Présaison CSP 2018/19

La tactique du Tic Tac

Illustration

Depuis le début de la saison, Pannagiotis Giannaikis pianote sur son banc pendant les rencontres et beaucoup de supporters ne comprennent pas trop pourquoi untel joue et pas l'autre, pourquoi certains jouent beaucoup pendant un match pour finalement ne pas jouer le match suivant.... Dans le dernier Basketnews, un article sur les coaches étrangers relate ce qu'ils pensent des joueurs de l'hexagone. Je vous conseille vivement la lecture de cet article qui aide à comprendre pourquoi le CSP ne va pas bien en ce début de saison. Décorticage.

Les JFL vus de l'extérieur


En lisant les deux entraineurs interviewés (notre Grec et Luka Pavicevic, technicien monténégrin exerçant à la Chorale), on peut noter que tous les deux ont la même analyse des points forts et des points faibles des joueurs JFL : ils sont athlétiques, possèdent de bons fondamentaux, mais ils ont un sens tactique très pauvre, voire inexistant.

Je trouve assez choquant de dire cela à propos nos joueurs, bien que ce soit partiellement vrai. Plus précisément, je dirais que très souvent les postes 1 et 2 sont de bons tacticiens et sentent le jeu, mais c'est beaucoup moins vrai pour les autres postes. A l'exception de Boris Diaw qui a vraiment une très bonne vision du jeu par rapport à des joueurs qui évoluent au même poste que lui.

Prenons 4 points importants pour essayer de comprendre un peu la philosophie du basket de Panagiotis Giannakis.

Premier point : les entrainements


Le coach grec aime qu'ils soient difficiles, longs, intenses et surtout précis. Quand il donne une indication sur la pose d'un écran, certains joueurs ont du mal à comprendre que si la pose n'est pas précise, c'est tout le système qui ne fonctionnera pas derrière. Il n'a pas forcément tort, car il est vrai qu'un écran mal posé peut entrainer une perte de balle, voire un non-décalage ou encore pire, une incompréhension entre les deux joueurs concernés et cela peut tenir à la position d'un pied ou une orientation du corps de quelques degrés.
Sur le début de saison, on se rend compte que certains joueurs profitent de ces détails, comme Jean-Michel Mipoka qui n'a jamais été aussi adroit qu'en ce moment (même s'il n'est pas aussi étincelant qu'en pré-saison), ou Jo Gomis qui arrive à mettre en place son jeu plus facilement en dribblant moins.
Et souvent, sur les pick'n rolls en tête de zone, les intérieurs de talent sont capables de faire un jeu à deux très précis pour finir dans le cercle. Mais nous n'avons pas ces joueurs au CSP. Résultat ? Les picks ne servent quasiment qu'à démarquer nos extérieurs. S'ils mettent dedans c'est tant mieux sinon, ça donne ce que l'on voit, c'est à dire une bouillie d'attaque. Les séances d'entrainement sont longues parce que nos joueurs ont beaucoup de mal à comprendre les mouvements qu'ils doivent effectuer et surtout la précision nécessaire de ceux-ci.
A noter qu'il n'y a pas que des joueurs JFL aux postes d'intérieurs au CSP, mais passons... Plus les séances sont longues, plus la fatigue s'accumule, mais on reviendra sur ce point plus tard.

Deuxième point : la vidéo et la communication

Illustration
Les assistants sont là pour analyser les adversaires et pour renseigner le head coach sur les principales tactiques, les points forts et les points faibles des prochains adversaires. PG a deux assistants, de deux nationalités différentes. Il est important de le souligner, parce que le grec et le français, parlent tous deux aussi bien anglais que des vaches espagnoles. Donc la transmission de l'information n'est pas bonne. Dans les entrainements ce n'est pas très grave mais en match, c'est capital. Les Américains ont du mal à comprendre l'anglais approximatif, et les Français ont encore plus de mal.

