Les espoirs enfin récompensés !

Illustration

Après des mois de disette et de frustration avec des rencontres perdues dans les derniers instants ou à cause de trous encaissés sur de courtes périodes, voilà que les espoirs du Limoges CSP évoluant à 7 dont 4 cadets renouent avec la victoire 95-84 face à une équipe de Roanne qui collectionnait les éléments de grande taille. Détails.

A la simple vue des équipes on se disait que nos jeunes allaient une nouvelle fois prendre cher ! Définitivement privés de Durand (viré) et de Bamba (démissionnaire), et toujours handicapés par les absences de leurs deux intérieurs Célérier et Gamberoni (blessés) on voyait mal comment les espoirs du Limoges CSP allaient gravir les montagnes Benkloua (2m05) Giraudier (2m08 et Zuccolini (2m10) !

Cadot MVP !

Au rythme d'un match engagé, les petits (et jeunes) limougeauds ont littéralement contrôlé leurs adversaires du jour. On les voyait mener au score comme à leur habitude... avoir des coups de mou... et on attendait le fameux passage à vide qui leur vaudrait la défaite. Mais rien n'est venu ! Emmenés par un DUBOIS de feu (à ne pas confondre avec un feu de bois) qui, répétons-le, est largement plusieurs crans au-dessus du niveau du championnat espoirs (23pts, 5pds, 26 d'éval) les blancs et noirs ont résisté aux assauts roannais et ont trouvé en Bastien CADOT un messie providentiel ! Lui qui tourne à 4pts de moyenne s'est fendu d'une prestation de MVP avec accrochez vous : 24 pts à 69% aux tirs (2/2 à 3pts) 4 rbds (rappelons qu'il fait 1m moins 12) et 5 pds pour une éval de 28 ! Tout y est passé : shoots clutchs en fin de possession, missile à 3pts et même des paniers d'artiste en déséquilibre preuve qu'il était samedi soir "in the zone"... en gros il aurait jeté un parpaing des tribunes ça rentrait ! (si on pouvait envisager une transfusion pour Banks ce serait cool ^^).

17 interceptions

Mais les limougeauds n'ont pas seulement construit ce précieux succès sur une adresse insolente (avec un remarquable 8/16 à 3pts tout de même) mais sur une défense oppressante qui a mis en difficulté les choraliens sur les remontées de balle. Stanley DUBOIS et Thomas CORNELY ont joué aux pickpockets et ont subtilisé pas moins de 7 balles chacun aux meneurs de la Loire. CORNELY, autre artisan de cette première victoire à domicile, toujours inconstant mais toujours capable du meilleur par séquences... on l'a encore vu crucifier la défense visiteuse à des moments clés ou délivrer un caviar compliqué à des coéquipiers ainsi mis en excellente situation.

Ce qui nous a par dessus tout fait plaisir c'est la solidarité de ces jeunes qui se sont défoncés, avec l'apport non négligeable des cadets du Limoges CSP Association qui ont su hausser leur niveau de jeu pour coller aux standards du championnat espoir. Pour tout vous dire, nous avons longuement hésité à vous livrer cette analyse dès dimanche et faire patienter celle des "pros" à mercredi (jour traditionnel des enfants et de la rubrique formation) tant la qualité du basket et les valeurs morales que nous avons observées méritaient plus que leurs aînés.

OUI, samedi nous avons vibré et applaudi le CSP à Beaublanc... vous l'avez compris, on s'est régalé au match des espoirs et si dans 15 jours vous voulez voir des gens qui aiment et qui mouillent le maillot du Limoges CSP, passez à Beaublanc vers 17h, C'EST GRATUIT et ça fait plaisir !

Bravo à nos jeunes et continuez à travailler humblement avec votre déficit de taille, vos blessés et surtout... VOTRE ENVIE !

Les stats complètes de la rencontre >> ICI <<

  • Autour du match
  • Commentaires (6)