Le CSP broie de l'ébroïcien 92-75

Illustration

Limoges recevait ce soir une équipe poil-à-gratter du championnat de ProB : l'ALM Evreux, jamais au top, jamais en rade et toujours capable d'ennuyer les leaders. Côté limousin, on a gros à se faire pardonner après la Fos-couche provençale. Les cerclistes se sont donc "contentés" d'exécuter les ébroïciens sur le score de 92 à 75. Analyse.

Comme on pouvait s'y attendre les dirigeants ont fait observer une minute de silence en hommage à l'ancien meneur du CSP Brent DARBY qui est décédé à l'âge de 30 ans la semaine passée.

QT1 : L'envie de bien faire 25-16


Début de match accroché, les cerclantes ont clairement envie de se donner des deux côtés du terrain. Après que MASSIE aie imposé son physique dessous et tenu la baraque aux lancers francs, Limoges inflige un premier éclat au bout de 5 min à des visiteurs déboussolés. Mené par un Raph DESROSES fidèle à lui même l'écart enfle jusqu'à +13 et le CSP part sur des bases offensives importantes mais impose aussi une défense dure. A ce petit jeu, c'est Aldo CURTI qui paye les premiers pots cassés avec 2 fautes en 5 minutes, le meneur JFL laisse sa place au nouveau chouchou de Beaublanc, le lutin shooteur fou Kyle MacALARNEY qui ne tarde pas pour signer son entrée d'une filoche à 3pts ! Massie retombe dans ses travers et prend sa 2e faute rapidement.

QT2 Quand arbitrage rime avec saccage 38-34


Très rapidement, Fréjus ZERBO reçoit sa 3e faute personnelle et part donc réchauffer le banc après seulement deux petites minutes dans ce quart-temps. Evreux se refait une petite santé et remonte gentiment à 29-25. Fred SARRE convoque un temps -mort et la réaction ne se fait pas attendre 34-25 avec un JoGO leader offensif. quelques coups de sifflet hasardeux plus tard (c'est pas beau de balancer sur l'arbitrage mais honnêtement on sent les officiels dépassés en ce QT2, entre contacts non sifflés et décisions obscures, ça sent bon le "je sais pas trop alors je siffle et je la colle à un gars au pif !"). Temps-mort visiteur demandé par Rémy VALLIN... et réaction des bleus avec deux dunes de HO YOU FAT. Sur l'action suivante Sambou TRAORE commet une faute et se prend sa 2e technique de la saison pour protestation (après Bordeaux), une nouvelle fois à un moment où il aurait mieux fait de fermer sa bouche... puisque les visiteurs remontent à -3 grâce à la série de LF. MILBOURNE en mode godage de rebonds relance les blancs et verts bien relayé par ZERBO qui score enfin à 2min du repos. Rythme fou en fin de période avec un niveau arbitral proche de l'excellence... département ! Woods et Ho You Fat en profitent pour grappiller des paniers ci et là pour maintenir Evreux à 38-34 avant de retrouver les vestiaires.

"LES HOMMES EN GRIS FONT GRISE MINE"Profitons de la mi-temps et de cette situation fort à propos pour revenir quelques instants sur le conflit qui oppose (encore) les arbitres de haut-niveau à la FFBB (seule responsable des désignations d'arbitres y compris en ProA-B et LFB). Après le bras de fer (perdu) du début de saison, les arbitres sont encore une fois au coeur de l'actualité car depuis la fin du mouvement des hommes en gris, la fédé la joue petit bras et coups-bas ! Certains arbitres ont du patienter pour officier à haut niveau puisqu'il fallait qu'ils passent un stage de recyclage (des fois qu'ils aient tout oublié en 2 mois) alors certes cette pratique est commune à tous les niveaux mais on aurait peut être pu aménager la procédure compte tenu de l'urgence... Au lieu de cela, la fédé persiste (l'air de rien) à ne pas désigner certains arbitres internationaux (une dizaine selon un officiel qui a préféré rester anonyme... -NDLR : tu m'étonnes !-), les maintenant sur la liste des inactifs et leur barrant ainsi toute désignation internationale. Jean Pierre SIUTAT, le nouveau président, y va de son droit de réponse dans l'Equipe pour nier l'évidence en attendant, on continue à voir des arbitres "importés" des pays de l'Est en ProA... et on a toujours la même m... en ProB ! Même s'il est dans doute difficile de saisir tous les tenants et aboutissants de la situation, on peut regretter que tout ce petit monde règle ses comptes au détriment du basket français qui n'a déjà pas besoin de ça en terme de niveau de jeu... et d'arbitrage !