On a vu aussi que le scouting des équipes n'était pas excellent. Sur le match contre Le Mans par exemple, on a pu constater que JD Jackson avait en magasin beaucoup de possibilités pour gagner le match. Si, en 1ère mi-temps, les tactiques offensives des Sarthois étaient contrées sans problème, les choses ont changé en seconde quand Le Mans a augmenté sa défense, mis le jeu à l'intérieur et surtout alimenté Batista au poste haut. Le Brésilien s'est alors régalé et personne n'a compris comment arrêter ce joueur adroit à cette position et souvent seul. Depuis le temps qu'il joue en ProA, ce poste 5 est pourtant connu de tous les passionnés de basket et PG, qui a un sens tactique ultra développé, aurait quand même pu expliquer à ses intérieurs comment gêner Batista.

Pour le dernier match, Dijon aligne un meneur de petit taille (1m77) tandis que Limoges a des meneurs de taille "normale". Et c'est Tsamis qui se colle à la tâche alors qu'il aurait pu servir sur le poste 2 histoire de mettre un ou deux tirs primés. Cela aurait permis aux intérieurs d'avoir plus de place dans la raquette et de jouer sur l'alternance. Le joueur qui utilise le plus cette tactique de la "match up" dans le championnat est Antoine Diot de Paris que nous croiserons dès la semaine prochaine et qui risque de faire transpirer Mc Alarney qui lui rend une bonne dizaine de centimètres. Il est quasiment le plus grand meneur par la taille du championnat, et il peut expérimenter cette tactique à l'entrainement contre Albicy. De son côté,Limoges ne l'utilise quasiment jamais. Il est dommage d'avoir des meneurs grands par la taille et de ne pas poster les 1 adverses !

Il faut aussi prendre en compte ce que l'on appelle "les zones de confort". Tous les joueurs ont des positions offensives où ils sont plus adroits qu'à d'autres. Prenons Raph par exemple : il aime bien le tir à zéro degré et celui à 45°, par contre il ne tente quasiment aucun tir en tête de raquette. Si le scouting est bien réalisé, tous les joueurs doivent connaitre les zones de confort de leur adversaire direct. Concernant Batista au poste haut, soit nos grands ne savaient pas, soit ils ont oublié, soit ils ne sont "pas concentrés" (pour être gentil), mais il est certain que ce point peut être amélioré. Le but d'une défense est quand même de prendre le minimum de paniers. Si on laisse les adversaires prendre les tirs sur ces zones là, leur pourcentage augmente et les défaites s'accumulent. Moralité : laisser shooter Batista ou Harris pourquoi pas ?!... mais pas dans leur jardin !

Troisième point : la gestion de l'effectif


La philosophie de PG est de pianoter sur son banc en permanence, comme s'il avait à disposition des joueurs interchangeables avec tous le même niveau. Cela lui permet aussi de gérer les temps de repos donc de faire des séances d'entrainement plus dures parce qu'aucun joueur ne passera plus de 25mn sur le parquet lors des matches. Je comprends cette méthode, mais j'ai beaucoup de mal par contre sur la façon de faire.

Pourquoi un joueur comme Boungou Colo, qui n'a pas un comportement irréprochable que ce soit en défense comme en attaque sans parler de sa propension à se mettre les arbitres à dos, est-il un des joueurs qui joue le plus ? Cela montre que le coach est conscient qu'il ne possède pas de poste 4 de qualité, puisqu'il décale Nobel sur ce poste au lieu de le faire jouer 3, son poste de prédilection.
Mais le plus étrange reste temps de jeu de KMac. Ce joueur est pourtant une arme offensive énorme à 3pts. Il a une évaluation rapportée au temps passé sur le parquet exceptionnelle mais il ne joue qu'une dizaine de minutes par match. A cause de quoi ?! On ne peut lui reprocher ni sa défense, ni son comportement. Et le plus inacceptable c'est que le lutin de Notre Dame n'a aucun système pour lui. La plupart du temps il se crée son shoot tout seul. Donnez lui les clés des shoots extérieurs et je pense que les rencontres que l'on perd aujourd'hui seront gagnées demain.
En plus, nos intérieurs auront beaucoup plus de place pour travailler dans la peinture parce que les petits d'en face ne pourront plus aider de peur de se faire crucifier à 3pts. Où est cette fameuse alternance de jeu dont j'avais parlé la saison dernière dans un article que vous pouvez relire ici ?

