Les cadets atomisent le PB86 en coupe de France

Illustration

La Coupe de France cadets a encore livré un de ces matches délicieux, où l'improbable devient possible. Les jeunes cerclistes ont certainement livré leur meilleur match de l'année (pour l'instant...) face à des pictaves qui ne pensaient sûrement pas repartir avec 31 points dans les bagages. La clé de cette étonnante victoire est la qualité collective de la défense limougeaude tout au long de la partie. Récit

La press tout terrain du CSP, rentable dès l'entame, donnait de multiples interceptions. Abel CAMARA, énorme de présence (18 points, 11 rebonds, 7 interceptions, 36 d'évaluation au total), scorait dessous. Les intérieurs pictaves répondaient par quelques dunks surpuissants. La première mi-temps était très équilibrée. Les cadets cerclistes rejoignaient les vestiaires avec un débours de deux petits points (36-38). Ils avaient surtout compris qu'ils pouvaient jouer les pictaves les yeux dans les yeux.
Mieux même, puisque les joueurs du Poitou devront attendre 7 minutes pour inscrire leurs deux seuls points du troisième quart temps. Ils venaient d'encaisser un 19-0 irréaliste. Tout en vitesse, adresse et intensité défensive. Bryan COUEGNAS (16 points, 4 passes) alternait avec succès les missiles à 3 points, les pénétrations et les passes décisives. Enzo CHAUME (22 points, 6 passes) artillait de loin et finissait les contre- attaques. Les dix joueurs s'investissaient totalement dans les missions défensives que leur confiaient Nicolas NEDAUD et Jeremy SARRE. 42 à 9 en deuxième mi-temps pour le CSP. Il suffit de lire ces chiffres pour comprendre le calvaire subi par les jeunes attaquants du PB86, littéralement étouffés par la pression défensive adverse pendant les vingt dernières minutes.
Pourtant, les cadets du PB86 sont physiquement impressionnants. Six joueurs dépassent largement les deux mètres, harmonieusement répartis. Bien gaillards quoi ! Seulement, la volonté, l'envie, l'altruisme ne se calculent pas en centimètres. Et le basket est d'abord un sport d'adresse. Avec 61 % à deux points (23/38) et 37 % à trois points (7/19) les cerclistes ont dominé leurs adversaires dans cet exercice.
Les voilà donc qualifiés pour les 16è de finales de la Coupe de France qui se joueront le 26 février.
Entre temps ils auront aborder les phases finales du championnat de France, confortés par ce match référence et avec des rêves plein la tête.

Pour Jeremy SARRE, coach adjoint des cadets du CSP :
" La première mi-temps était un peu poussive défensivement parlant. Ils respectaient peut-être un peu trop l'adversaire vu qu'ils jouaient en première division. Certes ce sont de bons joueurs mais si on les laissent jouer... Dans les vestiaires on a demandé à nos joueurs d'être plus agressif et en deuxième mi-temps ils sont allés chercher leur match et leur qualification. Ils se sont lachés. En attaque ils étaient en confiance, ça a déroulé, avec des courses, du rythme. C'est bien, on doit continuer comme ça."

Le tirage au sort des 16 èmes de finales de la Coupe de France cadets s'est déroulé mardi.
Les cadets du CSP joueront à Cholet le dimanche 26 février.

Boxscores :

32 ème de finale Coupe de France cadets
LIMOGES CSP 78 - 47 POITIERS BASKET

(23-21, 13-17, 28-2, 14-7)
Arbitres : Thomas DELAGE et Didier MANEAU
Salle Jean Le Bail
Dimanche 29 janvier 2012

Léo DEGEORGES : 3 pt, 1 rb
Axel GOUT : 9 pt, 5 rb, 4 pd
Bryan LECKO-LOCHET : 2 pt, 5 rb
Enzo CHAUME : 22 pt, 6 pd, 3 rb ... 23 d'éval
Bryan COUEGNAS : 16 pt, 4 pd
Romain RONGIERAS : 1 pt, 3 rb, 4 int
Max NEDAUD : 2 pt, 1 int
Valentin BONNAFY : 3 pt, 2 pd
Abel CAMARA : 18 pt, 11 rb, 7 int ... 36 d'éval
Sébastien LABROUSSE : 2 pt, 3 rb

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

8 commentaires

avatar

# 8 - Albert

03/02 - 12h00

Je vais parfois voir jouer cette équipe cadets moi aussi. J'y allais même quand ils étaient minimes. Il y 3 ans ils avaient fait les quarts de finale du championnat de France minimes, je crois. Dans cette génération 1994 ça court vite, ça saute haut et quand ils sont adroits, ça déménage.
Comme "cercliste" je kiffe le petit Chaume, le meneur, une vraie bombe et un shoot précis. Le pivot Camara aussi, un athlète magnifique qui a le sens du rebond et du contre. Ils ont aussi un 3/4 qui dissuade dans les airs et un ailier qui va au charbon. Je connais pas leurs noms.
Allez les jeunes ! L'avenir est à vous

avatar

# 7 - pointguard

03/02 - 12h00

Effectivement, fourchage de doigts (ou voeu pieux ?!) c'est corrigé !

avatar

# 6 - expertballistique

03/02 - 12h00

vous avez inversé les chiffres:!c est 4500 et non 5400:)

avatar

# 5 - expertballistique

03/02 - 12h00

hors sujet : j aimerai bien que la ligue (ou le csp lui meme )communiquent sur l affluence exacte de chaque match comme dans les autres sports ce serait sympa.sinon seulement 5 eme avec 5400 de moyenne?!ça m étonnerai! sinon les chiffres n ont pas été un peu gonflés?

avatar

# 4 - cercliste

03/02 - 12h00

@jackpot. L'avenir de ces jeunes au CSP, pour la saison prochaine, est lié aux résultats des pro. Dans le meilleur des cas, si ils remontent en ProA il y aura une équipe espoirs. Plus une équipe en N3 ou N2 ( si la N3 monte, c'est de + en + probable). Dans cette situation cela ouvre des perspectives aux jeunes cerclistes.
J'ai vu ces jeunes jouer plusieurs fois. Abel et Enzo notamment sont de sérieux clients. A suivre...

avatar

# 3 - jackpot

03/02 - 12h00

j'ai fourché:( je voulais dire que le CSP ne le" laisse pas partir";)

avatar

# 2 - jackpot

03/02 - 12h00

ABEL CAMARA a un sacré potentiel espéront que le CSP le laisse partir sous d'autres cieux

avatar

# 1 - miel19

03/02 - 12h00

vas y mon bebel, mange les tous.