Il faut les SHARKuter !

Antibes le dernier non relégable de la Jeep Elite se dresse devant un CSP qui a terrassé Villeurbanne. Normalement il ne devrait pas y avoir photo, mais... le CSP devra faire d'une pierre deux coups : valider son billet pour les playoffs ET briser la malédiction qui plane à l'extérieur depuis décembre 2017. La recette est simple : jouer libéré comme à domicile. Antibes ayant d'ores et déjà acquis son maintien et ne pouvant atteindre les PO, l'équation est simple : mettre une jolie fessée à Fréjus Zerbo et ses coéquipiers... mais pour Fréjus on passe notre tour ! Présentation;

L'effectif :

Vous pouvez retrouver les infos du match aller ici et l'analyse

Beaucoup de changement dans les troupes azuréennes dû en grande partie à beaucoup de blessures.
Notre Frejus Zerbo est arrivé en Janvier en relais d'Ali Traoré (parti à Monaco) pour combler les manques dans la raquette. Il joue peu (11min) mais il a doublé ses stats aux points par rapport à Limoges. Il reste un joueur de rotation et fait toujours autant de fautes. Pas d'évolution au niveau jeu mais ça pourrait jouer du muscle face à Samardo.

Viktor Gaddefors est arrivé en mars pour palier la blessure de Rigot. Ce suédois de 2m01 est un shooteur en premier lieu. Poste 3, il participe au rebond offensif mais surtout défensif. Bon défenseur, il possède un physique qui lui permet d'arrêter des joueurs même plus lourds que lui. Il vaut 8pts et 4rbds par match.

Steven Smith est aussi arrivé en mars, mais il s'est blessé presque aussitôt.

Les trio a surveiller est Mouphtaou YAROU le pivot très puissant et avec un jeu dos au panier de toute beauté. Le meneur Jerel BLASSINGAME qui est très rapide balle en main et qui aime se frotter pour marquer de près. Il peut aussi dans les bons soirs être adroit de loin mais il est assez irrégulier dans ce domaine (C'est lui qui maintient Antibes sur un buzzer-beater contre Bourg). Vincent SANFORD est le shooteur fiable de l'équipe. Ce poste 2 est puissant, habile avec le ballon et surtout un excellent utilisateur des écrans pour shooter en confort.

Notons aussi dans les changements, le départ de Frédéric JOUVE, instigateur du concept SHARKS (en lieu et place d'OAJLP...) un président dynamique et novateur de moins dans un contexte où on voit des gros tocards comme Bellon serrer des louches au siège de l'EuroLeague... déprimant !

Le duel :

Blassingame vs Joyce devrait valoir son pesant de cacahuètes. Mais il y aura aussi Samuels vs Yarou, les deux gros babar devraient s'en donner à coeur joie.

L'analyse :

On ne va pas tourner autour du pot, si Limoges défend comme contre Villeurbanne, il n'y aura pas de match. Le CSP mettra une volée à Antibes et les playoffs seront assurés.
Par contre si les Limougeauds nous font un match à la "je ne suis pas à Beaublanc, je fais ce que je veux" et bien là on en prendra 20 et on n'aura que nos yeux pour pleurer.

A bon entendeur....

  • Autour du match
  • Commentaires (8)