Si PG ne le fait pas, c'est pour une raison que personne ne comprend et, à mon avis, c'est une grave erreur. Même un non initié le ferait, ne serait-ce que pour tester si ça fonctionne ! Alors, je sais, nous les français, on n'est pas bons tactiquement, on n'est pas des coaches de haut niveau, mais je suis certain que sur ce point on a raison...

Quatrième point : les statistiques


Ah, ces fameux chiffres ! Ils parlent clairement, et Giannakis va aimer car ils sont précis.
Sur les 6 matchs du début de saison, Limoges a fait en moyenne 11 passes décisives par match pour 14 ballons perdus. Ce qui veut dire que l'on ne compense pas nos erreurs par notre passing game. Et c'est très grave, parce que toutes les équipes qui, ces dernières années, perdaient plus de ballons qu'elles ne faisaient de passes décisives ont fini... en ProB.
Le fait de produire du jeu par le passing game mène à la provocation de fautes, donc à des lancers francs. Le CSP tire 11,7 LF par match pour en marquer presque 9. Ce qui n'est pas si mal, mais 11 LF par match c'est famélique. Pourtant, le CSP possède des joueurs qui sont des percuteurs reconnus : Jo Go, Wanamaker, Mipoka, et même Raph ont les arguments nécessaires. Mais pour percuter il faut qu'ils en aient l'opportunité, et ce n'est pas en jouant arrêté que l'on peut le faire.

La philosophie du tout défensif est bonne et efficace quand on a dans son équipe un joueur capable de mettre des paniers quand il le veut. En 1993, les limougeauds défendaient comme des fous, mais sur attaque placée, ils avaient deux armes fatales, Young et Zdoc. La seule arme fiable aujourd'hui est la plupart du temps sur le banc, donc on fait tourner le ballon et on le perd même avant de shooter, ce qui implique un nombre de possessions très faible par rapport à la concurrence.
Prenons Roanne, équipe dernière du classement (1 victoire sur 5) et qui a aussi un coach étranger. Ils tirent 79 fois par match alors que Limoges prend péniblement 60 tirs. 19 possessions de moins par rencontre c'est énorme ! Si notre pourcentage est acceptable, ça peut passer, mais quand la défense d'en face est dure et compacte... ça casse, comme contre Le Mans.

Petite note tactique


Dernier exemple tiré d'une situation de jeu réelle, Beaublanc.com n'a pas pour habitude de lister les problèmes et de se morfondre mais plutôt d'essayer de comprendre voire de proposer des solution et d'ouvrir le dialogue technique histoire de nous éloigner des analyses café du commerce. Exemple concret :

Illustration

Cette photo prise sur une remise en jeu montre la confiance que le coach a envers ses intérieurs.
Tout d'abord on peut voir Nobel qui est en poste 4, déjà cela en dit long sur la crédibilité de nos vrais postes 4. Après, on peut voir que tout est fait pour que Jo Go ait le ballon et pas un autre. Et enfin, les 2 intérieurs adverses sont dans la raquette parce qu'ils n'ont pas du tout besoin de sortir à 3pts sur notre poste 4.

Pour finir, imaginez que Nobel coupe au ballon en venant au poste bas. Il aurait certainement le ballon. Le meneur sort à 3pts à 0 degrés. Nobel pourrait le lui donner. Comme Jo Go a pris l'écran de Zerbo, Wanamaker peut donner le ballon a Jo Go démarqué. Si Jo peut shooter, il peut aussi donner le ballon à Zerbo qui fait monter les intérieurs adverses (s'il était crédible au poste haut). Tsamis est sur l'autre 0 degrés. On se retrouve avec déjà 2 voire 3 positions de shoot dont une à 4 mètres.
Si Nobel n'a pas eu le ballon et qu'il est dans les mains de Fréjus Zerbo, Nobel fait un écran à Wanamaker pour que celui-ci passe son adversaire et demande le ballon à Zerbo. Fréjus lui donne le ballon en mouvement, il va au panier, avec certainement une faute provoquée parce qu'il est plus mobile que Prénom par exemple.

