G. Thiélin "On a vu deux supers publics"

Grâce au quotidien régional Illustration nous pouvons vous proposer les réactions d'après match de Grégory Thiélin (Coach du PB86), de ses joueurs Sylvain Maynier et Pierre-Yves Guillard ainsi que du présicoach limougeaud Fred Forté. Bonne lecture.

Grégory Thiélin (entraîneur du Poitiers Basket 86) :
«C'était un match très bizarre comme il y en a déjà eu plusieurs à domicile. On a bien commencé la rencontre, mais sur le passage en zone de Limoges, on perd cinq ballons de suite et ils reviennent à égalité. Mais on a su réagir quand cela a été notre tour d'être menés. Le match se joue sur des détails. On a vu deux Poitiers : un Poitiers très individualiste et un Poitiers beaucoup plus collectif. Limoges aurait aussi mérité la victoire mais pour une fois la chance a tourné de notre côté. Darell Waters nous a apporté de la stabilité et on a vu deux supers publics. On est dans une bonne continuité après notre victoire à Mulhouse, la semaine dernière. »

Sylvain Maynier (capitaine du Poitiers Basket 86) :
« On souffle un petit peu au niveau du classement mais le groupe reste fragile. Il ne faut surtout pas s'emballer parce que l'on a gagné deux matchs. On ne s'en sortira que grâce à nos valeurs collectives. C'est extraordinaire de voir ce que ce public nous donne et il y a très peu de clubs professionnels en France qui ont la chance d'avoir de tels supporters. »

Pierre-Yves Guillard (intérieur du Poitiers Basket 86) :
« Je n'étais pas plus motivé que les autres mais il est vrai que j'avais très envie de gagner ce soir. D'entrée, on a réussi à trouver les solutions et même lorsque l'on était mené, on n'a pas lâché le morceau. Pour une fois que l'on gagne à domicile un match aussi serré, cela fait énormément plaisir. C'est de très bon augure pour la suite car on a montré beaucoup de qualités collectives et on ne s'est jamais démobilisés. »

Frédéric Forté (président et entraîneur du CSP Limoges) :

« Je suis évidemment déçu même si on commence à y être habitués. C'est notre sixième défaite à l'extérieur de deux points. Tout se joue sur des détails : des ballons perdus ou des mauvais choix dans les moments décisifs. Poitiers fait un bon match avec beaucoup de cœur. Ils font une première fois la différence en début de rencontre et ils arrivent à en faire de même lors des dernières minutes. On s'est jeté tête baissée dans le combat. On revient dans le match sur notre force physique. Je regrette énormément lorsque, alors que nous menons de cinq points et que nous avons la possession du ballon, l'un de mes joueurs s'est cru au-dessus de tout et ne respecte pas les consignes pour finalement redonner la balle à Poitiers. »

Beaublanc.com remercie Illustration pour son autorisation de publication.

  • Autour du match
  • Commentaires (4)