Limoges n'a pas su se sortir de la Fos aux lions

Illustration

Triste soirée dans le sud, avec une défaite qui laisse un sentiment bizarre. Des petits détails qui au final sont peut-être lourds de conséquences. Analyse.

Q1 : 18-19 : Ca siffle

Le cinq de départ est classique avec Aldo, Jo, Raph, Sambou et Chris. Après avoir laissé Fos tirer les premiers et une première possession brouillonne, les cerclistes se mettent en place et commencent à installer doucement leur jeu avec un premier coup de sifflet bizarre contre Captain Raph : sur une pénétration l'arbitre accorde le panier tout en sifflant une faute offensive (si un arbitre pouvait m'expliquer comment c'est possible) ?! Le CSP a comme souvent des problèmes aux rebonds mais à coté de ça, la défense agressive permet des interceptions et des contre-attaques dont une où notre « vieux » JoGo dépose le jeune Chouquet et ca va être le début du coup d'accélérateur limougeaud qui va passer un 0-7 aux Fosséens. Sur une action classique une faute est sifflée contre Raph et sur l'action suivante alors que Mipoka attend pour le remplacer une 3e est sifflée contre lui. On joue la 7e minute du match et on peut craindre la perte de notre meilleur élément de ce début de match (8 pts à 2/2 de loin 12 d'éval en 7 min). Fos va profiter de cet évènement pour hausser son niveau de jeu et pense finir ce quart-temps devant à 18-16 mais Nobel marque un 3 points au buzzer qui permet au CSP de reprendre les commandes sur le buzzer.

Q2 : 43-28 : Aie !

La seconde moitié de la première mi-temps démarre avec un 5 inhabituel : KMac, Mipoka, Boungou-Colo, Costner et Massie. Les premiers points de cette période seront marqués sur un super mouvement collectif du CSP conclu par un lay-up de Kyle mais les sudistes continuent leur bon et beau jeu accompagné en musique par un chef de gare ne voyant qu'un coté du quai. Des fautes minimes se font siffler contre le CSP (comme une faute de JoGo à l'opposée de l'action dès une remise en jeu de Fos) pendant que Giffa peut arracher les mains de Chris pour lui prendre le ballon. En plus de ca, nos joueurs veulent jouer très (voir trop) collectif et l'extra-passe se trouve être trop molle et interceptée. Fos obtient 4 lancer-francs (l'arbitre indique 2 puis de nouveau 2) avec possession à suivre pour... Limoges ! Donc ce n'est ni technique, ni anti-sportive donc je ne comprends pas l'origine de ce 2+2 (pareil si un arbitre a une lumière pour moi). L'ambiance devient tendue sur le terrain et la mi-temps arrive à point nommé sur une nouvelle faute non-sifflée de Giffa qui dézingue Sambou et qui en plus se permet de chambrer notre guerrier encore à terre sous les yeux de l'arbitre qui ne trouve rien à redire. Cela entraine une réaction plus bête que méchante de Traoré qui envoie le ballon dans les fesses de Giffa et tout cela donne une rentrée au vestiaire particulièrement houleuse (et pas seulement entre les joueurs). On se rappellera que le "grand" Giffa avait cartonné Gomis à Beaublanc en saison régulière le blessant pour plusieurs matches... sans doute un accident là aussi ! Disons que l'ex-international classe vieillit mal.

Q3 : 56-48 : C'est équilibré

Le CSP revient sur le terrain avec du classique : Gomis, McAlarney, Desroses, Traoré et Massie. Ce quart-temps démarre un peu mieux pour Limoges qui grappille un peu son retard par l'intermédiaire de Kyle qui arrive à pénétrer dans la raquette n'ayant jamais la possibilité d'armer un tir de loin (on a bien retenu la leçon à Fos). Mais alors que le CSP est revenu à 11 points, après un temps-mort de Fos, la 4e faute de Raph est sifflée alors qu'il s'écarte pour ne pas toucher le joueur. Au buzzer KMac arrive enfin à armer un tir à mi-distance pour ramener le CSP sous la barre des 10 points ; 56-48

Q4 : 75-61 : On y croit peu de temps.

Cette dernière période sera débutée par Aldo Curti, Kyle McAlarney, Jean-Michel Mipoka, Brandon Costner et Chris Massie. Limoges revient d'entrée à -6 (58-52) et avec en plus la rentrée de Raph frais à cause de son faible temps de jeu de par ses nombreuses fautes on en revient à espérer mais les Bucco-rhodaniens ne l'entendent pas de cette oreille et passent un 13-2 à des cerclistes un peu dépassés par le superbe jeu collectif fosséen. A 2min30 de la fin alors que Limoges a 17 points de retard Fred Sarre préfère faire reposer ses cadres en faisant rentrer Zerbo, Mipoka et Costner respectivement à la place de Massie, Gomis et Sambou. Fos se relâche un peu ce qui permet au CSP de finir le match sur le score de 75-61.

Que peut-on retenir de ce match ?

- J'ai indiqué des fautes oubliées de Fos mais il faut être aussi honnête et reconnaître que certaines ont été oubliées contre le CSP (pied en touche de Kyle sur une contre-attaque, Zerbo qui fait un TRES gros ménage avant de prendre un rebond, …). Il faut juste reconnaître que les arbitres ont été mauvais et peut-être des fois un peu dépassé mais cela me fait me poser 2 questions : pourquoi ne pas utiliser 3 arbitres au lieu de 2 pour les play-offs et pourquoi pas faire descendre des arbitres de ProA pour ces matchs la ? La saison aura de toutes façons été catastrophique au niveau des hommes en gris et la LNB qui veut se développer et tendre vers plus d professionnalisme devrait peut-être réfléchir à un corps d'arbitres pros indépendants de l'amateurisme fédéral.
- Malgré les éléments extérieurs il faut aussi reconnaître que Fos a aussi très bien joué avec par moment de superbes combinaisons offensives ce qui donne vraiment le regret d'être passé à coté d'un grand match de basket.

Maintenant, il ne reste plus qu'une chose à faire : gagner samedi ! Et un Beaublanc plein et bruyant changera beaucoup par rapport à une Halle Parsemain pleine (environ 2000 personnes) et pas très expressive.

Reaction

Pour finir, Aldo Curti a eu la gentillesse de nous accorder une mini-analyse de ce match à la sortie des vestiaires :
Illustration
"Je pense que l'on a bien commencé le match et que l'on avait un bon jeu en place. Après on est un peu sorti du match sur quelques décisions bizarres et Fos en a profité pour accélérer et nous n'avons pas su nous remettre totalement dedans de suite. (concernant la sortie prématurée de Raph) C'est vrai que ça a influé aussi sur le jeu car on a perdu un avantage sur les post-up".

  • Autour du match
  • Commentaires (45)