Mais pour réaliser ce système il faut avoir un minimum de confiance en ses intérieurs.
Et comme ce n'est pas le cas, on fait tout pour sortir le ballon sur Jo Go, et après c'est "démerde toi" !
Dommage que PG ne responsabilise pas ses intérieurs et qu'il n'ait pas de système sur remise en jeu pour eux.

En conclusion, s'il vous plait Monsieur Giannakis, regardez bien dans votre effectif : vous avez des solutions fiables, investies, et je pense très motivées. Créez un système pour Kmac, dites à vos hommes de faire vivre ce ballon. Votre défense est bonne mais pas constante (ça viendra avec le temps). Jouez le jeu en transition avec des mobylettes comme Jo Go ou Wanamaker, car vous avez de quoi relancer le jeu. Il manque aussi de l'alternance dans le jeu offensif. Je sais que ce n'est pas simple avec un poste 4 titulaire qui est complètement à côté de la plaque et avec un poste 5 jeune et fébrile, mais le travail paye. Il faut aussi adapter votre discours à votre équipe parce que changer la mentalité des joueurs c'est long, et à Limoges... on est tous des "coaches impatients" !

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

22 commentaires

avatar

# 22 - zoup17

11/11 - 21h07

ah tu connais ma vie ? t'es marrant toi...ton analyse peut se lire et comprendre sans aucun souci, mais comme je l'ai déjà dit, ton dernier paragraphe est étonnant...encore une fois tu te prends pour qui ? tu as transmis ton analyse aux personnes concernées ? ah non, assis devant ton écran d'ordi ça te suffit...
tu veux dire quoi par "bonne fin de vie..." ? ça va dans ta tête ? tu parles de quoi là ? c'est drôle que les modérateurs laissent passer des choses comme ça...
enfin une dernière chose, quand tu écris ça :
"s'il vous plait Monsieur Giannakis..." tu crois sérieusement qu'il te lit ?...
et j'adore quand tu commences par "je ne réponds pas..." apparemment toi aussi tu es un peu optu et borné non ?
enfin comme j'ai une éducation je ne te dis pas "bonne fin de vie..." (merci aux modérateurs de m'expliquer comment un type peut dire ça ...? même un immense coach comme miel19 le mytho...) allez, bonne soirée messieurs.

avatar

# 21 - miel19

11/11 - 19h32

Je laisse tombe, je ne réponds pas aux personnes qui n'ont jamais mis les pieds sur un terrain de basket et qui sont des champions du monde du sport sur leur canapé. Donc je termine la dessus pour ne pas envenimer une situation qui ne le mérite pas. Tu es incapable de comprendre que mon article était écrit pour ouvrir le débat avec des gens qui ont une vision du basket autre que celle du supporter devant sa télévision ou le cul sur une chaise. Donc bonne fin de vie à toi, continu à être optu et surtout ne changé rien.

avatar

# 20 - zoup17

10/11 - 13h58

promesse non tenue...
mais "miel19" tu te prends pour qui quand dans ton dernier paragraphe tu t'adresses à Giannakis ? c'est pas une attitude de donneur de leçon ça ? mais t'as fait quoi dans ta vie d'entraineur ? apparemment t'es une pointure, te cache pas derrière un pseudo...
je n'ai pas compris, mais tu m'as indiqué les points positifs dans le jeu de csp ? avec tes 50 ans d'ans d'expérience je trouve étonnant que tu n'ais pas répondu...enfin, quand on a une analyse de ta qualité je suis vraiment surpris que tu ne coaches pas une équipe de proA (comme rouanne^^), au minimum)...
j'adore les mecs comme toi qui "accepte la critique..." trop drôle, encore une fois l'analyse et sympa mais franchement, ton dernier paragraphe...ouais "pédant"...la façon dont tu fais la leçon à PG...le prochain coach c'est toi non ?
quand à Myrtille : tu connais Obradovic...? le coach avec une équipe, c'est une histoire de rencontre...après, je ne vois pas comment on peut juger son comportement avec l'équipe avec nos yeux extérieurs...

