Présaison CSP 2018/19

Limoges n'a pas complètement perdu le Nord !

Illustration

Limoges a battu à Beaublanc le BCM de JK Edwards (87-83), bien emmené par un énorme Adrien Moerman (24 points, 11 rebonds, 33 d'éval) et malgré une très mauvaise gestion de fin de match qui aurait pu coûter cher. A noter la première apparition de Pooh Jeter sous son nouveau maillot : bien que gourmand (3/12 au shoot) il a confirmé un potentiel intéressant pour la suite (7 passes décisives, 6 fautes provoquées). Analyse.

35 minutes dans la maîtrise...

Rarement inquiété en dehors des toutes premières minutes, Limoges a livré une prestation collective très propre : solide au rebond (44-37), avec de l'adresse (10/25 à 3pts), avec une fulgurance de JP Batista qui a décidé de défendre et se retrouve à 6/7 au shoot (pour 15 d'éval (!) en 11 minutes)... Pas grand chose à redire sur ce match que l'on qualifiera de « sérieux », du moins pendant 35 minutes.
D'un point de vue individuel, on notera malgré tout quelques inégalités : si Fréjus Zerbo semble dans le creux de la vague depuis 2-3 matchs, accompagné par Léo Westermann très vite pénalisé par les fautes (6 minutes et puis s'en va ! barré ensuite par Pooh Jeter), Ousmane Camara en revanche continue sa belle progression et Mickael Gelabale retrouve un peu d'adresse.

Mais incapable de tuer un match !

Toujours incapable de tuer un match, le Limoges CSP a encore du travail pour affirmer sa suprématie avant d'attaquer les playoffs (parce que mine de rien, ça approche !). Avec une douzaine de points d'avance sur son adversaire avant d'aborder le money time, les cerclistes se sont fait une nouvelle frayeur amplement évitable en laissant le BCM revenir à 4 pts dans les derniers instants.
Pas une seule fois cette saison Limoges n'a su plier un match... Alors oui, la victoire est bonne à prendre, elle est méritée, mais la fin de match est à revoir... coaches, faites chauffer les magnétos !

Les premiers pas de Pooh Jeter

Le meneur « USkrainien » pour sa grande première sur le parquet de Beaublanc a confirmé qu'il avait un potentiel intéressant et qu'il pourrait apporter son leadership au groupe limougeaud. Gourmand et peu adroit (3/12 au tir malgré un gros shoot au buzzer dès sa première tentative), il a toutefois montré d'autres capacités : avec 7 passes décisives au compteur et 6 fautes provoquées, sa panoplie de jeu complète pourra s'avérer utile au CSP... et qui sait, libérer Léo Westermann d'un trop-plein de pression ?!

Super MoerMan, encore !

Comment qualifier la perf d'Adrien Moerman ? Énorme ? Héroïque ? Mammouthesque ? Tout simplement Moermanesque ?
Une chose est sûre, le MVP est en train de retrouver son niveau de début de saison avant d'attaquer la dernière ligne droite de la saison régulière. 24 points, 11 rebonds, 33 d'éval, autrement dit la meilleure réponse qu'il pouvait donner à Vincent Collet (qui le barre par Diaw et Pietrus sans mise en concurrence, voir interview sur lnb.fr)

Bien ancré à sa troisième place, le CSP se déplacera à Rouen pour le compte de la 27ème journée avec pour objectif de gommer peu à peu les imperfections et retrouver un pic de forme collectif au mois de mai... !

  • Autour du match
  • Commentaires (40)