Présaison CSP 2018/19

Il faudra stopper l'élan

Illustration

Est-ce que Malaga sera le match déclic pour qu'enfin cette équipe de Limoges comprenne qu'elle est capable de remporter des matches de très haut niveau ? Comprendre qu'à Limoges on est tous prêts à supporters une équipe qui perd mais pas des joueurs qui ne se battent pas ? Nouvelle illustration ce mardi avec la venue de Chalon s/Saône drivé par JD Choulet. Si Limoges prend de haut cet adversaire il y aura danger, si le CSP travaille avec application il y aura raclée... Saurons-nous remettre Maître Choulet dans son arbre perché ? Présentation.

Revue d'effectif :

Illustration

Les meneurs :


Anthony Ireland (annoncé forfait pour ce soir) débarque de NCAA, sans réelle expérience à ce niveau. Mais depuis qu'il est arrivé, il ne se débrouille pas si mal. Son jeu est complet, bon shooteur de loin, il est aussi rapide balle en main et pas manchot sur les pénétrations. Son point faible est peut-être sur sa défense, il aime trop jouer les interceptions.

David Michineau a pris la place de Steed et avec sa fougue et sa jeunesse, il est plein de culot et en plus il a gagné la confiance de Coach Choulet ce qui n'est pas rien. Pas encore très fiable sur le shoot longue distance, il l'est plus sur le jeu de fixation passe et surtout sur la relance et les contre-attaques.

Les extérieurs :


Jason Rich est LE shooteur de l'équipe. Il découvre la Pro A cette saison après une grosse carrière en Europe. Il est très complet, il peut marquer de loin, pénétrer avec beaucoup de fiabilité, et il peut aussi être un excellent passeur. Il sait aussi défendre et avec une grande ferveur.

William Gradit a galéré la saison dernière avec Roanne. il est venu à Chalon pour se relancer mais on sent qu'il est en fin de carrière. Ses stats sont encore pire que l'année dernière et son adresse de loin est en berne. Il reste quand même que défensivement il est toujours aussi dure sur l'homme.

Scott Suggs est un pure attaquant, il n'a connu que la D-League et tout le monde sait que ce championnat est fait pour les joueurs qui aiment le panier. Il est fiable de loin, aime le jeu en 1 contre 1, voire un peu trop parfois. Il y a aussi un point ou il est vraiment faible c'est sur le dribble. Il a du mal avec le maniement du ballon et donc s'il n'a pas de vitesse il est incapable de se trouver un shoot.

Axel Bouteille est jeune, il fait 2m et il est le futur de l'équipe de France. Il en est le leader dans sa catégorie d'âge ce qui lui permet de ne pas avoir froid aux yeux. Il a la confiance de son coach et donc son temps de jeu augmente de match en match. Il reste quand même une rotation pour le moment.

Les intérieurs :

Ilian Evtimov joue blessé depuis quelques semaines. Ses stats sont en chute libre, mais il reste quand même une gâchette fiable sur les tirs longues distances. Par contre son handicap ne lui permet pas de défendre sans faire de faute et Adrien devra en profiter au maximum.

Mathias Lessort est la rotation officielle d'Evtimov, mais sa jeunesse ne lui permet pas encore de gagner plus de 5min par match mais s'il progresse, il devrait augmenter son temps de jeu. En plus coach Choulet est quasiment obligé de faire jouer ses 3 jeunes pour faire souffler les cadres.

Marcus Dove est le poste 5 de l'équipe. Planté dans la raquette en permanence, il ne cherche que la position préférentielle pour marquer facilement. Ses 2m06 et surtout sa détente lui permettent d'être performant dans la peinture et de prendre des rebonds offensifs. Son tir longue distance n'est pas son fort, il préfère provoquer son adversaire poste bas. Pour 28min de jeu en moyenne, il est à 16 d'évaluation ce qui prouve qu'il est un joueur sobre et efficace. Il ne force rien. Trop mobile pour Zerbo, trop bas pour Batista... il faudra donc un bon Plaisted ou un Camara décalé pour le contenir.

C.J. Wallace a un CV long comme le bras. Il a joué pour les plus grands clubs : Benetton Trévise (Italie) - 2010-11 : Gran Canaria (Espagne) - 2011-13 : FC Barcelone (Espagne) - 2013-14 : Olimpia Milano (Italie) il est aussi champion d'Espagne et d'Italie. Sans oublier qu'il sort de la fac très réputée de Princetone. Il a toujours été un joueur de devoir, pas un leader offensif. C'est le type de joueur qui va poser des bons écrans, jouer sur le pick and roll les yeux fermés. Il sera toujours là pour une aide défensive, une faute à faire, un rebond à prendre. Il aime le combat, la victoire et l'esprit d'équipe. Un peu vieillissant mais toujours vaillant.

L'analyse :

Depuis le début de saison, le CSP arrive toujours ou presque (Le Havre) à enchainer entre l'Euroleague et la Pro A. Chalon sera le prochain adversaire de limoges. Un match tout particulier pour Steed qui va retrouver un club qui ne pouvait plus l'encadrer. Est ce qu'il va sortir un match de folie ou bien se faire tout petit ? On connait les effectifs conduits par JD Choulet : les clés du camion confiées aveuglément à des américains triés sur le volet. En fonction des moyens ils sont soit de jeunes pépites dénichées dans des camps aux USA après être passées sous les radars de la NBA, soit des cadres vieillissants mais qui ont fait leurs preuves. dans tous les cas, les JFL sont généralement jeunes et inexpérimentés. La longueur de banc limougeaude devrait être primordiale dans cette configuration où il faudra user les cadres et bouffer les jeunes.
Autre paramètre : les limougeauds auront-ils récupéré des efforts consentis jeudi soir ? Mais surtout est-ce que Chalon va entendre gronder les supporters de Beaublanc comme jeudi soir en première mi-temps ? Le coach, c'est une certitude après ses tweets puants... mais il faudra aussi mettre la pression sur l'équipe de Chalon car JDC est aussi capable d'avoir fait ça pour détourner la fougue du public limougeaud qu'il a les épaules pour endosser !

Que de questions sans réponse pour le moment, il faut juste que les joueurs comprennent que leur combativité est étudiée à la loupe par les supporters et qu'ils ne laisseront rien passer.

  • Autour du match
  • Commentaires (8)