Le CSP gravit un petit Olympique

Illustration

Après l'analyse à chaud du match en direct, en reprenant cette rencontre à tête reposée il y a quand même des choses à en retirer :

- la victoire, après ce que l'on a vu samedi ça fait du bien.
- Karim Souchu et Raphaël Desroses qui ont bien fait le taff dessous sans que ce soit leur jardin
- il y a eu de bons mouvements (surtout au 2e QT) avec un bonne circulation de balle
- Cedrick Banks a fait un bon match comme il en a fait peu cette année (la machine est lancée ?)
- On a retrouvé Robert Hite qui avait été totalement absent à Toulon

Cependant il y a encore des points noirs :
- le jeu collectif qui disparait totalement par moment avec aucun mouvement sur le terrain
- encore une énorme propension à tirer à 3 points (25 tirs ce soir)

Il y a sûrement beaucoup plus à dire en positif et négatif mais savourons cette accession en demi même si ça ne sauve pas la saison, ca fait toujours plaisir.

Retour sur le direct

Nouveau live en direct de la Cote d'Azur, cette fois-ci à Antibes pour le 1/4 de finale de la coupe de France.

Illustration


Je vais essayer pour cette analyse à chaud de ponctuer les quart-temps par des photos.

5 de départ : Taylor, Banks, Hite, Souchu, Salmon

Illustration

1er quart-temps : 22-25

Que de maladresse dans le jeu limougeaud où les 3 premiers points sont des lancers-francs. Les cerclistes se lancent dans un concours de briques à 3 points ou des tentatives d'exploits de Hite (qui au moins amène des lancer-francs). Cette première période fut très offensive au détriment de la défense et fut très productif à 3 points (8 tirs de chaque côté), mais du moins, le CSP vire en tête en menant 25 à 22.

Illustration

2e quart-temps : 36-49 (14-24)

Si cette 2e partie de la première mi-temps a aussi redémarré de loin, le jeu s'est quand même durci avec quelques fautes bêtes (dont une anti-sportive d'Ebi). Néanmoins, le CSP a l'air d'élever un peu le niveau pour creuser un petit écart de 10 points. Comme par hasard cet éclat est venu du jeu collectif que le CSP s'est mis à pratiquer, qui sans être exceptionnel permet de facilement bouger une équipe antiboise qui est dans la 2e moitié de la ProB. Pour résumer ce quart-temps en 2 mots : défense et passes.

Illustration

3e quart-temps : 56-63 (20-18)

Début de la 2e mi-temps avec Taylor, Banks, Hite, Salmon, Souchu
Et Limoges retombe dans ses travers des actions individuelles et du jeu statique. Des tentatives de contre-attaque donnent un peu plus de mouvement au jeu. Sur l'une d'entre elle, Ramseyer prends 2 fautes techniques pour avoir critiqué 2 fois l'arbitre sur la même action : c'est TRES sévère. A partir de là, mis à part quelques actions, le gros du score est a mettre sur le compte de lancer-francs des 2 côtés. Finalement Limoges ne s'en sort pas si mal en ayant laissé son jeu collectif (entrevu dans la seconde période) au vestiaire. Ces 10 minutes ne resteront pas dans les annales tant ce fut une bouillie de basket.

4e quart-temps : 69-81 (13-18)

L'entame de cette dernière période est catastrophique de maladresse et une équipe d'Antibes qui repasse sous la barre des 10 points. Chaque cercliste essaie de faire son petit numéro en solo en oubliant totalement ses coéquipiers mais comme la mire n'a plus l'air d'être réglée, l'écart fond de manière inquiétante et surtout réveille la salle Foch. Dans le lot des erreurs du CSP, Ebi commet une faute offensive sur un écran mais surtout sa 5e à 3min30 de la fin ... Cette sortie prématurée n'a pas trop de conséquences malgré énormément de tirs antibois mais à noter un Raph Desroses très présent en défense sur cette fin de match. Enfin, "l'essentiel" est sauf, le CSP se qualifie pour les demi-finales qui seront face à Vichy. Mais en jouant comme celà samedi, les limougeauds vont rentrer habillés d'une grosse doudoune de Nancy.

  • Autour du match
  • Commentaires (23)