bref, vous, vous jugez le comportement de l'équipe "à chaud" moi c'est vos commentaires de méga pro que je juge "à chaud"....^^

avatar

# 19 - Myrtille

08/11 - 20h35

Parfaitement OK avec @smithers, il est très agréable d'avoir qqs précisions techniques même si en tant que joueuse, pendant 15 ans à un niveau respectable, ma modeste expertise me permet d'avoir une appréciation relativement objective du jeu et de la dynamique de l'équipe.
Je persiste à penser, pour l'avoir vécu de l'intérieur, qu'un coach, même brillant, ne se valorise pas en hurlant sur les joueurs... Je dirai même que c'est une magnifique preuve de faiblesse. Un regard, un évitement est plus pédagogique... Seul Luka Pavicevic semble plus grave dans son comportement...... Je préfère les révoltes de Sylvain Lautié et la façon dont il valorise son équipe.

avatar

# 18 - miel19

08/11 - 18h31

Merci Smithers pour ce com. Voilà au moins une personne qui ouvre une discussion constructive.
Alors sur les écrans, moi j'irais plus loin. Ils ne sont pas sifflé de la même manière déjà en euroleague qu'en PROA. Si tu regarde les Pick des postes 4 ou 5 en tête de raquette pour libérer le meneur, en Euroleague, souvent les officiels les laisse largement mobile alors qu'en PRO A il ne faut pas bouger une oreille.
Donc il faut aussi que les joueurs de Chalon s'adaptent.
Pour en revenir à Limoges, le Pick est souvent correct, mais le Roll est souvent inexistant et c'est là que le problème est. Un poste 5 de grande taille style Walker peut offrir sur un Pick an roll une réelle solution offensive mais lui il préfère souvent faire un Pick and Pop, c'est à dire écran et s'écarter à 3pts.
Pour la course, c'est ce que je souligne sur mon article, le jeu en transition est complètement abandonné alors que la saison dernière c'était une de nos forces.
Merci donc pour ce com, et si tu as d'autres observations, n'hésite pas à faire de nouveaux com. Bonne soirée.

avatar

# 17 - smithers

08/11 - 18h16

Merci beaucoup pour ce vrai article de basket ! On peut ne pas être d'accord sur tout, le trouver trop court car les points positifs ne sont pas assez illustrés, mais quand on s'intéresse au basket où peut-on lire ce genre d'analyses ? Sur les sites de supporters de quels autres clubs ? merci BB.com !
Ca doit ouvrir le débat, non pas sur vous êtes trop gentils ou trop méchant, mais sur quel est la situation, que peut-on faire de mieux ?
Je pense comme Miel19 que les écrans sont un point important. Sans bons écrans, jouer au basket c'est impossible ! Globalement, depuis au moins 30 ans, en France on ne sait pas faire des écrans (cf. dernièrement le match de Chalon en Euroleague pour la comparaison). résultat, ils ne servent à rien, on reste statique, on ne peut pas faire de catch and shoot en sortie, pas de pickn'roll... Et donc les qualités de KMac ne sont pas utilisées comme il faudrait. Ensuite, au basket, il faut courir. De manière générale, en France, on ne court pas beaucoup, ce qui est assez paradoxal quand on dit que le basket français est très athlétique. Il manque aussi la relation interieur-exterieur. Le match contre Chalon à Paris avait sur tous ces points été rassurant. Donc, on sait faire. Il faut juste travailler, rester concentrés, et ça va venir. Allez limoges

avatar

# 16 - miel19

08/11 - 18h16

à jamais...
La meilleur chose que vous avez dites dans votre com.
Encore un qui est un supporter qui n'y connait strictement rien au basket et encore moins à la vie d'un club.
Pour connaître pas mal de personnes dans le basket Pro, j'en ai vu des pseudo supporters mais des comme vous, qui n'ont rien à dire à part critiquer et ne pas répondre aux questions qu'on leur pose.
Si vous étiez juste un peu interessé dans la partie technique du basket, vous auriez vu que dans mes analyses, il y a tout ce que vous cherchez.
Il faut aussi comprendre que lors de nos analyses, on le fait souvent à chaud et nous aussi on est déçu quand notre équipe perd.
Et pour finir, vous rechercherez la définition de "pédant" dans le dictionnaire et vous verrez que que les articles ne sont pas là pour donner des leçons mais pour ouvrir le débat.
J'accepte volontier la critique quand elle est constructive, la votre est plate, et sans aucune réponses ou solution.
Donc à jamais...

