Limoges presque en vacances

Illustration

Le CSP Limoges a très mal digéré sa défaite de dimanche en finale de Coupe de France. Incapable d'imposer le rythme de la partie, Massie complètement absent, et une équipe d'Evreux vraiment en mode playoffs font que Limoges s'incline 67 à 72.

La première période pour oublier Dimanche :

Limoges joue au basket mais répond plus aux attaques d'Evreux, alors que le CSP devrait imposer son jeu. Massie n'a pas récupéré de ses efforts de la finale, Desroses arrose mais n'y est pas non plus. JoGo et Kmac font ce qu'ils peuvent pour tenir le score. Evreux tranquillement rentre les shoots ouverts et domine le rebond, ce qui leur permet d'avoir des secondes chances. Les jambes sont lourdes et la tête n'est pas encore en mode playoffs. Comme dirait Greg Beugnot "il faut aller à la guerre" mais pour cela il faut des guerriers et un général. Et ce soir sur le banc, le coach est en mode lieutenant-colonel tout au plus.

Limoges se reprend et Beaublanc espère :

Les joueurs rentrent avec une envie un peu retrouvé, la défense revient petit à petit mais l'attaque n'y est toujours pas. Les shoots extérieurs sont souvent des briques et comme Limoges ne prend pratiquement aucun rebond défensif, le CSP n'a aucune seconde chance. Les verts reviennent au score par la défense puisque dans cette période, Evreux ne marquera que 9 petits points.

Evreux neutralise la partie :

Les Ebroïciens maîtrisent le match, ils imposent leur rythme à la partie. Fred Sarre est toujours hyper serein sur le banc, comme si son équipe écrasait la rencontre. On ne voit pas d'envie sur le terrain, pas vraiment l'esprit playoff.
Comme si la défaite de Dimanche avait tout cassé dans l'équipe à moins que ça ne soit déjà fait avant. La salle n'est pas non plus pleine jusqu'aux cintres comme on a l'habitude de le voir. En jouant un basket pauvre, Limoges n'est qu'à 6pts alors on continue à y croire.

Le 8ème impose sa loi :

Normalement, quand on est le leader incontesté de la saison, on se doit de plier le premier match des playoffs mais les joueurs n'ont pas l'envie necessaire pour cela. Au bout de 2min, dans la dernière période, les supporters comprennent que ce sera très dur de renverser le score. Evreux maîtrise le jeu, le rebond et surtout montre beaucoup plus d'envie. Dans les dernières minutes Limoges essayera en vain de revenir au score, mais avec une adresse en berne, impossible de passer devant et donc de gagner ce match.
Score final : 67 à 72

Alors que dire de ce match ?

Un manque flagrant d'envie que ce soit des joueurs et du coach !
Aucun leader pour prendre le match à son compte, un Massie pas en rythme et surtout très peu de rebonds. 8 d'évaluation pour un MVP, c'est trop peu pour faire gagner l'équipe.
JoGo et Kmac ont fait le travail, les autres ont fait le minimum syndical. Le match à Evreux Samedi devra être pris avec plus d'envie, les cadres de l'équipe devront être à leur meilleur niveau et le coach devra montrer plus de détermination pour la transmettre à ses joueurs.

Au final, Chalon et Limoges seront passés à la trappe sur le premier match des playoffs, Boulazac sera passé très près de la correctionnelle, il n'y a guère que Maurienne qui aura assuré et assumé son statut.

Maintenant la nouvelle recrue donnera peut être de nouvelle solutions offensives, Massie aura peut être aussi un peu plus de place dans la raquette pour imposer son jeu... Peut-être...

  • Autour du match
  • Commentaires (23)