanterre.

Les performances de Nobel, Ramel et surtout Trent qui ont été précieux tous les trois ce soir.

L'engueulade de Moerman à Smith quand celui-ci s'est enflammé à un moment où il ne le fallait pas, ce qui dénote l'envie d'Adrien de s'affirmer en patron, ce dont nous sommes très staisfaits.

On a moins aimé

Ne soyons pas fine bouche, on a gagné, inutile de taper sur Batista (ce qui serait pourtant facile) ou Southerland... et encore moins sur Westermann.

Que conclure ?

Tout d'abord que la rouste de Berlin est dans les têtes et semble bien ancrée. Ce soir, tous les ingrédients étaient réunis pour débuter une crise: une excellent équipe de Nanterre combative et talentueuse, plus fraîche physiquement, chez elle, forte de son succès lors du match des champions et prête à débuter une série de victoires sur le CSP. Autant d'ingrédients pour créer de la tension au sein du groupe limougeaud et quand on connaît l'importance de la confiance dans ce sport, nous avions de quoi être inquiets...

Et puis non, Limoges repart grandi de ce match, qui a du regonfler le moral des troupes et permettre de préparer dans la sérénité, à la maison, la réception du CSKA dans 5 jours.

Quand il le veut, ce groupe a des couilles, il serait juste plaisant d'éviter de les oublier dans le bus certains soirs... !

Accessoirement, petit coup de gueule...

Ok, nous (la rédaction) ne sommes pas toujours tendres avec l'équipe. Mais je constate depuis quelques temps que Beaublanc.com tend à prendre une mauvais image (tout du moins une image qui ne me convient pas) et à devenir l'endroit où on passe son temps à charger les joueurs et l'équipe en particulier dans les commentaires...

Alors primo, ce site n'est pas un forum, contrairement aux propos de nombreuses personnes. Au mieux, c'est un blog sur lequel nous publions des articles (n'en déplaisent à certains aigris de csplive qui est un vrai forum, lui... avec des topics et tout et tout) auxquels on vous donne le droit de réagir. Merci de ne plus faire l'erreur.

Secundo, il serait fort agréable de commenter en rapport avec l'article correspondant, ce qui devient de moins en moins le cas, à mon grand regret.

Tertio, cette situation est assez désagréable car certains commentaires sont de grande qualité mais passent aux oubliettes au milieu de la foire d'empoigne entre ceux qui savent et les autres...

Depuis le début de saison, nous sommes tous inquiets du manque de rotation au poste 1 et de l'intérêt d'additionner les postes 5 (qu'ils soient vrais ou pas). Alors...

CESSONS DE PASSER POUR LE LIEU DE RENDEZ-VOUS DE TOUS LES GRINCHEUX DU COIN, merci.

  • Autour du match
  • Commentaires (86)