avatar

# 15 - Godzip

08/11 - 17h56

...

avatar

# 14 - zoup17

08/11 - 17h40

pour en finir meil19, oui clairement je vous trouve très "pedant" et condescendant" .
si vous êtes coach vous devez savoir qu'il faut aussi apporter un peu de positif dans une critique, désolé je n'ai pas vu le point positf dans votre analyse (1er mi temps contre le mans ?)
sincérement faites profiter PG de votre analyse, ne vous embêtez plus à mettre ça sur BB où il n'y a que des ignares comme moi qui n'ont pas 25 ans de coaching derrière eux...
"complétement à charge" ça veut dire qu'il n'y a des choses négatives...vous êtes dans le club ? comment savez vous que la transmission d'information n'est pas bonne ? coach et devin peut être ?
si la moindre cirtique de vos fabuleux écrits vous mets dans un état pareil....ouh la la...
bref, ne vous embêtez pas pour moi je suis trop bête pour comprendre...
mais je n'avais pas compris que BB était devenu détenteur de la Vérité...
à jamais ?

avatar

# 13 - miel19

08/11 - 16h14

Je me permet de répondre à Monsieur Zoup17.
Tout d'abord, ou est ce qu'il est marqué dans l'article qu'il n'y a rien de bon dans le jeu du CSP?
Ou est ce qu'il est marqué dans l'article que je demande la démission du coach?
Je ne comprends pas non plus la réflexion sur "l'article est complètement à charge". Désolé de vous avoir choqué, mais l'article se veut une analyse tactique et technique du jeu du CSP avec quelques exemples.

Pour votre gouverne comme le souligne Godzip, oui je suis coach et moi pas dans les tribunes de Beaublanc mais sur le terrain tous les week-end, et depuis 25ans.

Alors oui, il y a des points tactiques que l'on peut discuter, j'en serais le premier ravi, mais non je ne tir sur personne. Je dis juste que le CSP ne joue pas super bien, que PG a des solutions et que pour moi et beaucoup d'autres sont du même avis, il devrait faire quelques changements tactiques. J'ai même souligné dans l'article de tester ses changements juste pour voir si ça fonctionne. C'est aussi çà le travail de coach.

Le but du cahier technique n'est pas de donner des leçons, c'est d'essayer de faire comprendre un peu mieux le basket aux supporters du CSP. Je ne dit pas qu'ils sont ignares, mais certains ont un vécu basket plus de supporters que de technicien. Si je peux apporter un peu d'éclaircissement, c'est toujours un plus.

Maintenant au vu du nombre de réactions et surtout la natures de celles-ci, je ne sais pas si BB.com doit continuer dans cette voie car ça n'a pas l'air d'intéresser beaucoup de monde.

J'ai prévu de faire des analyses vidéos sur les prochains cahiers techniques d'actions positives et négatives.

Est ce que vous seriez interessé par ce genre d'article ou vous trouvez cela aussi "pedant" ?

J'aimerais bien avoir votre avis sur ce sujet.

Sportivement. Miel19.

avatar

# 12 - Godzip

08/11 - 16h11

C'est ta propre interprétation des choses. Il n'est écrit nulle part que l'on réclame la tête du coach.

Comment aurais-tu réagi pendant les périodes Forte coach et fin de l'ère Cousin ? nous étions bien plus "offensifs" et nous sommes bien calmés depuis.

Bref, libre à toi de faire comme tu le sens. Tu lis, tu ne lis pas, tu commentes, tu ne commentes pas. Tout ceci n'est pas très grave.

