Le CSP ne rate pas le dernier métro

Illustration

Après le match contre Hyères-Toulon, on pouvait se poser des questions : était-ce un simple accident de parcours ou ce match montrait-il les prémices d'une saison en dent de scie comme on avait l'habitude depuis deux ans ? Cette belle victoire obtenue à l' arrachée apporte des réponses...

Le match

1er quart-temps

Levallois/CSP 32-25
Levallois fait la course en tête et mène de 7 points à la fin de ce premier quart-temps sur un shoot chanceux (pour être poli) de Rémi Lesca, un des joueurs les plus détestables de ProA (et là encore, la politesse prévaut). En tous cas, la défense limougeaude n'est pas en place!!!

Mi-temps

Levallois/CSP 51-45
Le CSP a encaissé 51 points en une mi-temps...Donc côté défense, il y a des choses à remettre en place. Malgré cela, les limougeauds restent au contact et montrent de l'envie (Voir le dunk de Jaiteh ou celui de Hayes, raté malheureusement sur la tête de BaBac). Ah oui, j'oubliais le plus important : le Rémi Lesca Show, des 3 points, des rebonds et des passes. Comment un joueur ayant un physique de meneur d'Honneur Départemental (et je sais ce que c'est) peut-il arriver à faire des choses comme ça en ProA????

3 eme quart-temps

Levallois/CSP 66-64
Les Limougeauds ont resserré leur défense, voir les trappes sur Boris Diaw. En attaque, le ballon tourne bien par moment ce qui permet au CSP de passer devant au cours de ce quart-temps. Malgré tout, le CSP est derrière de 2 points à l'entame du dernier quart-temps.

Fin du match

Levallois/CSP 74-74
Quart-temps serré entre les deux équipes. Beaucoup d'actions gâchées des deux côtés!!!
Le money-time est chaud-patate ( expression d'un autre temps). Une claquette de Conklin permet d'égaliser et une bonne défense empêche les levalloisiens de déclencher un tir. Après un temps-mort à 2sec, dernier tir de Conklin qui ne rentre pas. Prolongation...

Prolongation

Levallois/CSP 81-87
La prolongation est dans la continuité du quatrième quart-temps. C'est toujours aussi serré...Hayes permet de prendre 3 points d'avance sur panier + faute. Sur l'attaque suivante, Jaiteh contre et....après quelques lancers-francs plus tard...Belle victoire du CSP!! Et pu... ça fait du bien.


Le débrief

Ce match apporte quelques réponses et rassure les supporters limougeauds qui peuvent brûler puis adorer leurs joueurs d'une semaine sur l'autre (cf les commentaires du match de Hyères-Toulon). Eh oui les Limousins sont versatiles comme peuvent l'être les supporters marseillais (références entre équipes championnes d'Europe). On nous avait vendu une équipe avec du cœur et de l'envie. Eh bien cette semaine, c'est la réalité et désolé à messieurs Cozette et Brun d'avoir gâché le retour du fils prodigue Boris Diaw. Parlons tout d'abord du CSP tant aimé...cette semaine... et pour les semaines suivantes, espérons le. Après une première mi-temps où la défense est absente, la seconde mi-temps est au niveau défensif d'une autre intensité et d'une autre efficacité. Donc, on a notre réponse sur la défense, les limougeauds peuvent bien défendre en faisant des prises à deux, des aides et en ne laissant pas de shoots faciles à son adversaire. Au niveau de l'attaque, on a vu de belles séquences de passing-game et des joueurs qui tentent des choses (ah si le dunk de Hayes en première mi-temps sur Mister Babac avait été réussi!!). Autre réponse sur le rôle des joueurs américains : Gibson a pris la place de meneur titulaire, Hayes a du basket plein le smains, je l'avoue, même si j'ai eu des doutes en préparation, Conklin est un battant mais ça on le savait, Carter est un joueur bipolaire, soit ça rentre comme contre Chalons, soit c'est un fantôme et English ne va pas tarder à refaire ses valises et pourtant en préparation il était bon... En tous cas, cette équipe a du répondant après la piètre prestation contre Hyères-Toulon.

Top/Flop

Les Tops

- Une victoire en prolongation : Une victoire à l'arrachée après une défaite pourrie au bord de la Méditerranée
- La réaction de l'équipe : Voir le banc se lever dans les moments chauds montre que cette équipe vit bien et à envie d'aller de l'avant ensemble.
- Mam Jaiteh : Il sort un gros match et oui, c'est un super joueur qui a de l'avenir. Il a été agressif sur les deux côtés du terrain. En défense, il a été présent et il va continuer à apprendre.
- Kenny Hayes : Quand il est impliqué comme ce soir, c'est un ricain comme on les aime à Beaublanc. Demandez à Prepelic s'il a retrouvé son short au troisième quart-temps quand Kenny Hayes lui fait un cross-over des familles..
- Kyle Milling et son staff : Côté coach, les temps-morts posés au bon moment qui permettent de revenir à chaque fois, le retour des vestiaires qui change notre intensité défensive. L'apport de François Peronnet et de Frank Khun se sentent tant au niveau de la tactique que du physique. On a un staff au top niveau.
- La seconde mi-temps de Rémi Lesca qui correspond à son niveau c'est-à-dire proche du zéro car même si Rémi Lesca jouait au Basket Club d'Oulan Bator en ligue mongole, il resterait un palois. Et ça fait du bien de voir un Palois perdre et pleunircher comme il le fait.

Les Flops

- AJ English : C'est pas une surprise, tout le monde l'aurait mis là. Mais comment est-ce possible de voir un joueur aussi prometteur en préparation en être à ce niveau-là ? Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas mais quoi...Aura-t-il le temps de résoudre cela, je ne le crois pas. Ses valises sont peut-être déjà faites par Olivier Bourgain.
- Le Babac Show de Cozette et Brun : Oui, Boris Diaw est un grand joueur, oui, c'est bien de le revoir en ProA. Mais là, trop c'est trop. Babac se gratte le nez, Babac lace ses chaussures, Babac remonte son short, Babac marque à 3 points et j'en passe. Stop les groupies. Et quand les arbitres rejoignent les groupies, c'est encore pire.
- Sinon côté jeu, les lancers-francs et les rebonds du CSP ont failli nous coûter cher.

En conclusion

Le match de ce soir est rassurant sur l'implication des joueurs limougeauds dans le projet de jeu proposé par le staff. Normalement, le match de Hyères-Toulon n'était qu'un accident de parcours. On verra la suite en ProA contre le SIG et "grand" coach Collet, "monsieur vice-champion", "monsieur je suis le plus grand coach de ProA" selon lui et quelques autres, style Siutat et consorts. En tous cas, Beaublanc doit être imprenable cette année en ProA pour qu'on puisse jouer un rôle dans ce championnat. Mais d'ici là, il y a la cerise sur le gâteau, cette année, avec l'Eurocup mercredi. Et ça, c'est bon aussi, de goûter à nouveau à de la grande coupe d'Europe pas celle de pacotille style champion's league. Donc, tous ensemble mercredi pour supporter cette jeune équipe pleine d'envie qui nous a fait passer une putain de soirée avec cette victoire à l'arrachée.

  • Autour du match
  • Commentaires (63)