QT3 Réaction d'Orgueil à Beaublanc 64-55


Avantage VALLIN à la sortie des vestiaires puisque le technicien a visiblement plus motivé ses troupes que coach SARRE. Tant est si bien que les bleus et jaunes passent devant leurs hôtes. Menés par des WILMONT et HO YOU FAT intenables, les visiteurs malmènent la défense verte. Courageusement, CURTI et GOMIS redonnent l'avantage au CSP 56 à 53 à 3 minutes du terme du QT3. Un petit dunk de Captain Raph plus tard et Limoges retrouve les 5pts d'avance qui sont l'écart moyen de cette rencontre. 4e faute de MASIE... direction le banc ! MILBOURNE est très actif notamment en défense avec une crêpe sur ROWLAND digne de faire déboucher le cidre aux normands ! Et c'est avec 9pts d'avance que Limoges clôt cette 3e période.

QT4 Evreux craque 92-75


Après un premier panier de MILBOURNE, c'est Raph DESROSES qui décoche son troisième 3pts de la rencontre pour donner 10pts d'avance aux siens puis JoGO qui y va de son tir extérieur pour mener 71-59. Ces 3 joueurs sont les leaders offensifs du CSP avec 15, 15 et 18pts mais aussi 9 passes à eux-trois. Zerbo écope de sa 5e faute et redonne un peu de temps de jeu à MASSIE... qui n'en aura pas profité puisqu'il commet lui aussi sa 5e après quelques secondes laissant la raquette sous la responsabilité de TRAORE. K-Mac envoie trois tirs de suite (dont deux 3pts) et propulse le CSP à 80-65. La mitraillette limougeaude soigne ses stats avec 60% derrière l'arc... cet homme est une machine ! Fred SARRE multiplie les variations défensives histoire de déstabiliser les visiteurs jusqu'au bout. Bien chaud K-Mac en remet une couche de très (très) loin avec son 18ème point et surtout son 4/6 extra-terrestre... mais quelle bonne pioche que ce joueur ! Sur un nuage en fin de match Traoré et Milbourne repoussent Evreux à 17 points !

Que retenir ?

Le championnat est relancé car Boulazac qui a décidé de pimenter les fêtes a lourdement chuté à domicile face à Aix-Maurienne 68-91 faisant du CSP le co-leader et donnant un intérêt tout particulier au match de la semaine prochaine qui accouchera forcément d'un leader unique ! De plus, le CSP vu ce soir a retrouvé ses valeurs : de l'engagement en défense, de la sueur et du collectif en attaque. avec 4 joueurs à plus de 17pts et 18pds distribuées les limougeauds ont clairement joué ENSEMBLE et partagé le ballon. Seul Chris MASSIE passe à travers son match (7pts et 2 malheureux rebonds !) en grande partie grâce aux hommes en gris mais en vieux briscard il s'en tire quand même avec 10 d'éval preuve du peu de déchet recensé ce soir.

A noter que notre meneur K-Mac (prononcez KayMac) n'a toujours pas raté un LF cette saison 18/18 et s'approche des 60% à 3pts... sur la saison ! >> Pensez à voter pour lui au sondage qui sera publié dans le prochain BasketNews en cliquant ICI

Au chapitre des drames, il va falloir faire quelque chose pour la Sciarra-team aka Vichy qui s'est faite violer (y'a pas d'autre mot) par... DENAIN (!) 60 à 92 à domicile qui plus est ! Vivement le 27... "Sciarra une chanson !"

  • Autour du match
  • Commentaires (23)