Limoges shot the sheriff 74-86

Illustration

Dans une rencontre sans grande saveur où l'Etoile de Charleville-Mézières n'avait clairement pas les armes pour rivaliser face à l'armada limougeaude, les cerclistes se sont imposés 86-74 dans un déluge de fautes pour les locaux et une brochette US limougeaude ultra efficace (Darby 20, Mohammed 19 et Ford 14). Récit.

QT1 : Tous devant !
Darby a envie de convaincre et se montre très actif dans un premier quart-temps résolument offensif. Les deux équipes se rendent coup pour coup et le duo Harrison-Davis répond aux dunks de Mohammed et McCord mais les 8pts de Darby (dont deux 3pts) permettent au CSP de virer en tête. 7e min et 24-18 au panneau . Davis inscrit les 6 derniers pts de l'Etoile (10 sur le QT) et clot le QT sur le score de 22 à 30, à 200 à l'heure avec seulement 5 fautes à 3 pour Limoges. Les attaquants se sont fait plaisir mais la défense a pour le coup été déficiente des deux côtés.

QT2 : Tous derrière !
Limoges creuse l'écart en ce début de second quart-temps et Passave-Ducteil se jette sur toutes les balles devant comme derrière. Antic demande son premier temps-mort à 22-36. Le jeu proposé fait plaisir à voir mais Charleville resserre sa défense et trouve enfin la mire à la 14e par Janisius ! Ford inscrit 5 points et Paelay totalement esseulé dans l'activité carolomacérienne (ouf je l'ai casé !) marque puis commet une faute sur Ford qui inscrit son 10e point sur LF : 26-42. L'américain revient sur la ligne 6 fois mais n'en convertit que 3. La petite mais bouillante salle Dubois Crancé gronde devant la multiplication des fautes sifflées aux locaux. 17e minute, Eric Girard demande son premier temps mort sur une faute de Passave-Ducteil mais les 19pts d'avance n'inspirent pas la panique ! Chris Davis revient aux affaires et inscrit les 2 LF et ramène les siens à 29-46 puis 31-47 sur contre attaque. Si Passave-Ducteil alourdit la facture, ce sont bien Harrison et Paelay qui sauvent les meubles par un 6-0 en deux tirs lointains. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 37 à 49 et la belle maîtrise du CSP sur ce 2e QT est bien mal récompensée à cause de deux exploits individuels.

QT3 : Des éclats et des fautes
Harrison reste sur sa dynamique dès la reprise et ramène les siens à -10. Si Souchu répond à la bergère, l'inévitable Davis puis le St-Vallierois de Formation Benjamin Thomas continuent à agresser la défense limousine. Ford et Mohammed resserrent toutefois les vis et replacent Charleville à -12, 44-56. Les limougeauds s'imposent une nouvelle fois par les interventions de Passave-Ducteil et une nouvelle fois Mohammed ce qui pousse Nikola Antic à demander un nouveau TM pour stopper l'hémorragie. Charleville semble en grande difficulté offensive devant la muraille et la densité physique du CSP. L'étoile revient en zone pour tenter de limiter la casse et cela marche plutôt pas mal Limoges stagne à 49-60 à la 27 et sur la 3e faute (offensive) de Darby, coach Girard convoque ses hommes pour une mise au point. Malgré les consignes, Paelay inscrit un 3pts qui permet enfin aux locaux de revenir sous la barre des 10pts (52-61). Heureusement sur les deux possessions suivantes, la maladresse reprend les bleus et blancs et Mouillard ouvre son compteur sur LF et remettre le CSP à +11. Les fautes continuent de s'abattre sur Charleville clairement dépassé en défense (Paelay, Corre et Harrison à 4 ftes ainsi que Mendy et Thomas à 3ftes en fin de QT3). Une technique banc donne des lancers supplémentaires aux noirs et blancs qui reprennent un peu d'air à 52-66. Si Mendy score un petit peu Mouillard continue à ajuster depuis la ligne de LF… les arbitres étant particulièrement généreux avec les limougeauds au grand dam du public ardennais qui siffle copieusement les hommes en gris. 68-55 au buzzer.

QT4 : Pas encore de sérénité mais une forme de gestion
Souchu décide, comme souvent, de taper fort en fin de rencontre et inscrit un 3pts dès le retour sur le parquet. Le métier des cadres limougeauds est évident et John Ford insiste par un dunk qui remet Limoges à +18. Ford et McCord s'imposent ensuite magistralement dans leur zone défensive bachant tout ce qui bouge. Dur-dur pour Charleville qui ne trouve pas de solution. Les arbitres tentent de rééquilibrer le tableau des fautes et sifflent généreusement une offensive à Souchu et donnent à Harrison et Davis des billes pour revenir à 61-73. Momo inscrit tranquillement son 16e point et le CSP conserve 14 unités à 4min du terme de cette rencontre où Nikola Antic demande un autre temps-mort alors qu'il a un véritable casse-tête de fautes à gérer. Si Harrison prend feu à 3pts, SuperMomo et Darby n'ont pas prévu de s'en laisser compter et l'écart tourne autour des 15pts dans un duel lointain digne d'un shootout NBA. 66-81 nouveau TM. Comme on s'y attendait, les actions suivantes sont synonymes d'exclusions et donc Thomas puis Corre se voient éjectés par la maréchaussée. Passave-Ducteil assoit la domination intérieure même si les locaux "reviennent" à -11 (74-85) à une minute de la conclusion sur deux pertes de balles de Mouillard. Une rapide mise au point du coach neutralisera toute velléité et le panneau affiche 74-86 au buzzer final.

Illustration


En s'imposant à l'extérieur, en parallèle à la lourde défaite de l'unique leader St Vallier à Bourg (90-78), Limoges retrouve la première place de ProB et prend un point important à son rival de toujours qui s'est incliné à la maison face au promu Fos sur Mer. Le CSP partage la tête du classement avec Le Portel, Bourg, St Vallier, Lille et Evreux.

PS : Bravo à la LNB pour leur live qui n'a débuté qu'en début de QT2 et où Desroses s'appelait Durand… la classe !

  • Autour du match
  • Commentaires (6)