Grosse pression à 24h du Mans

Illustration

Cette semaine, on a décidé d'inviter dans cet avant-match celle qui manque à cette équipe depuis des mois : la cohésion ! Il manque à cette équipe un véritable esprit collectif, espérons qu'elle finisse par le trouver. L'arrivée d'Ebi dans le circuit peut-elle aller en ce sens ? Réponse dans 24h au Mans... Edit important : le match n'aura pas lieu le 12 février mais le 12 mars ^^

L'adversaire

Candidat légitime au haut de tableau, Le Mans se retrouve pour le moment en bout de queue pour l'accession aux play-offs, la faute notamment à une série de 5 défaites entre la 4e et la 8e journée. C'est pendant cette période qu'Antoine Diot et les siens étaient venus perdre au buzzer de Beaublanc.

Illustration


Antoine DIOT (9.2 points, 3.5 passes pour 11.7 d'éval) mènera le jeu. En deçà de son niveau lors de la défaite à Cholet, il a passé 16 points et donné 8 passes décisives contre Paris il y a deux semaines : sa plus grosse perf de la saison (27 d'évaluation).

S'il n'est pas systématiquement dans le 5 de départ, Benjamin DEWAR n'en est pas moins un pion essentiel pour JD Jackson. Irrégulier, l'Américain tourne autour de 11 points (40% à 3 points).
Charles KAHUDI, JFL de 24 ans, commence à prendre l'habitude de figurer dans le 5 avec un temps de jeu qui va crescendo. Sans être le danger n°1, il s'impose peu à peu.

A l'intérieur, le Grec Michail KAKIOUZIS (8.9 points, 4.7 rebonds), arrivé en cours de saison, vient soulager Alain KOFFI. EBI, le néo-limougeaud, pourra se frotter à lui pour ses premiers pas en ProA.
Enfin, JP BATISTA jouera dans sa peinture pour 11.3 points, 4.2 rebonds et 9.3 d'éval.

La forme des équipes

Le Mans VVDVD
La dernière défaite à domicile des Sarthois en championnat remonte au 2 janvier. Orléans était venu prendre les deux points à Antares (59-70).

Limoges DDDDD
Et de 6 ! Six défaites pour le CSP qui a eu l'honneur de subtiliser la semaine dernière cette première place au classement à l'envers, que Vichy gardait pourtant jalousement jusqu'ici.

Les dernières confrontations

Limoges 75-73 Le Mans (2010, Beaublanc, ProA)
Limoges 67-60 Le Mans (2010, Beaublanc, 1/8 de finale de Coupe de France)
Le Mans 95-79 Limoges (2004, Le Mans, ProA)
Limoges 56-80 Le Mans (2003, Beaublanc, ProA)
Limoges 78-75 Le Mans (2003, Beaublanc, ProA)
Le Mans 84-52 Limoges (2002, Le Mans, ProA)

A l'aller, c'est un certain Zack WRIGHT qui avait offert la victoire au CSP au buzzer de la prolongation... Signe du destin, l'ancien Manceau fait son retour ce samedi sur les parquets après sa période de convalescence.
On n'oubliera pas non plus que Ralph BIGGS avait marqué 19 points (56% à 3 points) et signé 18 d'éval pour son premier match. Si si.

Pour les plus pressés, rendez-vous à 4min50 !


L'analyse

L'arrivée d'EBI en remplacement de Fred Weis, dernière chance du staff limougeaud, changera-t-elle quelque chose à la nonchalance générale dans ce groupe estampillé US ? Rien n'est moins sûr...

Après Aurélien SALMON la semaine dernière, c'est Zack WRIGHT qui revient dans l'équipe. Petit clin d'œil du destin pour lui qui était le Marsupilami d'Antares la saison dernière. Son retour, couplé au débarquement d'EBI, pousse Cedrick BANKS et RT GUINN sur la touche, ou plutôt... dans les tribunes. 5 JNFL maxi sur la feuille de match, c'est le règlement (et là, FF n'y peut rien malgré toutes les combines du monde ^^). En tout cas, les 2 ricains sus-nommés font les frais pour l'un d'un rendement catastrophique et pour l'autre d'une discipline douteuse dans le jeu.

En bref, tout est toujours aussi incompréhensible en Haute-Vienne, et on ne sait plus trop qu'attendre de cette fin de saison. Si mathématiquement tout est encore possible, qui ose encore croire au maintien ? Probablement pas Massie, Hite, Taylor et compagnie... Mais s'ils pouvaient au moins essayer de se faire plaisir le samedi soir...

Sinon, on notera que Zare MARKOVSKI a décidé que ça ferait peut-être les c**** à son groupe de faignants (comme toutes les semaines, excluons nos JFL de cette remarque !) de ne pas dormir à l'hôtel. Départ samedi matin, à la fraiche, et il se murmure que le bus pourrait malencontreusement tomber en panne. Un peu de marche ne fera pas de mal à nos gladiateurs prêts à mourir pour nos beaux yeux.

Suivra-t-on plus particulièrement ce Poitiers-Orléans de bas de tableau ? Je ne pense même pas... On peut plutôt commencer à regarder ce qu'il se passe entre Charleville Mézières et Bourg en Bresse, ou entre Quimper et Nantes.

Le prono

Peu de chances de voir les Limougeauds lever les bras quand le drapeau à damier sera secoué au Mans, et les bookmakers ne se voilent pas la face. Une bonne cote bien grassouillette de 6.75 pour le CSP. Si vous êtes aveuglément confiants, c'est le moment, Bwin double votre mise !

Vous pouvez jouer en ligne et miser sur le CSP (cote 6.75 contre 1.03 pour Le Mans, soit 67.50€ de gains pour 10€ pariés) et sur tous les matchs de ProA. Il suffit pour cela de vous inscrire sur Bwin en cliquant ici. Bwin double votre mise jusqu'à 100€ jusqu'au 20 mars : pour 10€ déposés, vous disposerez donc de 20€ pariables, mais pour 100... 200 ! et à 6.75 pour le CSP, ça peut faire 1350€ en cas de miracle... St Pierre... Priez pour nous ! ^^

Illustration


Les côtes sont susceptibles d'évoluer d'ici au début du match.

  • Autour du match
  • Commentaires (23)