I Havre a dream

Illustration

Je vous le dis aujourd'hui, mes amis, bien que nous ayons à faire face aux difficultés d'aujourd'hui et de demain, je fais pourtant un rêve. C'est un rêve profondément ancré dans le rêve limougeaud. Et pour commencer, ce rêve, c'est une victoire au Havre pour continuer d'espérer un maintien qui pourrait vite devenir utopique si les choses n'évoluent pas... Edit : John COX, toujours blessé au dos, sera absent. En revanche Ronnie TAYLOR pour le CSP tiendra sa place.

L'adversaire

Le Havre est aujourd'hui à une place à laquelle le CSP pourrait légitimement prétendre, pour peu que quelques désillusions ne se soient pas invitées à la fête (je fais là référence à des matchs comme Vichy 1, Vichy 2, mais aussi Strasbourg, Poitiers ou encore Toulon).
Jean-Manuel SOUSA et ses joueurs sont donc pour l'instant dans les clous, avec une 11ème place synonyme de maintien confortable.

Illustration


Yohann SANGARE sera à la mène. L'ancien Villeurbannais commence à trouver ses marques depuis 4 matchs. Sur la saison il est à 8 d'évaluation (8.2 points et 3.6 passes décisives).

John COX a manqué le dernier match en raison d'une blessure au dos mais devrait être de retour pour la réception de Limoges (edit : en fait, il est toujours blessé et sera absent). S'il était passé au travers au match aller, il tourne en moyenne au-delà de 12 points en 34 minutes. Il est désormais en concurrence avec Michael KING qui a signé pour la fin de saison.
Nicholas POPE apporte 9.4 points à 30% de loin, 3.7 rebonds et une éval de 7.9.

Wes WILKINSON, avec son profil à la RT Guinn, se taille généralement une belle part du gâteau avec 14.4 d'éval, 11.9 points (32% à 3 points) et 6.6 rebonds.
Enfin, la pierre angulaire de l'équipe normande est Joseph JONES qui culmine 13.2 points et 8.7 rebonds pour 17.7 d'évaluation moyenne.

La forme des équipes

Le Havre DDDVD
Outre un succès lors de la réception de Paris, les Havrais ont connu une véritable descente aux enfers puisque cette victoire est tombée au milieu d'une série de 7 revers. Il ne s'agit donc pas d'une équipe en forme, mais d'une équipe sur la mauvaise pente qui espère pour l'instant son maintien grâce à un très bon début de saison.

Limoges VDDDD
Pour Limoges, les dernières semaines ne sont pas plus glorieuses et les changements dans l'effectif et sur le banc n'ont pas amélioré les choses en situation de match. Loin de la pression de Beaublanc, les cerclistes sauront-ils jouer un peu plus libérés ?

Les dernières confrontations

Limoges 82-78 Le Havre (2010, Beaublanc, ProA)
Le Havre 90-84 Limoges (2004, Le Havre, ¼ de finale de Coupe de France)
Limoges 77-80 Le Havre (2004, Beaublanc, ProA)
Le Havre 77-66 Limoges (2003, Le Havre, ProA)
Le Havre 57-58 Limoges (2003, Le Havre, ProA)
Limoges 70-77 Le Havre (2002, Le Beaublanc, ProA)

Si si, on a déjà du mal à s'en souvenir (et pourtant les victoires se comptent encore sur les doigts d'une main), mais à l'aller les Havrais s'étaient pris les pieds dans le tapis de Beaublanc...

L'analyse

L'opération commando pour le maintien est désormais bien entamée. On disait il y a un mois qu'il faudrait compter sur février pour se sauver, et autant dire qu'on est le 25, et... le bilan est on ne peut plus négatif. Plus le temps passe et plus les choses se compliquent pour un CSP qui ne déçoit même presque pas tant les défaites deviennent prévisibles...

Ce qu'on attend, c'est avant tout un sursaut d'orgueil des mercenaires - euh pardon, des joueurs - qui portent ce maillot. Pour éviter toute incompréhension je ne parle là que d'une partie de l'effectif limougeaud, et l'honneur de certains est sauf (heureusement !) : merci notamment à Raphaël DESROSES de nous montrer qu'il est encore possible de mouiller le maillot ! Mais quitte à se répéter, qui vient sur le parquet tous les samedi soirs avec le cœur qui bat pour Limoges ? Je doute que ce soit le cas de Ronnie Taylor (certes absent, voir plus bas) et Robert Hite qui viennent d'arriver, de Cedrick Banks qui n'est toujours pas acclimaté, ou encore de Chris Massie qui, malgré ses stats, n'a pas l'aura d'un Zack Wright ou d'un Alhaji Mohammed. Alors messieurs, sortez vous les doigts et défoncez-vous !

Côté infirmerie, Aurélien SALMON passera là son dernier match éloigné du parquet, il devrait donc faire son retour à domicile contre Roanne. La participation de Zack WRIGHT est également compromise. Enfin, comme on vous l'annonçait cette semaine, Ronnie TAYLOR s'est donné une luxation de l'index gauche et pourrait manquer les 3 prochains matchs du CSP.

Illustration

Le meneur américain laissera vraisemblablement sa place à Xane D'ALMEIDA, qui espérons-le, profitera de ce temps de jeu pour montrer ses qualités - et il en a. Son cas pourrait d'ailleurs faire penser à celui de Karim SOUCHU en début de saison, perdu sur le terrain avant de retrouver ses sensations à force de travail.

Le prono

Je préfère miser sur une large victoire du Havre. Sans vraiment y réfléchir, mais au moins, je sais que je ne serai pas déçu. Pourtant force est de voir que l'effectif du CSP compte des éléments de grande qualité, mais si Z.Markovski fait jouer ses joueurs comme il l'a fait 8 jours plus tôt, les chances de victoires sont faiblardes. En d'autres termes, il faudra proposer autre chose pour se maintenir !

Vous pouvez jouer en ligne et miser sur le CSP (cote 3.10 contre 1.25 pour Le Havre, soit 31€ de gains pour 10€ pariés) et sur tous les matchs de ProA. Il suffit pour cela de vous inscrire sur Bwin en cliquant ici. Bwin double votre mise jusqu'à 50€ : pour 10€ déposés, vous disposerez donc de 20€ pariables !

Illustration


Les côtes sont susceptibles d'évoluer d'ici au début du match.

  • Autour du match
  • Commentaires (17)