Fos-séen adversaire redoutable

Illustration

Si les cerclistes ont eu bien des difficultés à venir à bout d'Evreux en 3 manches, ils ont montré, dans l'ensemble (!), leur volonté d'aller chercher un titre en accrochant une belle au bout du suspens et en se surpassant dans les dernières minutes à Beaublanc quand le physique allait moins bien... Prochaine marche : Fos/Mer !

L'adversaire

Edouard Choquet, ancien limougeaud, a déjà bien esquinté le CSP lors de la première joute entre les deux équipes cette saison. Il faudra le canaliser pour avoir l'emprise sur la partie ce soir...

Richard Roby à l'aile avait bien pris ses marques à Beaublanc. Avec 17 points marqués, il avait été la meilleure arme offensive des sudistes, il faudra donc lui aussi le surveiller de bien près. Mais on a quelques frenchies bien capables de l'empêcher de tourner en rond !

Enfin, rappelons aussi la force de la doublette Gay-Giffa dans la raquette (27 d'éval à eux deux lors de leur dernière venue. Chris Massie a-t-il récupéré de sa gastro ? S'est-il fait une raison quant à sa date de départ en vacances ? Son énervement à la sortie de Beaublanc samedi dernier laisse planer le doute... Dans tous les cas, Fréjus Zerbo et Sambou Traore auront l'occasion de confirmer leur belle forme du moment.

Illustration


La forme des équipes

Limoges DVV
Entre l'envie de décrocher un titre et celle de profiter de vacances bientôt méritées, les joueurs ont su choisir. La passion qui descend des tribunes de Beaublanc chaque semaine a eu raison des derniers doutes. Limoges a besoin de vaincre et d'imposer sa supériorité... Si physiquement les dernières sorties ont été difficiles (5 matchs en 13 jours, dont une finale à Bercy, rappelons le !), les jambes limougeaudes pourraient bien connaître une nouvelle jeunesse pour aborder la fin des play-offs.

Fos/Mer DVV
Dans la confrontation qui était peut-être la plus équilibrée de ces 1/4 de finale de ProB, les Fosséens s'en sont bien sortis. A l'instar du CSP, Fos a eu besoin d'un match avant de passer la seconde. A l'instar du CSP, Fos n'a obtenu des victoires que grâce à un collectif. Avec toujours 4 ou 5 joueurs au dessus des 10 d'éval, les troupes de Rémi GIUTTA ont su faire déjouer les individualités d'Aix Maurienne. Ce n'est pas Antoine Michon (coach Aix) qui dira le contraire : il se dit d'ailleurs que son homologue Fred Sarre n'emmènera pas les verts en finale sans une bataille acharnée !

Les dernières confrontations

Limoges 90-74 Fos sur Mer (2012, ProB)
Fos sur Mer 89-73 Limoges (2011, ProB)
Limoges 74-68 Fos sur Mer (2010, ProB)
Fos sur Mer 73-76 Limoges (2009, ProB)

Et oui, Fos/Mer fait partie des rares équipes à avoir taillé Limoges cette saison ! Pas à Beaublanc, mais... méfiance méfiance...

L'analyse

Contrairement à ce que l'on aurait pu croire lors du match aller, Limoges a finalement vaincu Evreux grâce à l'envie et au mental. Théoriquement, Fos/mer est une étape supplémentaire qui se situe un cran au-dessus, et cette hargne risque de ne pas se suffire à elle-même.
Il faudra ajouter à ce premier élément (qui reste indispensable quand on joue pour un titre !) une bonne paire de c***** comme peut l'avoir KMac (voir l'article précédent, et revoir les dernières secondes du match de samedi pour ceux qui ne sont pas convaincus !).
Stratégiquement, à 3 matchs d'un titre de champion, on peut légitimement penser que tout le monde restera soudé derrière les consignes d'un coach qui a fait ses preuves, peu importent les divergences d'opinion.

Reste à voir que les hommes en forme du CSP ne sont plus les mêmes. Gros piège pour Fos, puisque annihiler Massie ne servira à rien : la raquette limougeaude, maintenant, c'est Zerbo/Traore. Vous me direz que les choses peuvent changer d'un match à l'autre, que d'autres se montreront peut-être encore plus ce soir, mais ces joueurs, pour ne citer qu'eux, sont en train de passer un réel palier.

Dans la même lignée, si Raph Desroses peine à concrétiser offensivement malgré toute sa bonne volonté, Jean-Michel Mipoka s'affirme comme étant un apport de plus en plus considérable dans ce collectif.

Avec un Curti présent, un JoGo de nouveau intenable samedi dernier, on commence à revoir une équipe complète et capable de lancer l'assaut de tous les côtés. Il n'y à qu'à voir ce 5 majeur inédit du dernier match 100% made in France qui a infligé une correction à Evreux en quelques minutes.

Le prono

La victoire finale en PO est revenue à notre portée... Ne gâchons rien si près du but ! Je crois que Limoges s'est fait suffisamment peur au tour précédent et ne voudra pas rééditer une telle contre-performance lors du match aller à domicile.

  • Autour du match
  • Commentaires (17)