Quant à ta phrase sur la Pro B... un commentaire est-il vraiment nécessaire ?

avatar

# 11 - zoup17

08/11 - 15h45

ouh la ! pas de soucis godzip, je ne ressortirai plus jamais de la ligne éditoriale ne t'en fais pas.

pour Miel je n'ai aucun doute sur ses qualités, effectivment l'analyse est plutôt bonne, c'ets vrai.
Par contre, elle est complétement à charge, je pense que c'est vrai également. N'avoir vu aucun point positif depuis le début de la saison c'est pour le moins étonnant.
Il n'y a aucun doute sur ses compétences (à miel19) peut être cherche t-il même à les "offrir" ? maisvoir cette façon condescendante qu'il a de donner des conseils à PG...c'est limite limite non ? enfin je m'excuse d'avoir osé dire qu'après 3 matchs perdus c'était peut être un peu tôt pour demander la tête du coach...mais bon, je sais que je ne suis ni coach, ni dirigeant et que je ne prêtant pas connaître le fonctionnement du club
je suis le supporter de base, c'est tout...comme tout le monde ici non ?
je continuerai à lire certains articles en prenant garde de ne plus rien écrire !
rendez vous en proB !! (j'ai bon là ?)

avatar

# 10 - Godzip

08/11 - 15h04

zoup17, on dirait que tu as décidé de ne pas cracher sur le CSP (comme tu prétends qu'on le fait de manière régulière...) mais sur Beaublanc.com

C'est qd même drôle !

Ok, Pointguard a merdé ce week end, on le reconnait tous et lui aussi. Tu lui as adressé un message sur la news précédente, il l'a lu, sois en certain.

Maintenant, ne confonds pas commentaires réclamant la démission du coach et les articles publiés. Il s'agit e deux choses différentes.

Ensuite, je suis desolé de t'annoncer que tu n'as rien compris à l'article de Miel19 qui est un fin technicien dont tu ignores l'identité...

Le CSP ne va pas bien ces temps-ci, c'est un fait (on ne terrasse pas tous nos adversaires à ce que je sache) et, par sa fine analyse technique, Miel tente de nous expliquer pourquoi, apporte ses réelles connaissances techniques et élève sérieusement le débat. Contrairement à beaucoup de critiqueurs ça et là, il propose des choses.

Attention à ne pas nous reprocher ce que tu fais toi même: à savoir, avoir la critique facile.

L'article de Miel est de grande qualité, il ne bave pas sur le CSP et apporte le regard d'un coach ( car oui, Miel est un vrai coach et également ancien assistant d'un autre grand coach) sur les soucis du CSP.

Ce qui est énorme, c'est que tu te trompes de cible. Remettre en cause notre passion pour le CSP est risible.

Nous ne ferions jamais tout cela sans être passionné. Mais, il y a une grosse marge entre être un frondeur anti-csp et un béni oui-oui. Quand le CSP va bien, on le dit et l'encourageons. Quant il va mal, on le dit aussi, en espérant que ça aille mieux par la suite.

Depuis sa création, beaublanc.com suit cette ligne dans les bons comme dans les plus mauvais moments, nous avons toujours couvert l'actu du CSP et crois-moi, il faut être passionné pour analyser un match de NM1 contre Denek basket Urcuit ou autre Liévin.

La saison dernière, le CSP tournait fort bien et nous étions les premiers à nous en réjouir. Ce début de saison nus interpelle, comme beaucoup d'autres qui le disent simplement moins ouvertement. Évoquer des doutes sur le fonctionnement actuel du club n'est pas baver dessus, c'est simplement partager nos impressions, ce pourquoi les lecteurs viennent quotidiennement.

Bref, je te remercierai d'être moins frondeur à notre égard à l'avenir, nous avons le droit à l'erreur car personne n'est parfait... et toi non plus d'ailleurs.

avatar

# 9 - zoup17

08/11 - 13h52

effectivement un article plutôt bien fait, beaucoup de recherche, transmis j'imagine à PG et à Forté qui attendent l'exepertise de BB tous les week-ends...
il faut faire coach de haut niveau quand on se permet de donner de telles leçons, pas rester sur BB. J'adore vraiment l'analyse après match, "il suffisait que..." et autres "y'a qu'à... et i faut kon..."
j'aurais aimé avoir la même analyse lors de la victoire contre gravelines....hélas parler des victoires c'est pas drôle...
c'est dommage j'aimais bien BB mais franchement entre "pointguard" qui crache sur certains joueurs et la leçon, de coaching (au fait est ce qu'il y a eu des choses de bien depuis le début de saison ? apparemment non)...BB ça devient un peu "je bave sur le csp en demandant la démission du coach après 3 défaites..." c'est un peu dommage...
j'imagine un peu ce qui va se dire vendredi soir... (encore une fois si vous désirez vendre votre abonnement je suis preneur, à moindre prix parce que c'est de la NM1 que l'on voit non ? ^^)

avatar

# 8 - expertballistique

08/11 - 12h42

super article!d accord sur pratiquement tous les points évoqués.

