Le CB paie cash à la Meilleraie

Illustration

Après un début de match que l'on qualifiera de "difficile", les limougeauds se sont bien repris pour l'emporter 68-78 grâce à un Adrien Moerman et un Nobel Boungo Colo en état de grâce (47 d'éval à eux deux). Tentative d'analyse.

Le match

Bon, autant être sincère avec vous, je n'ai suivi le match qu'en pointillés mais j'ai de bonne excuses. La première est que je devais me rendre à Cholet mais mon ami choletais rencontré à Bercy lors de nos finales communes en 2010 ou 2011 (face à un vague club intercommunal au pied des Pyrenées) s'étant sectionné le ligament latéral interne en ski hier matin justement dans ces maudits Pyrenées, il est bloqué à l'hopital de Saint Gaudens et ne pouvait plus m'offrir le gite comme prévu. Qu'à cela ne tienne, je comptais me rendre à la Meilleraie malgré tout mais le pneu avant gauche de ma voiture a crevé à peine parti... Allez savoir pourquoi, dans ces voitures, il n'y a pas de roue de secours mais un "kit" de dépannage que j'ai mis une bonne heure à comprendre. Il est 17h, autant vous dire que le voyage vers Cholet est compromis. Pour me consoler, j'invite mon ami Youff à venir boire une petite bière à la maison (ok... plusieurs). On parle un petit peu business car il fabrique le site internet de mon lieu de travail ( quel hasard! ) et nous avions 2-3 détails graphiques à aborder ensemble (mon patron serait ravi de savoir que je travaille le samedi soir, quelle abnégation !). Au passage, si vous avez besoin d'un site internet ou de visuels graphiques, mon copain Youff en fait des très bien.. et pas cher (youff@beaublanc.com pour davantage de renseignements). Une fois la page travail tournée, il est 19h et on lance la xbox360 et 2k14, après quelques dunks de Idbihi (qui joue à Berlin dans le jeu...) et 3 branlées que je me suis vu infligées, on regarde l'heure et il est... 20h25. Fred Weis nous apprend que Limoges vient de prendre un 13-2 et est ainsi mené. En colère et déçus, on relance 2k14, tout en écoutant le match (essayez, c'est impossible de suivre) mais on entend quand même que Acker travaille dur et que Limoges égalise juste avant la mi-temps durant laquelle on plaisante sur le fait que j'aurai bien du mal à faire l'analyse de ce match. Nous vient alors l'idée lumineuse du pari à la con qu'on fait entre potes. Youff a dit que je n'étais pas capable de faire un copier coller de l'analyse que fait Bouly sur csplive, c'est désormais chose faite ici:

Bouly a écrit:
Moerman énorme et une victoire qui fait du bien on reste dans le groupe de tête.
27 pts sur les 10 premières minutes
48 pts sur les 30 suivante.

Acker est de nouveau motivé ouf

D'accord, c'est plus court que d'habitude mais le défi est relevé, merci Bouly ! :d

Mais revenons à cette folle soirée, nous étions fermement décidés à écouter le deuxième mi-temps quand survient une panne de courant. Avouez que c'est la poisse. Le temps de lancer l'appli france bleu sur le téléphone, on reprend notre discussion et ne suivons que très peu le match mis à part que Limoges joue mieux, que Nobel et Adrien sont énormes, que Cox a une très vilaine coupe de cheveux et que les supporters choletais n'y croiVent plus. Jérôme, reviens vite... s'il te plait !

Bref, une victoire acquise sans trop de stress et malgré une défense qui semble modérée à la vue des stats face à une équipe choletaise au bord de l'explosion.

On a aimé


Notre soirée qui fut bien sympa.

Le bon match d'Adrien et Nobel qui ont fait une très bonne performance

Les 14 points d'Alex Acker qui finit avec un joli 18 d'évaluation

La seconde mi-temps des limougeauds qui, aux dires de Fred Weis, fut très consistante dans l'envie et le jeu

On n'a moins aimé


Le 13-2 soit le passage à vide du premier quart

Les 35 minutes jouées par JK Edwards, Sir Dupraz voudrait le flinguer qu'il ne ferait pas mieux. Faites donc jouer le jeune Rigot, il est très prometteur si BigE est blessé.

La mauvaise neige des Pyrenées, le kit de réparation des pneus de ma voiture, EDF et ses lignes en carton depuis la tempête de 99 et tout ce qui fait que quand je passe du temps avec Youff, on a plein de trucs à se raconter... au détriment du match.

Au bilan


Limoges gagne un match qui sentait le piège et enchaine les résultats positifs dont nous allons nous contenter. Nous savons cette équipe capable du meilleur comme du pire et c'est pour cela que nous ne nous enflammons pas, la faute a cette inconstance dont elle a fait preuve avant la trêve. A elle de nous redonner envie de la porter vers les sommets qui restent accessibles ce qui, rappelons-le, ne nous était pas arrivé depuis longtemps... un peu comme une victoire à la Meilleraie que l'on attendait depuis 12 ans (merci A-Polo). Serait-ce un heureux présage ?

  • Autour du match
  • Commentaires (119)