Limoges s'incline à Beaublanc: Aix a géré !

Illustration

On pouvait s'y attendre, la première étant assurée, Limoges n'a pas su trouver les ressources mentales nécessaires pour l'emporter face à une équipe d'Aix en quête de points en vue des Play-offs. Amère défaite 65-71. Au passage, merci à yannick pour le titre !

Le contexte

La semaine dernière, les limougeauds ont validé leur ticket pour la pro A à Bourg en Bresse. Depuis, à part un foot sur le parquet, les cerclistes ne se sont que très peu entraînés, sûrement pour économiser et récompenser des organismes émoussés par la longue saison régulière et arriver en pleine forme pour les échéances importantes à venir.

Nous avions donc un Limoges tout décontracté et ovationné par un Beaublanc debout lors de la présentation de l'équipe et en face des joueurs de la Maurienne qui comptaient bien en profiter pour se placer à la meilleure place possible pour les Play-Offs.

Le match

Franchement, ce n'était pas bien terrible. Sans parler des limougeauds qui n'ont pas joué du tout en première mi-temps, les aixois n'ont pas non plus été transcendants notamment en manquant d'adresse, ce qui reste un moindre mal pour les limougeauds remarquez.

Ce qui aurait du être un festival offensif et une grande fête collective s'est révélée être un match agaçant et frustrant avec une absence de défense en première mi-temps, des pertes de balles, des shoots longues distances en veux-tu, en voilà, pas une amorce de collectif et de mouvement. Bref, le grand n'importe quoi et Beaublanc ne s'y trompe pas en commençant à gronder.

A la mi-temps, on voit Forte se diriger vers les vestiaires d'un pas décidé et on sait que ça va fumer. Et il a bien raison ! Toute la saison, beaublanc a porté cette équipe, l'a galvanisée, encouragée, a déstabilisé ces adversaires.

Alors, effectivement, Limoges a joué un quart d'heure et a presque failli recoller à la fin, preuve que le match était largement à leur portée, ce que nous savions déjà.

Est-il nécessaire de faire une analyse technique ? Je n'en suis pas certain. Nous la ferons quand Aix viendra nous rendre visite en Play-Offs, ce qui est très envisageable et nous pourrons nous concentrer sur les phases offensives et défensives du VRAI Limoges CSP, celui que l'on aime.

Ce soir, les joueurs nous ont gaché la fête car nous n'aurons donc jamais célébré cette montée acquise à l'extérieur et ils ont ainsi quelque chose à se faire pardonner.

On a aimé

Le gros temps de jeu de Fréjus Zerbo qui a besoin de matches pour progresser. Déjà, nous voyons ds signes de progessions encourageants même si cela reste très perfectible. Fréjus monte en puissance. Aura-t-il un jour un jeu à la hauteur de son physique? Bien malin celui qui répondra mais ce qui est certain, c'est qu'il lui faut des matches à 25-30 minutes comme celui-ci pour avancer.

Le public en vert qui a répondu présent et a joué son rôle (lui...), n'hésitant pas à chahuter ses joueurs quand ceux-ci ne remplissaient par leur contrat.

On n'a pas aimé

La présentation des joueurs qui dure deux plombes. Ok, le club fait de gros efforts, présenter les joueurs de cette façon était une bonne idée mais la mise en scène a duré trop longtemps d'une part et, honnêtement, si j'avais été un adversaire ce soir, je peux vous dire que j'aurais eu à coeur de leur montrer que malgré leur montée en pro A assurée, il n'avaient pas des peintres en face d'eux.

La première mi-temps: De la nonchalance, des paniers ratés, des balles perdues, un manque réel de combativité et un gros manque d'adresse pour ponctuer le tout. D'accord, il n'y avait aucun enjeu mais tout de même, le manque d'envie était caractéristique.

Enfin, et cela devient un classique, nous avons détesté l'arbitrage qui est catastrophique. De ce point de vue, vivement la Pro A même s'il ne faut pas rêver, nous nous plaindrons encore.

Bref, et maintenant?

Ben rien, Limoges a 10 jours pour bosser le dernier match contre Nantes qui n'aura pas plus d'enjeu que celui-ci à ceci près que Nantes n'a plus rien à espérer dans ce championnat et viendra jouer en tongues. Espérons simplement que ce ne sera pas un concours de "celui qui sera le plus nul" à quelques jours de la finale de Coupe à Bercy mais plutôt une bien jolie déculottée pour nous rassurer.

Vous l'aurez compris, nous sommes déçus de ce match, comme beaucoup. Nous espérions une bien jolie fête avec des limougeauds ayant à coeur de bien faire pour l'emporter tout en faisant le show. On attendait du champagne, on a eu de la bouillie et un chocolat dans le dernier quart pour nous faire passer la pilule. Certains disent et diront qu'il vaut mieux perdre ce match sans enjeu plutôt qu'un autre important mais, à Limoges, nous n'aimons pas perdre et surtout quand la victoire est accessible. C'est comme ça, c'est Limoges.

Ps: (qui n'a rien à voir avec la défaite de ce soir, rassurez-vous) J'ai une place à 60€ (tarif abonné en bus) pour Bercy à vendre vu que je ne pourrai pas m'y rendre. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas me contacter : godzip@beaublanc.comEdit: elle est vendue !

  • Autour du match
  • Commentaires (44)