avatar

# 7 - O7

07/11 - 21h56

Suite logique du sondage de BasketNews, "Quel est votre club de ProB préféré ?". Comme je ne pouvais heureusement plus mettre CSP (large vainqueur de celui de ProA avec + de 1000 votes, soit 24% des sondés) et que mes gènes m'interdisent de voter Pau, j'ai mis Saint Quentin. Là-bas ils possèdent la ferveur qui donne une âme à un club. N'est-il pas ?

avatar

# 6 - fred7860

07/11 - 20h59

pg a peut etre pas choisit tous les joueurs ok!!
mais cest lui qui a pas voulu de massie oui encore lui!!!
mais au lui au moins il passait des caviars il faisait de sbloques a kmac et il etait ds la raquette et il savait y faire!!

avatar

# 5 - noirdesir

07/11 - 16h29

l'analyse de bonato_2000 est tout à fait juste ...

avatar

# 4 - tomtommy

07/11 - 15h29

Excellente analyse, statistique et baskettique. bravo et intéressant.
Mais (évidemment mais ;) ) je crois aussi que le style de jeu de PG est très exigeant à la fois physiquement, collectivement et sur le pur point de vue du jeu. Les joueurs n'ont pas tous encaissé les efforts physiques de la pré-saison, le collectif n'a pas encore pris. Et mis à part le match cata de Dijon, on a vu sur toutes les autres rencontres, y compris les défaites, d'excellents passages.
Beaucoup de monde prédisait que le CSP ne serait pas prêt tout de suite et qu'on ne verrait leur jeu se mettre en place que plus tard. Soyons patients. PG n'a en plus pas choisi toutes les pièces de son puzzle et il doit lui aussi en effet découvrir un nouveau championnat.
Quant à l'option KMac, oui pourquoi pas, même s'il ne jouait pas beaucoup plus l'an dernier en Pro B avec Sarre.

En fait, je crois surtout que la faute revient aux intendants de Beaublanc qui ont mis deux plombes à changer les filets... Je plaisante bien sûr...

avatar

# 3 - bonato_2000

07/11 - 11h33

On dit que la défense est bonne.
Moi je m'interroge. Est-ce la défense qui est bonne ou notre attaque qui est lente ?
En effet, notre attaque va souvent loin au niveau des 24s. Donc si on garde plus la balle, l'adversaire l'a moins et tente donc moins.

Si on prend le nombre de tirs tentés par nos adversaires lors des premiers matchs on est à 52.5 de moyenne. 63,5 l'an dernier en pro B. Soit 11 de plus !
Donc forcément avec 11 tirs de moins on peut encaisser 10 points de moins.

Et c'est pas une qualité défensive car nos adversaires perdent autant la balle que ceux de l'an dernier. C'est un choix d'attaquer lentement mais aussi un problème car nos pertes de balles sont plus élevées.

Donc pour moi, la défense est correcte sans plus. On encaisse moins car l'adversaire a moins la balle. Mais c'est une obligation car on est incapable de marquer 80 points donc faut bien aller doucement ...

avatar

# 2 - camaron

07/11 - 11h13

i have a dream !!!

avatar

# 1 - yans87

07/11 - 11h02

La clés est le secteur intérieur ... Les stats ok on s'en fou koike lol mais un minimum de prise de position pour fixer la défense est obligatoire et même ça ils savent pas faire alors du jeu dos au panier on en parle même pas.
Walker semble avoir une bonne vision du jeu et Ben faut lui filer la bas post haut et le faire distribuer... Mince.
Et bloquer leurs joueurs au rebond est un minimum aussi.
En Grèce la force des équipes étaient leurs intérieurs solides rugueux talentueux... On a rien de cela!!! Va falloir changer de philosophie mais pas facile, je p le comprendre!